Sutra du Lotus*
妙法蓮華經
Chapitre VI
Octroi de la prédiction (note)
(授記品, Juki hon, Shouji pin)

 

A ce moment*, le Vénéré du monde*, ayant exposé ces stances, s'adressa à la vaste foule en proclamant les mots qui suivent :

Ce mien disciple, Mahakashyapa*, obtiendra, dans les âges futurs, d'être admis auprès de trois millions de myriades de bouddhas Vénérés du monde, de leur faire offrande, de leur rendre hommage, de leur faire révérence, de les exalter et de propager largement les innombrables grands enseignements de bouddha. En son tout dernier corps*, il obtiendra de réaliser l'état de bouddha et sera appelé l'Ainsi-Venu Rashmiprabhasa*, Arhat*, Samyak-Sambuddha*, Vidya-carana-sampanna*, Sugata*, Lokavit*, Purusa-damya-sarathi*, Sasta deva-manusyanam*, Buddha* Bhagavat*. Son royaume aura nom Avabhasa (Lumineux-Mérite), son kalpa sera appelé Mahavyuha (Grand-Ornement). L'âge du bouddha sera de douze kalpa mineurs; le Dharma correct demeurera au monde vingt kalpa mineurs, et le Dharma formel vingt kalpa mineurs également. Son royaume sera somptueusement orné, exempt de souillures et de maux, de tuiles et de gravier, de ronces et d'épines, d'excréments et d'impuretés; la terre en sera plate et égale, sans dénivellations, sans fossés ni éminences; le sol en sera de béryl, des arbres de matières précieuses s'y aligneront; il sera couvert d'enceintes en forme de damier avec des cordes d'or; des fleurs de matières précieuses les joncheront; ce ne sera, partout et en tous lieux, que pureté.

En ce royaume, les bodhisattvas seront par innombrables myriades, de même que les foules d'auditeurs-shravakas* seront incalculables. Les entreprises de Mara n'y existeront point; quand bien même y existeront Mara lui-même et sa horde, ils protégeront tous le Dharma du Bouddha.

Alors, le Vénéré du monde*, voulant réitérer cette idée, s'exprima en stances :

Je le déclare aux bhiksus* :
de par mon oeil d'Éveillé,
je vois que notre Kashyapa*
dans un âge à venir,
après le passage d'innombrables kalpas,
obtiendra de devenir bouddha,
et que dans ses futures existences
il fera offrande, après avoir été admis en leur présence,
à trois millions de myriades
de bouddhas Vénérés du monde.
En vue de la sagesse de bouddha
il pratiquera avec pureté la conduite brahmique
et, ayant fait offrande aux suprêmes
Vénérés des êtres aux deux jambes*,
ayant pratiqué l'ensemble
des sagesses insurpassables,
en son ultime corps,
il obtiendra de réaliser l'état de bouddha.
Sa terre sera pure,
de béryl en sera le sol,
nombreux les arbres précieux
qui s'aligneront au bord des routes;
elle sera couverte d'enceintes en forme de damier avec des cordes d'or,
pour la joie de qui les verra.
De doux parfums constamment en émaneront,
on y dispersera de nombreuses fleurs de renom;
toutes sortes de merveilles
viendront l'orner.
Le sol en sera plat et égal,
dépourvu d'élévations comme de fossés.
La multitude des bodhisattvas
ne pourra en être dénombrée;
ils auront la pensée apaisée et conciliante,
auront atteint les grands pouvoirs mystiques,
ils maintiendront les Écritures
du Grand Véhicule des bouddhas.
La multitude des auditeurs-shravakas*,
en leur ultime corps,
fils du roi du Dharma,
ne saura non plus être comptée ;
même à l'aide de l'oeil divin,
il sera impossible d'en connaître le nombre.
Ce bouddha aura un âge
de douze kalpa mineurs ;
le Dharma correct demeurera au monde
vingt kalpa mineurs ;
le Dharma formel aussi demeurera
vingt kalpa mineurs.
Telles seront les oeuvres
du Bhagavat* Rashmiprabhasa*.

Alors Mahamaudgalyayana*, Subhuti*, Maha-Katyayana* et les autres, tous tant qu'ils étaient, tremblants et frémissants, joignirent unanimement les paumes, levèrent les yeux vers le visage vénéré, ne le quittant pas un instant du regard et, à l'unisson, récitèrent les stances :

Grand héros, Vénéré du monde*,
roi du Dharma des Shakya,
parce que tu nous prends en pitié,
dispense-nous le son de ta voix de bouddha.
Si, de par ta connaissance du profond de nos coeurs,
il s'en trouve pour se voir conférer la prédiction,
ce sera comme une douce aspersion d'ambroisie,
qui disperse la fièvre et procure la fraîcheur.
Il en est comme de qui viendrait d'une contrée affamée
et trouverait soudain un festin royal.
Il a encore doute et crainte en son coeur
et n'ose se mettre à manger;
ce n'est qu'après avoir eu l'instruction du roi
qu'il aura le courage de manger.
Il en est de même pour nous :
toujours à réfléchir aux erreurs du Petit Véhicule,
ne sachant pas comment
faire nôtre la sagesse insurpassable d'Éveillé;
même si nous entendons la voix du Bouddha
dire que nous deviendrons nous-mêmes bouddha,
nous avons encore, en notre coeur, crainte et angoisse,
comme celui qui n'ose se mettre à manger.
Si nous avons la grâce de recevoir la prédiction de bodhéité,
nous en aurons alors joie et soulagement.
Le grand héros, Vénéré du monde*,
a pour constant désir de soulager le monde,
nous souhaitons qu'il nous confère la prédiction,
de même que l'affamé aspire à l'autorisation de manger.

Alors, le Vénéré du monde*, sachant ce que les grands disciples pensaient en leur coeur, annonça aux bhiksus:

Subhuti*, que voici, sera, dans un âge futur, admis auprès de trois millions de myriades de milliards de bouddha, il leur fera offrande, leur rendra hommage, les vénérera et les exaltera. Il pratiquera constamment la conduite brahmique, complétera la voie de bodhisattva et, en son ultime corps, obtiendra de devenir bouddha. Il sera appelé l'Ainsi-Venu Shashiketu*, Arhat*, Samyak-Sambuddha*, Vidya-carana-sampanna*, Sugata*, Lokavit*, Purusa-damya-sarathi*, Sasta deva-manusyanam*, Buddha*, Bhagavat* ; son kalpa sera appelé Ratnavabhasa (Muni de Joyaux) et son royaume Ratnasambhava (Né de Joyaux). La terre y sera plate et égale, le sol en sera de cristal, orné d'arbres de matières précieuses; il sera exempt d'éminences et de ravins, de sable et de gravier, de ronces et d'épines, de la souillure des excréments. Des fleurs de matières précieuses recouvriront le sol, la pureté y sera universelle. Les gens de cette terre résideront tous en des pavillons d'une rare merveille, aux terrasses de joyaux. Les auditeurs-shravakas* y seront innombrables, sans limites; chiffres ou comparaison ne sauraient les faire connaître. Les foules de bodhisattva y seront par myriades, millions et milliards. L'âge du bouddha sera de douze kalpa mineurs; le Dharma correct demeurera au monde vingt kalpa mineurs, et le Dharma formel vingt kalpa mineurs également. Le bouddha y demeurera en permanence dans l'espace, à prêcher le Dharma à la multitude, et donnera la délivrance à d'innombrables foules de bodhisattvas et d'auditeurs-shravakas*.

Alors le Vénéré du monde*, voulant réitérer cette idée, s'exprima en stances :

Ô multitude des bhiksus* !
Je vous le déclare à présent;
vous tous devez unanimement
écouter ce que j'expose :
mon grand disciple,
Subhuti*,
obtiendra de devenir bouddha
et sera appelé Shashiketu*.
Il fera offrande à d'innombrables
millions de bouddhas;
se conformant aux pratiques des bouddhas,
il complétera graduellement la Grande Voie.
En son ultime corps* il obtiendra
les trente-deux marques ;
droit et altier, sublimement beau,
il sera comme un Mont de pierres précieuses.
Son royaume de bouddha
sera le premier en magnificence et pureté;
les êtres qui le verront
ne pourront que s'en détecter.
En son centre, ce bouddha
fera passer d'innombrables multitudes;
au sein du Dharma de cet Éveillé,
nombreux seront les bodhisattvas,
tous sans exception de facultés aiguës,
qui mettront en branle la roue sans régression.
Ce royaume sera en permanence
paré de bodhisattvas ;
la multitude des auditeurs-shravakas*
ne pourra y être dénombrée,
tous feront leurs les trois sciences,
seront munis des six pouvoirs mystiques,
demeureront dans les huit délivrances,
posséderont une grande autorité.
Cet Éveillé, en prêchant le Dharma,
manifestera d'innombrables
transformations fondées sur ses pouvoirs supranatures,
elles seront inconcevables.
Les devas* et les hommes,
nombreux comme les sables du Gange,
joindront tous ensemble les paumes
et écouteront les propos du bouddha.
Celui-ci aura un âge
de douze kalpa mineurs ;
le Dharma correct demeurera au monde
vingt kalpa mineurs,
et le Dharma formel durera aussi
vingt kalpa mineurs.

Alors le Vénéré du monde* déclara encore à la foule des bhiksus* :

Je vous l'annonce maintenant, voici que Maha-Katyayana* fera, dans un âge à venir, offrande de toutes sortes de présents et se vouera à huit mille myriades de bouddhas, il leur rendra hommage et les vénérera. Après le parinirvana de ces bouddha, il élèvera à chaque fois une pagode haute de mille yojana, dont la longeur et la largeur, égales entre elles, seront de cinq cents yojana, tout en or*, argent, béryl, nacre, agate*, perle, corail*, les sept matières précieuses réunies ; d'abondance de fleurs, pendentifs, onguents, poudres, encens, dais de soie, bannières, il fera offrande aux pagodes. Cela achevé, il devra encore faire offrande à vingt mille myriades de bouddhas, de la même façon.

Une fois qu'il aura fait offrande à ces bouddha, il mènera à bien la voie de bodhisattva et obtiendra de devenir Éveillé. Il sera appelé l'Ainsi-Venu Jambunadaprabha*, Arhat*, Samyak-Sambuddha*, Vidya-carana-sampanna*, Sugata*, Lokavit*, Purusa-damya-sarathi*, Sasta deva-manusyanam*, Buddha*, Bhagavat*. Sa terre sera plate et égale, le sol en sera de cristal, elle sera ornée d'arbres de matières précieuses; elle sera couverte d'enceintes en forme de damier avec des cordes d'or. De sublimes fleurs recouvriront le sol; la pureté y sera universelle. Qui la verra ne pourra que s'en réjouir. Elle sera exempte des quatre mauvaises voies que sont les enfers, les démons affamés, les animaux et les asuras*. Nombreux y seront les devas* et les hommes, les foules d'auditeurs-shravakas* ainsi que de bodhisattvas, en innombrables myriades, qui orneront son royaume. L'âge du bouddha y sera de douze kalpa mineurs ; le Dharma correct demeurera au monde vingt kalpa mineurs, et le Dharma formel également vingt kalpa mineurs.

Alors le Vénéré du monde*, voulant réitérer cette idée, s'exprima en stances :

Ô multitude des bhiksus*,
écoutez tous d'un seul coeur :
en ce que je vous expose,
nulle divergence avec la réalité :
voici que Katyayana*,
grâce à toutes sortes
de présents merveilleux,
fera offrande aux bouddhas.
Après leur parinirvana,
il élèvera des pagodes de sept matières précieuses,
et, avec fleurs et parfums,
il fera offrande à leurs reliques.
En son ultime corps,
il fera sienne la sagesse de bouddha
et réalisera l'Éveil égal et correct.
Son royaume sera pur,
il délivrera d'innombrables
myriades d'êtres,
il sera l'objet d'offrandes
de tous les dix directions.
L'éclat radieux du bouddha,
rien ne pourra le surpasser.
Cet Éveillé aura pour nom
Jambunadaprabha*.
Les bodhisattvas et les auditeurs-shravakas*,
tous affranchis de l'existence,
innombrables, incalculables,
pareront son royaume.

Alors le Vénéré du monde* déclara encore à la grande multitude :

Je vous l'annonce maintenant, voici que Mahamaudgalyayana*, grâce à toutes sortes de présents, fera offrande à huit mille bouddhas, leur rendra hommage et les vénérera. Après leur parinirvana, il leur élèvera à chaque fois une pagode haute de mille yojana, dont la longueur et la largeur, égales entre elles, seront de cinq cents yojana, tout en or*, argent, béryl, nacre, agate*, perle, corail*, les sept matières précieuses réunies; d'abondance de fleurs, guirlandes, onguents, poudres, encens, dais de soie, bannières, il leur fera offrande. Cela achevé, il fera encore offrande à deux millions de myriades de bouddhas, de la même façon.

Il obtiendra de devenir Éveillé et sera appelé l'Ainsi-Venu Tamalapattra-candana-Fragrance*, Arhat*, Samyak-Sambuddha*, Vidya-carana-sampanna*, Sugata*, Lokavit*, Purusa-damya-sarathi*, Sasta deva-manusyanam*, Buddha*, Bhagavat*. Son kalpa sera appelé Ratiprapurna (Plein de Joie), son royaume aura nom Manobhirama (Délice-Mental), la terre en sera plate et égale, le sol en sera de cristal, des arbres de matières précieuses l'orneront, elle sera parsemée de fleurs de perles, la pureté y sera universelle. Qui la verra ne pourra que s'en réjouir. Nombreux y seront devas* et hommes; bodhisattvas et auditeurs-shravakas* y seront en nombres incalculables. L'âge du Bouddha y sera de vingt-quatre kalpa mineurs. Le Dharma correct demeurera au monde quarante kalpa mineurs, et le Dharma formel également quarante kalpa mineurs.

Alors le Vénéré du monde*, voulant réitérer cette idée, s'exprima en ces stances :

Voici que mon disciple,
Mahamaudgalyayana*,
quand il aura quitté ce corps,
obtiendra de voir huit mille
et vingt millions de myriades
de bouddhas Vénérés du monde.
Au nom de la voie de bouddha,
il leur fera offrande et leur rendra hommage;
auprès de ces bouddha
Il pratiquera constamment la conduite brahmique;
d'innombrables kalpas durant,
il maintiendra le Dharma de bouddha.
Après le parinirvana de ces bouddha,
il leur élèvera des pagodes de sept matières précieuses,
qui seront signalées de loin par des flêches dorées;
de fleurs, parfums et musique
il fera offrande
aux pagodes des bouddhas.
Ayant graduellement complété
la voie de bodhisattva,
en son royaume de Manobhirama (Délice-Mental),
il obtiendra de devenir Éveillé,
avec pour nom Tamala patracananda gandha*.
L'âge de cet Éveillé
sera de vingt-quatre kalpa mineurs.
Constamment, à l'intention des devas* et des hommes,
il exposera la voie de bouddha.
Les auditeurs-shravakas*, aussi innombrables
que les grains de sable du Gange,
aux trois sciences et aux six pouvoirs,
y seront d'une imposante dignité;
les bodhisattvas sans nombre,
de ferme volonté et zèle
pour ce qui concerne la sagesse de bouddha,
n'y connaîtront nulle régression.
Une fois ce bouddha passé en parinirvana,
le Dharma correct perdurera
quarante kalpa mineurs;
de même que le Dharma formel.
Tous mes disciples,
pleinement munis d'autorité,
au nombre de cinq cents,
se verront conférer la prédiction :
En un âge à venir,
tous vous obtiendrez de devenir bouddha.
Les causes et conditions des existences antérieures,
les miennes comme les vôtres,
je vais à présent les exposer.
Ecoutez-moi bien !

SUITE (chapitre VII)

Commentaire de Nikkyo Niwano sur ce chapitre

Ce qu'en dit Nichiren ; Citations dans les goshos


haut de la page