x
ACCUEIL
 

LEXIQUE

Extraits de gosho sur

MENU - LEXIQUE
DICTIONNAIRE
 
le chapitre X (Hosshi - Maître du Dharma) du Sutra du Lotus
 

Les cinq chapitres suivants - Hosshi* (X), Hoto* (XI), Daibadatta* (XII), Kanji* (XIII) et Anraku (réf.) - indiquent de quelle manière les enseignements des huit chapitres précédents [du II au IX] doivent être mis en pratique par les personnes ordinaires à l'époque des Derniers jours du Dharma.
L'essentiel du chapitre Yakuo (
1265-  ? peut-être à la mère de Nanjo Tokimitsu)

Et pourtant, contre toute attente, grâce à l'enseignement de Manjushri, dans le bref intervalle qui sépare les chapitres Hosshi* (X) et Daibadatta (XII), lorsque le Bouddha enseigna le chapitre Hoto* (XI), elle atteignit la bodhéité au milieu de l'océan.
Sur la prière (Sado, 1272 à Sairen-bo)

Question - Il serait donc faux de dire que la foi en n'importe quel sutra ou en n'importe quel bouddha des enseignements provisoires équivaut à la foi dans le Sutra du Lotus. Mais qu'en est-il de celui qui a foi dans le seul Sutra du Lotus et conduit les cinq pratiques du chapitre Hosshi* (X), ou suit les pratiques aisées du chapitre Anrakugyo* (XIV)  ?
La Pratique telle que le Bouddha l'Enseigne (mai 1273 à plusieurs de ses disciples)

Dans les chapitres Hosshi* (X) et Jinriki* (XXI) (note) du Sutra du Lotus, le Bouddha déclara qu'aucun sutra enseigné par la suite ne pourrait supplanter le Sutra du Lotus. Dans le passage du chapitre chapitre Hosshi* (X) où le Sutra du Lotus est comparé à d'autres sutras exposés à la même époque, la supériorité du Sutra du Lotus est aussi établie.
Le choix en fonction du temps (Minobu, 10 juin 1275 ; adressé à Yui)

Dans le chapitre Hosshi* (X), il est prédit que Nitten parviendra à l'illumination suprême sous le nom d' "Ainsi-Venu Kaji" [porteur de feu]
La consécration d'une statue du bouddha (Minobu, le 15 juillet 1276 à Shijo Kingo)

Dans le chapitre Hosshi* (X) du Sutra du Lotus, le Bouddha Shakyamuni, en prononçant, en toute sincérité, des paroles d'or, établit la supériorité relative des divers sutras qu'il enseigna pendant cinquante et quelques années en disant  : "J'ai exposé d'innombrables sutras, mille, dix mille, cent millions. Parmi tous ceux que j'ai enseignés, que j'enseigne et que j'enseignerai, ce Sutra du Lotus est le plus difficile à croire et le plus difficile à comprendre."
Traité sur la dette de reconnaissance (
Minobu, le 21 juillet 1276, à Joken-bo et Gijo-bo)

La Transmission comporte deux parties. La première, l'enseignement théorique*, consiste en cinq chapitres à partir du chapitre Hosshi* (X). La seconde, l'enseignement essentiel*, comprend la dernière partie du chapitre Fumbetsu kudoku* (XVII) et les onze chapitres suivants jusqu'à la fin du Sutra.
Les Quatre Etapes de la foi (Minobu ; 10 avril 1277 (  ? ) à Toki Jonin)

Du chapitre Jo* (I) au chapitre Hosshi* (X) nombreux sont ceux qui apparaissent : les êtres humains, les divinités célestes, les quatre sortes de croyants et les huit sortes d'êtres non humains en dessous de l'étape de togaku, mais le seul Bouddha présent est Shakyamuni.
Les Trois Obstacles et les Quatre Démons (Minobu, le 20 novembre 1277 à Hyoe no Sakan Munenaga)

Les descriptions détaillées que l'on trouve au chapitre Fukyo* (XX) dans le 7e volume, au chapitre Hosshi* (X) dans le 4e volume, au chapitre Hiyu* (III)  dans le 2e volume du Sutra du Lotus, ou celles que l'on trouve dans le Sutra du Nirvana en 40 volumes ou dans le Sutra Shugo, s'appliquent parfaitement à notre situation d'aujourd'hui.
Réponse à Jibu-bo
(
Minobu, le 22 août 1281, à Jibu-bo Nichii)

 
voir également : : les citations du chapitre X dans les goshos

Retour au dictionnaire

haut de la page