CEREMONIES et FETES de la NICHIREN SHU

 
Kyobon 2019 à télécharger (ou nous le demander 8€)
 

.. GONGYO Cérémonie du matin et du soir; kyobon NBA bilingue ;

https://www.youtube.com/watch?v=PX_DLtSVNJQ (Jiga Ryugan )

DAIMOKU ; Voir et écouter.. dojoge ; sanborai ; buso

 

Cérémonies-fêtes calendaires

1er janvier : Gantan-e (元旦会) ou Shusho-e (修正会)

Célébration de la nouvelle année : la cloche du temple sonne 108 fois à minuit. Service exprimant notre respect au Bouddha, à Nichiren et à nos ancêtres. Nous prions également pour la paix dans le monde, une bonne récolte, la prospérité pour le temple, ses membres et leurs familles tout au long de l'année à venir. Après le service, nous portons un toast avec un plat du Nouvel An et du saké.

 
2 février : Setsubun littéralement "division de la saison" ; dernier jour de l'hiver. Service pour notre bonne santé et notre protection contre les calamités ou les malheurs. Lors de cet office, le toshi-otoko (l'homme de l'année) et la yoshi-onna (la femme de l'année), qui sont nés l'année portant le même nom d'animal que l'année en cours, lancent des graines de soja pour chasser les mauvais esprits de chaque maison et des bonbons durs pour la bonne chance tout au long de l'année.
 
 
 

15 février - Parinirvana du Bouddha - Shakuson Nehan E ; Nehan-e (涅槃会)
Shakyamuni est entré dans le nirvana le jour de la pleine lune de février. Il avait mangé un repas offert par un disciple laïc sérieux, Chunda, et est tombé gravement malade. Bien qu'il ait poursuivi son voyage avec ses disciples, il était épuisé lorsqu'il a atteint Kushinagara. Après avoir donné les dernières instructions à ses disciples, il  a demandé à Ananda d'informer les habitants de Kushinagara qu'il allait décéder au cours de la nuit suivante.

 

16 février - Naissance de Nichiren - Shuso Gotan E (宗祖降誕会) ou Otanjo-e

Notre fondateur, Nichiren Shonin, est né à Kominato dans la province d'Awa (aujourd'hui dans la préfecture de Chiba) le 16 février 1222. Son père s'appelait Nukina Shigetada et sa mère, Umegiku. Il a été prénommé Zennichimaro. On raconte que plusieurs beaux miracles se sont produits à sa naissance : de nombreuses fleurs de lotus blanches ont fleuri dans la baie, un grand nombre de poissons sont apparus dans la mer et une source d'eau a jailli devant leur maison.

 

21 mars (approximativement ) : Festival de l'équinoxe : Ohigan (お彼岸) ou Higan E (彼岸会)
Equinoxe de printemps et semaine de paramita. Higan est un service commémoratif pour nos ancêtres qui a lieu pendant une semaine en mars et en septembre. Higan signifie littéralement "l'autre rive", et le but du service de Higan est d'envoyer le mérite de la récitation du Sutra du Lotus et du daimoku aux esprits des ancêtres sur l'autre rive de la bodhéité. Nous pratiquons également l'enseignement du Bouddha afin de traverser la rivière des illusions vers l'autre rive, celle de l'Eveil en accomplissant le service de Higan. La pratique typique est celle des six paramitas : 1) faire l'aumône, 2) respecter les préceptes, 3) être patient, 4) faire des efforts, 5) méditer 6) vues justes.

8 avril - Naissance de Bouddha - Shakuson Gotan E Vesakh ; Hanamatsuri (花祭り), Kanbutsu-e (潅仏会) ou Bussho-e (仏生会)
Il y a environ 2 500 ans, un prince du clan Shakya est né le 8 avril au jardin de Lumbini, dans l'actuel Népal, près de la frontière indienne. Son père, le roi Suddhodana, et sa mère, la reine Maya, l'ont prénommé Siddhartha. Nous célébrons l'anniversaire du Bouddha en organisant le service Hanamatsuri (littéralement fête des fleurs). Lors de cet office, nous construisons une salle miniature appelée hanamido décorée de fleurs, nous plaçons en son centre la statue d'un Bouddha enfant pointant une main vers le ciel et l'autre vers la terre, et nous versons du thé sucré sur la statue avec une petite louche. Les enfants boivent traditionnellement de l'amacha, une boisson préparée à partir d'une variété d'hortensia.
Hanamatsuri (Ryusho) télécharger fichier word : Hanamatsuri 2019 (Foureau)
 

28 avril : Rikkyo Kaishu-e (立教開宗) ou Risshu-e (proclamation de Daimoku, Namu Myoho Renge Kyo). Fondation de l'École Nichiren
Le matin du 28 avril 1253, Nichiren, alors âgé de 32 ans, monta au sommet de la colline Asahigamori sur le mont Kiyosumi, et face au soleil levant au-dessus de l'océan Pacifique et psalmodia le titre sacré de " Namu Myoho Renge Kyo " dix fois, faisant le vœu de sauver tous les êtres sensibles grâce au Sutra du Lotus. À partir de ce moment, Nichiren consacra sa vie à la diffusion de l'enseignement du Sutra du Lotus et de daimoku. Ce jour devint celui de la fondation des Ecoles Nichiren.

 

12 mai : Persecutions de Nichiren - Shuso Honan E (伊豆法難会), Izu Honan-e

Commémoration de l'exil de Nichiren dans la péninsule d'Izu. Le 16 juillet 1260, Nichiren soumit au shogunat de Kamakura son traité Rissho Ankoku-ron, afin qu'il prenne des mesures en faveur du Sutra du Lotus. Mais le shogunat, loin d'accepter son avis, l'exila à Izu le 12 mai 1261. Abandonné sur un rocher au large, Nichiren a été sauvé par Funamori Yasaburo.

 
13-15 juillet et août - Festival des ancêtres : Obon (お盆) ou Urabon-e (盂蘭盆会)
Obon désigne un service commémoratif pour nos ancêtres qui a lieu du 13 au 16 août (juillet dans le calendrier lunaire). Au cours de la période obon, chaque famille accueille les âmes des ancêtres de retour à la maison. L'origine du service obon vient de l'histoire de Maudgalyayana et de sa mère, dans laquelle il l'a sauvée du monde des esprits affamés en lui offrant des mérites. Nichiren nous enseigne que le mérite du service obon s'étend non seulement aux sept générations d'ancêtres mais à tous les ancêtres. Diaporama
 
27 aout : Matsubagayatsu Honan-e (松葉が谷法難会), Persecution de Matsubagayatsu
Dans la nuit du 27 août 1260, quarante et un jours seulement après que Nichiren eut soumis son Rissho Ankoku-ron au shogunat, une foule hostile à Nichiren, réformateur déclaré, attaqua son ermitage et y mit le feu dans le quartier de Matsubagayatsu à Kamakura. Mais selon une légende, un singe blanc était miraculeusement apparu devant le moine endormi, le conduisant en lieu sûr.
 
 
12 septembre : Tatsunokuchi Honan-e (龍口法難会), Persecution de Tatsunokuchi
Le 10 septembre 1271, Nichiren, demande au shogunat un débat public avec les autres écoles. Le shogunat ne l'écoute pas et le fait arrêter le 12 septembre. Une tentative d'execution a lieu sur la plage de Tatsunokuchi, à l'extérieur de Kamakura. Mais une boule de feu brise en morceaux l'épée du bourreau et Nichiren est finalement exilé sur l'ile de Sado.
 
10 octobre : Sado Honan-e (佐渡法難会), Commemoration de l'exil à Sado. Après l'incident de Tatsunokuchi, Nichiren est détenu à Echi, pendant environ un mois, puis le 10 octobre exilé à Sado pendant quatre ans. Nichiren y approfondit sa foi en tant qu'incarnation du Bodhisattva Jogyo. C'est là qu'il écrit plusieurs de ses écrits majeurs : Kaimoku-Sho, Kanjin Honzon-Sho et inscrit le Grand Mandala le 8 juillet 1273.
 

13 octobre - Mort de Nichiren (Oeshiki) (お会式) Hoyo - Oeshiki Diaporama fête

Alors qu'il se rendait du mont Minobu à une station thermale de la province d'Hitachi, la santé de Nichiren, déjà fort chancelante, déclina. Il s'arrêta à la résidence des frères Ikegami dans l'actuelle Tokyo, ne pouvant plus continuer son voyage. Le matin du 13 octobre 1282, à 8 heures, il quitta sa longue vie de diffusion du Sutra du Lotus pendant 60 ans. Le service Oeshiki est organisé pour exprimer notre gratitude à notre fondateur. Diaporama-service

 
11 novembre : Komatsubara Honan-e (小松原法難会), Persecution de Komatsubara
Après son retour d'exil à Izu en 1264, Nichiren se rendit dans son village natal dans la province d'Awa pour voir sa mère malade. Après sa guérison, Kudo Yoshitaka, le seigneur d'Amatsu, invita Nichiren dans sa résidence. En chemin, dans la soirée du 11 novembre, Nichiren et ses serviteurs ont été attaqués par Tojo Kagenobu et ses partisans à Komatsubara. Nichiren a été blessé au front, son disciple, Kyoninbo et le seigneur Yoshitaka tués. Pour soigner symboliquement sa blessure sur le front une cape de coton est posée sur la statue de Nichiren le 11 novembre jusqu au Higan de printemps (vers la fin mars) ou bien jusqu'au Rikkyo Kaishu-e commémorant l'établissement du bouddhisme de Nichiren.
 
8 décembre Shaka-Jodo-e (釈迦成道会) ou seulement Jodo-e (成道会), Atteinte de l'Eveil
Le prince Siddharha a quitté son palais à l'âge de vingt ans pour chercher la vérité de la vie. Il découvrit que les diverses pratiques qu'il rencontrait n'étaient pas la bonne voie. Il s'assit pour méditer sous un arbre à Gaya. Après 49 jours de méditation, au petit matin du 8 décembre, le prince parvint à la bouddhéité. Il devint Bouddha, l'Eveillé. Le service Jode-e est organisé pour commémorer cet événement.
 
31 décembre : Joya-e (除夜会) ou Sechibun-E (節分会), Fin de l'année.
Le service de fin d'année a lieu traditionnellement à 23 heures et est suivi d'un repas de nouilles . À minuit, la cloche du temple sonne 108 fois pour nettoyer les désirs terrestres de la nouvelle année.
 
Youtube cérémonie : https://www.youtube.com/watch?v=TdPvDdYVong

 

Evènements particuliers
 
Ouverture des yeux - Kaigen Shiki
 
Initiation - Tokudo Shiki - Ordination des moines : diaporama

 

Conversion - Kisho et Prise de Refuge Kisho Shiki

Cérémonie très simple transmise par le Bouddha à ses disciples. Elle signifie que le laïc est devenu le disciple d'un prêtre et donc un membre du Sangha bouddhiste local. Prendre refuge, c'est affirmer que l'on veut devenir bouddhiste et que l'on accepte (ou réaffirme) que le Bouddha est le maître parfait et éveillé, que le Dharma est le guide de la voie spirituelle et que le Sangha est la communauté spirituelle de soutien. Ces trois éléments sont également connus sous le nom de "Trois trésors".

 
Copies de sutras - Shakyo
 
 
Cérémonies sous la responsabilité de Ruysho :
 
Gojukai ou Jukai ; Reception du Gohonzon - Diaporama 2009 (Milan)
 
Installation d'un gohonzon
 
Mini-Mandala ; Omamori gohonzon
 
Service pour les défunts (dédicace) - Tsuizen Houo Shiki
 
Aragyo et Kanchu Suigyoet .. Daikoku-tenno
 
Accessoirs - Butsugu
Butsudan
 
..Juzu......
 
Zabouton et petit coussin rond (zafu) Shoggi
 
Percussions
    ..
 
Butsugu Encens
 
Toba - Ihai 
 
Coiffe de coton de Nichiren
Retour
haut de la page