DICTIONNAIRE des TERMES BOUDDHIQUES

français, japonais, chinois, sanscrit, pali


Dix étapes de développement

ou dix dispositions ou dix terres (ju-ji, dashabhumi)
Etapes 41 à 50


Les dix bhumi (littéralement terre, sol, position, situation) désignent les étapes par lesquelles doit passer le bodhisattva dans sa recherche de la bodhéité (bodhisattva-yana). Le Sutra Avatamsaka en énumère 10 qui correspondent aux degrés 40 à 50 des 52 étapes du bodhisattva dans d'autres traditions du Mahayana.

Le sutra Bosatsu Yoraku Hongo, elles vont de la 41e à la 50e étape qui sont définies différemment selon les textes. Le Sutra Juji divise la pratique bouddhique en dix étapes comme suit:

41) La joie de la disposition première (kangiji, 歡喜地, pramudita). Joie ressentie aux premières perceptions réelles de la voie du milieu. Etape dans laquelle une personne se réjouit d'avoir compris un aspect partiel de la vérité
42) L’éloignement de la poussière ou pureté (rikuji, 離垢地, vimala). Sérénité ressentie lorsque les contingences de notre monde troublé sont distancées. Etape où on se libère du feu des défilements-troubles (klesha, bonno), défilements de la pensée qui saute sans cesse d'une idée à une autre, d'une image à une autre et défilements des désirs égocentriques qui changent sans arrêt et troublent la perception correcte de la réalité.
43) Le rayonnement de la lumière ou splendeur (hakkoji, 發光地, prabhakari). Etape du rayonnement lumineux où le pratiquant baigne dans la lumière de la sagesse et de la sérénité
44) La flamme de la sagesse ou le rayonnement, l'énergie (en eji, 焰慧地, arcishmati). Etape de la sagesse radieuse où la flamme de la sagesse brûle les désirs terrestres destructeurs. Même les troubles deviennent le combustible qui alimente la haute flamme de l’esprit.
45) La victoire difficile ou le dépassement des illusions (nanshoji, 難勝地, sudurjaya). Rupture avec les facteurs d'égarement après des combats difficiles. Etape du dépassement des dernières illusions où le pratiquant surmonte les illusions de l'ignorance et acquiert la perception de la Voie du milieu.
46) La sagesse immédiate la vision intuitive née de la sagesse(genzenji, 現前地, abhimukhi). Le bodhisattva perçoit la pure ainsité (shinnyo) des phénomènes dans la netteté de l’immédiateté. Etape du signe de la sagesse suprême qui commence à apparaître.
47) Les parcours lointains ou la progression ou la pure essence de l'esprit (ongyoji, 遠行地, duramgama). Liberté ressentie en voyant que les attachements propres au monde ou aux deux véhicules sont bien loin.
48) L’immuabilité (fudoji, 不動地, acala). Etape où le pratiquant est fermement ancré dans la vérité de la Voie du milieu et ne peut plus être perturbé par quoi que ce soit.
49) La perspicacité ou la sagesse-piété qui pénètre tout chose(zenneji, 善慧地, sadhumati). Etape de la sagesse qui pénètre tout et dans laquelle une personne enseigne le Dharma librement et sans restriction.
50) La nuée du Dharma ou la pluie du Dharma (hounji, 法雲地, dharmamegha). Grand nuage du Dharma qui recouvre toute chose sans peser et qui apporte pour chacun ce qui est nécessaire. Etape où le pratiquant repend le Dharma sur tous les êtres sensitifs contribuant au bien de tous les êtres sensitifs de la même manière qu'un nuage répand impartialement la pluie sur toute chose.

Retour à la définition
haut de la page