x

LEXIQUE

Citations dans les goshos
classées par ordre chronologique

MENU - LEXIQUE
DICTIONNAIRE
chapitre X (Hosshi - Maître du Dharma) du Sutra du Lotus
 

"S'il existe une personne, homme ou femme, qui enseigne en secret à une autre ne serait-ce qu'une phrase du Sutra du Lotus, qu'elle soit reconnue comme l'envoyée du Bouddha."
Un vaisseau pour traverser l'océan des souffrances (
Kamakura, 28 avril 1261, à Shiiji Shiro)

"[Le Bouddha] enverra des divinités sous des formes diverses pour protéger le pratiquant du Sutra du Lotus."
La Persécution de Tatsunokuchi (Echi, 21 septembre 1271 à Shijo Kingo)

"Puisque haine et jalousie abondent déjà du vivant du Bouddha, ne seront-elles pas pires encore après son trépas  ? "
L'Allègement de la Rétribution Karmique (octobre 1271, à Ota Saemon)

- "Ce Sutra, alors même que l'Ainsi-Venu est présent en personne, est déjà en butte aux haines et jalousies ; à plus forte raison alors après son passage en parinirvana."(réf.)
- "Parmi tous les sutras que j'ai enseignés, que j'enseigne maintenant, et que j'enseignerai, le Sutra du Lotus est le plus difficile à croire et le plus difficile à comprendre."
- "Haine et jalousie abondent déjà du vivant du Bouddha."
Traité pour ouvrir les yeux (Sado, février 1272 à Shijo Kingo)

"J'enverrai des moines, des nonnes, des laïcs hommes et femmes [pour faire des offrandes à celui qui enseigne le Sutra du Lotus et entendre l'enseignement du Dharma]."
Les désirs mènent à l'Eveil (Sado, le 2 mai 1272 ; à Shijo Kingo)

"Puisque haine et jalousie abondent déjà du vivant du Bouddha, cela ne sera-t-il pas pire encore après son trépas? "
Le véritable objet de vénération (Sado, avril 1273 à Toki Jonin)

"Si quelqu'un, homme ou femme, enseigne secrètement à une autre personne, ne serait-ce qu'une seule phrase du Sutra du Lotus, que l'on sache qu'il est l'envoyé du Bouddha, venu pour accomplir l'oeuvre du Bouddha."
La véritable réalité de la vie (Sado - Ichinosawa, mai 1273 à Sairen-bo)

- "Parmi tous les sutras que j'ai enseignés, que j'enseigne et que j'enseignerai, ce Sutra du Lotus est le plus difficile à croire et le plus difficile à comprendre."
- "Parmi tous les sutras que j'ai enseignés, que j'enseigne et que j'enseignerai, ce Sutra est le plus difficile à croire et le plus difficile à comprendre, Yakuo !
Enseignement, pratique et preuve (Minobu, 1274 ? à Sammi-bo)

"Même si une personne mauvaise, à l'esprit dépourvu de toute bonté, apparaissait devant le Bouddha pendant la durée d'un kalpa, et le maudissait et l'injuriait sans cesse, sa faute serait encore légère. Tandis que la personne qui prononcerait ne serait-ce qu'un seul mot de médisance ou d'insulte à l'égard des laïcs, des moines ou des nonnes qui lisent et récitent le Sutra du Lotus, commettrait une faute très grave."
[...] "Si une personne recherche la voie du Bouddha / et pendant toute la durée d'un kalpa / [joint les mains en (sa) présence et récite d'innombrables vers élogieux / ces éloges du Bouddha lui vaudront d'incommensurables bienfaits.] Et ceux qui font l'éloge et défendent les pratiquants de ce Sutra obtiendront une bonne fortune encore plus grande."
Lettre à Horen (Minobu, avril 1275 à Soya Kyoshin)

"La personne qui cherche la Voie du Bouddha et qui, pendant un kalpa, joignant les mains devant moi, récitera d'innombrables stances à ma louange, parce qu'elle aura ainsi fait l'éloge du Bouddha, obtiendra des bienfaits incommensurables. Mais la bonne fortune qu'obtiendront ceux qui louent et honorent les pratiquants de ce Sutra sera plus grande encore."
Lettre à Ko-no ama Gozen (Minobu le 16 juin 1275 à Ko-no ama Gozen)

"Puisque haine et jalousies à l'encontre de ce Sutra abondent déjà du vivant du Bouddha, ne seront-elles pas pires encore après son trépas  ? "
Sur les présages (Minobu, 1275, à Shijo Kingo  ? )

"J'ai exposé d'innombrables sutras, mille, dix mille, cent millions. Parmi tous ceux que j'ai enseignés, que j'enseigne et que j'enseignerai, ce Sutra du Lotus est le plus difficile à croire et le plus difficile à comprendre."
Traité sur la dette de reconnaissance (
Minobu, le 21 juillet 1276, à Joken-bo et Gijo-bo)

"Les bienfaits obtenus en faisant des offrandes à un moine qui enseigne le Sutra du Lotus sont encore plus grands que ceux que l'on obtient en offrant d'innombrables trésors au Bouddha pendant huit milliards kalpas. Et celui qui peut entendre le Bouddha enseigner ce Sutra, ne serait-ce qu'un instant, ressentira la joie intense que procure un immense bienfait."
Les quatorze oppositions (Minobu, fin 1276, au nyudo Matsuno Rokuro Zaemon)

"Si quelqu'un vous demande quels êtres vivants à l'avenir pourront atteindre la bodhéité, vous devriez lui montrer que toutes ces personnes, dans une existence future, pourront immanquablement atteindre la bodhéité."
Parvenir directement à la bodhéité grâce au Sutra du Lotus (Minobu, mars 1277 ? à Myoho-ama)

"le plus élevé de tous les sutras"
Lettre à Akimoto (
Minobu, le 27 janvier 1280, à Akimo to)

"Ce Sutra du Lotus est le plus difficile à croire et le plus difficile à comprendre."
Comparaison du Sutra du Lotus avec les autres Sutra (Minobu, le 26 mai 1280 à Toki Jonin)

"Yakuo, c'est à vous que je le dis maintenant. J'ai enseigné divers sutras, mais parmi tous ces sutras, le Sutra du Lotus est le plus élevé."
Réponse à la mère du seigneur d'Ueno (Minobu, octobre 1280 à la mère de Nanjo Tokimitsu)

 

 
voir également : ce que dit Nichiren sur ce chapitre

Retour au dictionnaire

haut de la page