.

Pouvoirs supranaturels ou mystiques

Jinriki, 十神力


Le premier sens est celui des pouvoirs énumérés dans le chapitre XXI du Sutra du Lotus (Jinriki ou Jinzuriki). Il s'agit d'une liste de 10. Ces pouvoirs spirituels sont latents en chacun mais seul l'Eveil bouddhique permet de les manifester. Il convient de lire cette liste avec les yeux de l'époque où les images concrètes sont des allégories désignant des réalités psychologiques et spirituelles.

I. dix pouvoirs supranaturels du bouddha (jinriki).
1) le Bouddha tire une longue et large langue pour atteindre le séjour de Brahma. Ce qui indique la véracité de ses paroles ;
2) son corps irradie une lumière multicolore qui éclaire les mondes des Dix directions. La sagesse du Bouddha pénètre partout ;
3) de sa poitrine s'échappent des sons qui atteignent les mondes des Dix directions. Il révèle la totalité de la réalité ultime ;
4) Il émet des claquements de doigts qui sont perçus dans les mondes des Dix directions ;
5) Les mondes des Dix directions sont ébranlés de six façons différentes. C'est l'élimination des illusions par les six niveaux de pratique, exposés dans les 52 étapes de pratique du bodhisattva : dix étapes de la foi, dix étapes de sécurité, dix étapes de la pratique, dix étapes de dévotion, dix étapes de développement, Eveil d'indifférenciation (
togaku), Eveil merveilleux (myogaku). C'est également la purification des six racines.
Les 5 premiers pouvoirs supranaturels sont destinés aux personnes présentes lors de la Grande Assemblée.

Les cinq suivants s'adressent aux personnes après la disparition du Bouddha.
6) Tous les êtres des Dix directions ont la vision de la Tour aux Trésors et s'en réjouissent.
7) Tous les esprits célestes proclament à haute voix que le Bouddha expose l'enseignement du Mahayana, le Sutra du Dharma merveilleux, et qu'il convient de faire des offrandes au Bouddha. Dans l'avenir, c'est ce Sutra qu'il faudra diffuser largement.
8) En entendant cela tous les êtres des Dix directions se convertissent et deviennent des disciples du Bouddha.
9) Les êtres répandent divers trésors dans le monde saha et ces trésors forment un joyau immense qui s'étend sur tous les bouddhas de l'Assemblée.
10) La distinction entre les différents mondes disparaît et il ne reste que la Terre de Bouddha

II dix forces du bouddha (bala ou dasabala) ou dix connaissances du bouddha.
Liste établie par Nagarjuna
1. la connaissance du possible et de l'impossible ; le pouvoir de distinguer ce qui est vrai de ce qui ne l'est pas ;
2. la connaissance de la rétribution des actes (vipaka); le pouvoir de connaître la causalité karmique dans les vies de tous les êtres à travers le passé, le présent et le futur ;
3. la connaissance des méditations (dhyana) ; le pouvoir de connaître toutes les étapes de concentration, d'émancipation et de méditation
4. la connaissance du degré des facultés d'autrui ; le pouvoir de connaître la condition de vie de tous les êtres humains
5. la connaissance des aspirations des êtres ; le pouvoir de connaître la condition de vie de tous les êtres humains
6. la connaissance des dispositions acquises ; le pouvoir de discerner la supériorité et l'infériorité des capacités de tous les êtres humains
7. la connaissance de la route menant aux diverses destinées ;
8. la connaissance des existences antérieures ;
9. la connaissance de la mort et de la renaissance ; le pouvoir de savoir quand chaque personne naîtra et mourra, et dans quel royaume elle renaîtra ;
10. la connaissance de la destruction des impuretés ; le pouvoir d'éliminer toutes les illusions (ashrava)
L'ordre et le contenu de ces dix forces diffèrent légèrement selon les explications. Cf. également Burnouf appendice N°XI

III six pouvoirs mystiques ou transcendantaux : pouvoirs qu'étaient censés posséder ceux qui étaient parvenus au "fruit de l'émancipation" : les bouddhas, les bodhisattvas et les arhats. Liste donnée par le Kusho Ron :
1) le pouvoir de se manifester partout selon sa volonté,
2) le pouvoir d'observer tous les phénomènes du monde, qu'ils soient grands ou petits, proches ou lointains,
3) le pouvoir de comprendre tous les sons et toutes les langues,
4) le pouvoir de lire les pensées des autres,
5) le pouvoir de connaître les vies passées,
6) le pouvoir d'éliminer les illusions,

Cette liste est parfois abrégée en "cinq pouvoirs mystiques ou transcendentaux", sans le pouvoir d'éliminer les illusions.

Généralement on associe à ces 5 ou 6 pouvoirs les trois connaissnces mystiques (san myo)

IV cinq forces mystiques (goriki, pancabalani). Forces qui permettent de vaincre les cinq troubles (gojoku) sur la voie de l'Eveil. L'obtention de ces cinq forces n'est possible qu'après la purification des cinq racines (yeux, oreilles, etc.)
1) la force de la foi : shinriki - la foi en l'enseignement du Bouddha qui permet de détruire les doutes et éviter les enseignements erronés ;
2) la force de la décision, shojinriki, la vigilance ininterrompue du corps et de la conscience ;
3) la force de la pensée, nenriki, la conviction qui aide à détruire les errements ;
4) la force de la concentration, joriki, concentration de la conscience dans laquelle les réflexions quotidiennes et parasites sont écartées ;
5) la force de la connaissance, eriki, grâce à laquelle les illusions et les erreurs de pensée sont éliminées. Le chapitre Juryo* (XVI) du Sutra du Lotus, récité lors du Gongyo, en parle comme de "pouvoirs secrets et divins" zin ju shi riki. Ces cinq forces sont à distinguer des cinq pouvoirs surnaturels qui permettent de vaincre les cinq troubles (go-joku) sur la voie de l'Eveil; et des dix pouvoirs supranatureles du bouddha
.

V quatre pouvoirs illimités de compréhension et de prêche. Pouvoirs attribués aux bouddhas et bodhisattvas : 1) la totale compréhension du Dharma ; 2) la complète maîtrise des significations qui en découlent ; 3) la liberté complète d'exprimer les enseignements en diverses langues et dialectes ; 4) la capacité de prêcher à tous les êtres quand on le désire en utilisant les trois pouvoirs énumérés ci-dessus.

VI dix-huit pouvoirs surnaturels. (juhachi-hen) Un ensemble d'actions que les bouddhas et bodhisattvas entreprennent et d'apparences qu'ils adoptent pour conduire les êtres à l'Eveil. Les explications varient selon les sutras.

Lire également le Sutta Kevatta sur les "miracles".