x
ACCUEIL
 

LEXIQUE

Extraits de gosho sur

MENU - LEXIQUE
DICTIONNAIRE
 
le chapitre XI (Hoto - Tour aux Trésors) du Sutra du Lotus
 

Les cinq chapitres suivants - Hosshi* (X), Hoto* (XI), Daibadatta* (XII), Kanji* (XIII) et Anraku (réf.) - indiquent de quelle manière les enseignements des huit chapitres précédents [du II au IX] doivent être mis en pratique par les personnes ordinaires à l'époque des Derniers jours du Dharma.
L'essentiel du chapitre Yakuo (1265-  ? peut-être à la mère de Nanjo Tokimitsu)

Dans la partie suivante, celle de la transmission, avec les trois déclarations du chapitre Hoto* (XI), le Bouddha confie la tâche de la propagation à l'Assemblée réunie au Pic du Vautour, présente à la Cérémonie dans les Airs. Quant au voeu [de propager le Dharma] formulé dans le chapitre Kanji* (XIII) par vingt mille, quatre-ving
La lettre de Teradomari (Teradomari, le 22 octobre 1271, à Toki Jonin)

J'hésitais ainsi quand je me suis rappelé les enseignements du chapitre Hoto* (XI) sur les six actions difficiles et les neufs actes aisés.
[...] De plus, une multitude de grands bodhisattvas de la Terre apparut, sortant du sol. Même Fugen et Manjushri, les principaux disciples de Shakyamuni, ne pouvaient soutenir la comparaison avec eux. Les grands bodhisattvas des assemblées décrites dans les sutras Kegon*, sutras Hodo* et Hannya*, et dans le chapitre Hoto* (XI) du Sutra du Lotus, Kongosatta et les autres seize grands bodhisattvas du Sutra Vairocana* ressemblaient à une bande de singes, auprès de ces bodhisattvas nouvellement arrivés, resplendissants comme Taishaku.
[...] En plus des trois exhortations du chapitre Hoto* (XI), le chapitre Daibadatta* (XII) contient deux révélations surprenantes.
[...] Impressionnés par les Cinq révélations faites par le Bouddha dans les chapitres Hoto* (XI) et Daibadatta* (XII), les innombrables bodhisattvas promirent au Bouddha de propager le Sutra du Lotus, comme cela est décrit dans le chapitre Kanji* (XIII).
[...] Si nous lisons attentivement le chapitre Hoto* (XI) du Sutra du Lotus, nous voyons que Shakyamuni, Taho et les divers bouddhas des dix directions [émanations du Bouddha Shakyamuni] se sont rassemblés. Pourquoi? [Comme le dit le Sutra] : "Ils sont venus en ce lieu pour assurer la pérennité du Dharma."
Traité pour ouvrir les yeux (Sado, février 1272 à Shijo Kingo)

Pour entendre enseigner le chapitre Hoto* (XI), les bouddhas sont venus des dix directions, chacun accompagné par d'innombrables bodhisattvas.
Sur la prière (Sado, 1272 à Sairen-bo)

Nichiren fut aussi le premier à inscrire le Gohonzon, matérialisation du bouddha d'un passé illimité révélé par le chapitre Juryo* (XVI) de l'enseignement essentiel*, du bouddha Taho dont l'apparition est décrite dans le chapitre Hoto* (XI) de l'enseignement théorique*, et des bodhisattvas Surgis de Terre que l'on voit apparaître dans le chapitre Yujutsu* (XV).
La véritable réalité de la vie (Sado - Ichinosawa, mai 1273 à Sairen-bo)

Pendant cette période de plus de vingt-deux siècles, des rois vertueux et des souverains sages ont pris pour objets de vénération suprême des images peintes ou sculptées du Maître du Dharma Shakyamuni. Mais le bouddha qu'ils ont fait représenter est celui des enseignements du Hinayana et du Mahayana  ; des sutras Kegon*, Nirvana et Kammuryoju ; de l'enseignement théorique* du Sutra du Lotus et du Sutra Fugen ; le bouddha du Sutra Vairocana* et des autres sutras du Shingon, les bouddhas Shakyamuni et Taho du chapitre Hoto* (XI).
Réfuter l'opposition au Dharma bouddhique pour se libérer de ses fautes passées (Sado, 1273 à Shijo Kingo)

De plus, une preuve tangible de l'essence est donnée par l'exemple des trois sortes de bouddha décrits dans le chapitre Hoto* (XI), par les bodhisattvas Surgis de Terre et par l'atteinte de la bodhéité sans changer d'apparence de la fille du Roi-Dragon.
L'ainsité du Dharma Merveilleux (Sado, 1273 ? à Sairen-bo)

Vous devriez ensuite leur citer l'explication donnée dans le chapitre Hoto* (XI) du véritable sens de "l'observance des préceptes (note)".
Enseignement, pratique et preuve (Minobu, 1274 ? à Sammi-bo)

Le vénérable Shakyamuni conservait ce Gohonzon dans son coeur depuis le lointain passé de gohyaku jintengo* mais il ne le révéla pas, depuis le moment où il apparut en ce monde et pendant les quarante et quelques premières années où il enseigna. Même dans le Sutra du Lotus il n'y fit pas allusion dans les premiers chapitres de l'enseignement théorique*. C'est seulement dans le chapitre Hoto* (XI) qu'il le mentionna en passant.
Réponse à Nii-ama (Minobu, 16 février 1275 à Nii-ama)

En présence du bouddha Taho et des autres bouddhas des dix directions, le Bouddha Shakyamuni s'assit alors dans la Tour (note) ornée des Sept sortes dejoyaux, et confia les cinq caractères de Myoho Renge Kyo au bodhisattva Jogyo.
Réponse au nyudo Takahashi (Minobu, 1275 au nyudo Takahashi Rokuru Hyoe)

Quand le Bouddha Shakyamuni enseigna le Sutra du Lotus, comme c'est décrit dans le chapitre Hoto* (XI), il convoqua tous les bouddhas et les fit asseoir par terre.
Traité sur la dette de reconnaissance (Minobu, le 21 juillet 1276, à Joken-bo et Gijo-bo)

Quand le Bouddha enseigna le chapitre Hoto* (XI), tu as obéi à ses ordres et comme il est dit dans le chapitre Zokurui* (XXII), quand le Bouddha a posé la main sur ta tête à trois reprises, tu as fait voeu de transmettre et de protéger sans faillir le Sutra du Lotus.
Sur le comportement du Bouddha (
Minobu, 1276, à Konichi-ama)

"Il faut se lever et le saluer de loin, avec autant de respect que l'on en témoignerait au Bouddha."(réf.) Vous devriez vous respecter les uns les autres de la même manière que les bouddhas Shakyamuni et Taho au cours de la cérémonie décrite dans le chapitre chapitre Hoto* (XI).
Les quatorze oppositions (Minobu, fin 1276, au nyudo Matsuno Rokuro Zaemon)

Les douze chapitres [suivants], du chapitre Hoto* (XI) au chapitre Zokurui* (XXII) sont les plus importants de tous.
Les Trois Obstacles et les Quatre Démons (Minobu, le 20 novembre 1277 à Hyoe no Sakan Munenaga)

A la cérémonie décrite dans le chapitre Hoto* (XI), les Ainsi-Venus Taho et Shakyamuni, les bouddhas des dix directions, et tous les bodhisattvas, se sont rassemblés.
Grandes lignes du chapitre Zokurui et d'autres (Minobu, juin 1278, à Dame Nichinyo)

Le chapitre Hoto* (XI) du quatrième volume du Sutra du Lotus énonce le grand principe des six actions difficiles et des neuf actes aisés.
La phrase unique et essentielle (Minobu, le 3 juillet 1278, à Myoho-ama)

Bien que l’ouvrage d'Amoghavajra*, le Manuel de Rituel au moyen de la Sagesse et du Discernement du Sutra du Lotus soit basé sur le chapitre Hoto* (XI), L’apparition de la Tour aux trésors) du Sutra du Lotus, cet ouvrage déclare que le Bouddha Shakyamuni et le Bouddha Taho sont les objets de culte, mais cela est contraire à l’intention véritable du Sutra du Lotus.
Questions - réponses concernant l’objet de vénération (Minobu,  septembre 1278 à Joken-bo)

 
voir également : : les citations du chapitre XI dans les goshos

Retour au dictionnaire

haut de la page