Sutra du Lotus *
妙法蓮華經
Chapitre II
Les moyens appropriés
方便品 (Hoben pon, Fangbian pin)


{§1}
A ce moment*, le Vénéré du monde* sortit, serein et lucide*, (note) de son samadhi* et s'adressa à Shariputra* : La prajna* de tous les bouddhas est fort profonde*, incommensurable* ; difficile à comprendre, difficile à franchir est la porte* de cette prajna. Ni les auditeurs-shravakas* ni les pratyekabuddhas* n'ont la capacité d'y parvenir*.

爾時
ni ji
ce moment

世尊
seson
Vénéré du monde

ju
depuis
.三昧
sanmai
samadhi

an
paisible

jo
clair

ni
alors

ki
sortir

go
s'adresser
舍利弗 :
sharihotsu
Shariputra
 

sho
tous

butsu
bouddha

chi
sagesse

e
illuminé

jin
très

jin
profond

mu
sans

ryo;
mesure

go
cette
智慧
chi
e
prajna

mon
porte

nan
difficile

ge
comprendre

nan
difficile
入.
yu
entrer

is sai
chaque

sho
voix

mon
écouter
辟支
hyaku shi

pratyeka

butsu
bouddha

sho
cela

fu
négation

no
capable

chi
connaître
{§2} Pourquoi cela ? [Parce que] tout bouddha a, dans le passé, été intimement associé* avec d'innombrables bouddhas par milliers et myriades ; ensemble ils ont pratiqué (note) jusqu'à leur terme les innombrables méthodes portant sur la Voie du Dharma*. Pleins d'audace, d'énergie et de diligence*, ils rendirent leur renom universellement reconnu*. Ils ont mené à accomplissement* le Dharma extrêmement profond qui n'a jamais été révélé et le prêchent de façon appropriée* ; mais la teneur de ce qu'ils prêchent est difficile à comprendre. (note)


sho
de cela


i
raison

sha
ceci

ga
quoi

butsu
bouddha

zo
avant

shin
intime

gon
près

hyaku
100

sen
1000

man
innombrables

oku
100000

mu
négation

shu
compte

sho
nombreux

butsu
bouddha
 

jin
épuiser

gyo
pratique

sho
nombreux

butsu
bouddha

mu
négation

ryo
mesure

do
voie
法.
ho.
Dharma

yu
courage

myo
violence

sho
essence

jin
avancer

myo
réputation

sho
appel

fu
universel

mon.
entendre
 

jo
accomplir

ju
juste

jin
considérable

jin
profond

mi
jamais

zo
auparavant

u
exister

ho
Dharma

zui
suivre

gi
approprié

sho
ici

setsu
enseigner

i
idée

shu
signification

nan
difficile
解。
ge
dégager
 

{§3}
Shariputra*, depuis que j'ai atteint l'Eveil, j'ai largement exposé mes enseignements à l'aide de nombreuses comparaisons et de paraboles (note) ; et par d'innombrables moyens appropriés j'ai amené les êtres à renoncer (note) à leurs attachements. Comment cela ? L'Ainsi-Venu est doté à la fois de moyens appropriés et de la paramita du savoir et de la vue juste. 

舍利弗
sharihotsu
Shariputra


go
je

ju
depuis

jo
atteindre

butsu
bodhéité

i
toujours

rai
venir
種種
shu
ju
différents

in
cause

en
conditions
種種
shu ju
différents

hi
comparaison

yu
illustration


ko
largement

en
accomplir

gon
dire

kyo
enseigner

mu
sans

shu
nombre
方便
ho
ben
expédient

in
do
guider
眾生
shu
jo
êtres

rio
permettre

ri
séparer

sho
beaucoup

jaku
attachement
 
所 以 者 何?
sho
i sha ga
pourquoi cela

nyo
ainsi

rai
venu
方便
ho
ben
expédient

chi
savoir

ken
vision
羅 蜜
hara mitsu
paramita

kai

i
toujours
具足。
gu soku
complet
 

{§4}
Shariputra*, les savoirs de l'Ainsi-Venu sont vastes, profonds et englobent toute chose*. (note) Il ne connaît pas d'obstacle. De par ses forces*, son intrépidité*, son dhyana, ses détachements* son samadhi*, il a pénétré profondément le sans-limites et réalisé dans sa totalité le Dharma qui n'a jamais été révélé.

舍利弗!
sharihotsu
Shariputra


nyo
ainsi

rai
venu

chi
savoir

ken
vision

ko
vaste

dai
grand

jin
profond

non
loin

mu
sans

ryo
limite

mu
sans

ge
hésitation
 

riki
force

mu
sans

sho
ici

i
peur

zen
méditation

jo
concentration
解 脫
ge
datsu
libération

sanmai
samadhi

jin
profondément

nyu
entrer

mu
sans

sai
limite
 
成 就
jo ju
réaliser
一切
i sai
entièrement

mi
jamais

zo
auparavant

u
exister
法。
ho
dharma

{§5}
Shariputra, l'Ainsi-Venu opère habilement de multiples distinctions, il enseigne adroitement les multiples dharmas et par ses paroles pleines de douceur il comble de joie les coeurs de la multitude. (note)  

舍利弗!
sharihotsu
Shariputra

如 來
nyorai
ainsi venu

no
capable
種 種
shu ju
variété

fun
division

betsu
distinction

gyo
habilement

說諸
sess
ho
prêcher


ho
dharma
 

gon
parler

ji
terme

nyu
douceur

nan
joie

ek-ka
combler

shu
foule
心。
shin
coeur
 

{§6}
Shariputra, pour s'en tenir à l'essentiel*, ce Dharma qui n'a jamais été révélé et qui est incommensurable et illimité*, le Bouddha l'a entièrement réalisé. (note)

舍利弗!
sharihotsu
Shariputra


shu
tenir

yo
essence

gon
parole

shi
cela

mu
sans

ryo
mesure

mu
sans

hen
limite

mi
jamais

zo
auparavant

u
être

ho
dharma

bus
bouddha

shitsu
entièrement
成 就。
jo
ju
réaliser
 

{§7}
Cesse, Shariputra, je n'en dirai pas plus. Pourquoi cela? [Parce que] ce que le Bouddha a réalisé est le Dharma le plus difficile à comprendre et le plus rare. Seul un bouddha avec un autre bouddha peut élucider parfaitement l'aspect réel des phénomènes.


shi
arrête !

舍利弗!
sharihotsu
Shariputra

fu
négation

shu
nécessaire

bu
encore
說。
setsu.
enseigner
所以者何?
sho i sha ga ? pourquoi  celam

bus-
bouddha

sho
ici

joju
réaliser


dai
nombre


ichi
un

ke
rare

u
avoir

nan
difficile

ge
comprendre

shi
ce
法。
ho.
dharma

yui
seul

butsu
bouddha

yo
avec

butsu
bouddha

nai
donc

no
peut

ku
finalement

jin
sonder

sho
tous

ho
dharma

jis
réalité

so
aspect

{§8}
Ce qui signifie que pour les multiples dharmas
: ainsi est leur aspect, ainsi est leur nature, ainsi est leur entièreté, ainsi est la potentialité, ainsi est l'énergie manifestée, ainsi est la cause latente, ainsi est la condition, ainsi est l'effet latent, ainsi est la rétribution*, ainsi est la globalité de l'origine à la fin.


sho
cela


i
est

sho
tous

ho
dharma

nyo
ainsi

ze
est

so
aspect

nyo
ainsi

ze
est

sho
nature

nyo
ainsi

ze
est

tai
entièreté

nyo
ainsi

ze
est

riki
énergie

nyo
ainsi

ze
est

sa
production

nyo
ainsi

ze
est

in
cause

nyo
ainsi

ze
est

en
condition
 

nyo
ainsi

ze
est

ka
effet

nyo
ainsi

ze
est

ho
rétribution

nyo
ainsi

ze
est

hon
origine

matsu
fin
究 竟
ku
kyo
globalement
等。
to
égal


{§9} Alors, le Vénéré du monde*, voulant réitérer cette idée, s'exprima en ces stances :
爾時世尊欲重宣此義,而說偈言:

{§10} Les Héros du monde*, on ne peut en prendre la mesure ;
pas plus les devas* que les gens de ce monde,
les êtres de toute espèce,
nul ne peut totalement connaître les bouddhas.
「世雄不可量,  諸天及世人,
一切眾生類,  無能知佛者。

{§11} Leur force, leur assurance,
leurs affranchissements, leurs samadhis*,
ainsi que les autres attributs de bouddha,
nul n'est capable de les sonder.
佛力無所畏、  解脫諸三昧,
及佛諸餘法,  無能測量者。

{§12} Le Bouddha a, dès l'origine, auprès de bouddhas sans nombre,
pratiqué les voies en leur totalité.
Le Dharma profond et sublime
est impossible à voir, difficile à comprendre. 
本從無數佛,  具足行諸道,
甚深微妙法,  難見難可了。

{§13} Ayant en d'innombrables myriades de kalpa
pratiqué ces voies jusqu'au bout
et en ayant réalisé le fruit sur le lieu de la Voie,
j'ai désormais en entier le savoir et la vision. 
於無量億劫,  行此諸道已,
道場得成果,  我已悉知見。

{§14} Moi-même et les bouddhas des dix directions
avons pu prendre connaissance du "c'est ainsi",
l'ainsité de l'effet latent* et de la rétribution*
l'ainsité de la nature* et de l'aspect*
如是大果報,  種種性相義,
我及十方佛,  乃能知是事。

{§15} Ce Dharma ne peut être montré,
le discours devant lui s'éteint et disparaît.
Hormis les bodhisattvas
dont la force de la foi est bien affermie 
parmi les autres êtres,  
nul n'est capable d'en avoir l'intelligence.
是法不可示,  言辭相寂滅,
諸餘眾生類,  無有能得解,
除諸菩薩眾、  信力堅固者。

{§16} La multitude des fils de bouddha
qui ont auparavant fait offrande aux bouddhas,
qui ont mis un terme à toutes leurs infections*,
qui demeurent en leur ultime corps* ;
諸佛弟子眾,  曾供養諸佛,
一切漏已盡,  住是最後身,

{§17} même des hommes tels que ceux-là
n'ont pas la force égale à celle de Bouddha.
Le monde est rempli de gens
semblables à Shariputra*
如是諸人等,  其力所不堪。
假使滿世間,  皆如舍利弗。

{§18} Ils s'épuiseraient la pensée
à vouloir sonder la prajna de Bouddha.
Quand bien même les dix directions seraient remplies
de gens tels que Shariputra,  
盡思共度量,  不能測佛智。
正使滿十方,  皆如舍利弗。

{§19} Et si tous les autres disciples
remplissaient aussi les Terres des dix directions,
ils s'épuiseraient la pensée
à vouloir sonder la sagesse de Bouddha.
及餘諸弟子,  亦滿十方剎,
盡思共度量,  亦復不能知。

{§20} Des pratyekabuddha* à la sagesse aiguisée,
sans infections, en leur dernière existence,
qui rempliraient les mondes des dix directions
pareils en nombre aux bambous d'une forêt,
辟支佛利智,  無漏最後身,
亦滿十方界,  其數如竹林,

{§21} tâchant ensemble d'un seul coeur,
durant des myriades d'incalculables kalpas,
de concevoir la sagesse réelle de Bouddha,
ne pourraient en connaître la moindre parcelle.
斯等共一心,  於億無量劫,
欲思佛實智,  莫能知少分。

{§22} Des bodhisattvas qui, leur intention nouvellement déployée,
auraient fait offrande à d'innombrables bouddhas,
auraient accédé à l'intelligence des dogmes en leurs tendances,
capables encore de prêcher habilement le Dharma; 
新發意菩薩,  供養無數佛,
了達諸義趣,  又能善說法,

{§23} si, comme des plants de riz et de chanvre, comme bambous et roseaux*,
ils remplissaient les champs des dix directions
et d'un seul coeur, en leur sagesse sublime,
durant des kalpas nombreux comme les sables du Gange,  
如稻麻竹葦,  充滿十方剎,
一心以妙智,  於恒河沙劫,

{§24} la mesuraient tous ensemble en pensée,
ils seraient incapables de connaître la prajna de Bouddha.
Si des bodhisattvas au-delà de la régression
aussi nombreux que les sables du Gange,  
咸皆共思量,  不能知佛智。
不退諸菩薩,  其數如恒沙,

{§25} d'un seul coeur cherchaient ensemble à la concevoir,
ils ne pourraient pas davantage le connaître.
De plus, je te le dis, Shariputra,
ce Dharma si profond et sublime,
一心共思求,  亦復不能知。
又告舍利弗:  『無漏不思議,

{§26} sans infections et inconcevable,
je le possède dorénavant en sa globalité;
moi seul en connais les aspects,
de même que les bouddhas des dix directions.
Shariputra, il faut savoir
que les paroles des bouddhas sont sans divergences.
甚深微妙法,  我今已具得,
唯我知是相,  十方佛亦然。
舍利弗當知,  諸佛語無異。

{§27} Dans le Dharma que prêche l'Éveillé
il faut concevoir une foi grande et forte.
Car c'est après un long temps que le Dharma du Vénéré du monde*
doit être par lui exposé en sa réalité. 
於佛所說法,  當生大信力,
世尊法久後,  要當說真實。』

{§28} Je le proclame à la multitude des auditeurs-shravakas*
ainsi qu'aux personnes du Véhicule cherchant l'Éveil dans la causalité* :
c'est moi qui les délivrerai des entraves de la douleur
et leur ferai gagner le nirvana
告諸聲聞眾,  及求緣覺乘:
『我令脫苦縛,  逮得涅槃者。』

{§29} Car l'Éveillé, de par la force de ses moyens appropriés*,
se révèle grâce aux enseignements des Trois véhicules.
Les êtres s'attachent en maints endroits :
lui les guide pour les en sortir.
佛以方便力,  示以三乘教,
眾生處處著,  引之令得出。」

{§30} Alors dans cette vaste foule, il y eut des auditeurs-shravakas*, des arhats ayant épuisé les infections, tels Ajnata-Kaundinya* et d'autres, au nombre de mille deux cents, ainsi que les bhiksu* et bhiksuni*, les upasaka* et upasika* qui eurent le désir de devenir des auditeurs-shravakas et les pratyekabuddhas*, et chacun se fit cette réflexion : 
爾時大眾中,有諸聲聞漏盡阿羅漢,阿若憍陳如等千二百人,及發聲聞、辟支佛心比丘、比丘尼、
優婆塞、優婆夷,各作是念:

{§31} "Pourquoi à présent le Vénéré du monde* insiste-t-il sur l'éloge des moyens appopriés* en tenant ces propos et en disant que le Dharma possédé par un Éveillé est profonde et difficile à comprendre, que l'essence de ce que dit le Bouddha ne peut être connue, que même l'ensemble des shravakas et des pratyekabuddha* ne sauraient l'atteindre? Le Bouddha a exposé le sens du Dharma sur la délivrance qui est unique, et nous avons fait nôtre ce Dharma en nous approchant du nirvana, mais à présent nous ne savons plus ce que signifie ce Dharma. (note)
「今者、世尊何故慇懃稱歎方便而作是言:『佛所得法甚深難解,有所言說意趣難知,一切聲聞、
辟支佛所不能及。』 佛說一解脫義,我等亦得此法到於涅槃,而今不知是義所趣。」

{§32} A ce moment, Shariputra, connaissant les doutes que nourrissaient dans leur coeur les quatre congrégations, et qui n'avait pas encore tout compris lui-même, s'adressa en ces termes à l'Éveillé: "Pour quelle raison le Vénéré du monde* insiste-t-il tant sur l'éloge de l'expédient* primordial des bouddhas et du Dharma si profond et sublime, difficile à comprendre? 爾時舍利弗知四眾心疑,自亦未了,而白佛言:「世尊!何因何緣慇懃稱歎諸佛第一方便、甚深微妙、
難解之法?

{§33} Depuis les temps passés, je n'ai jamais entendu l'Éveillé prêcher de telle sorte. Or, à présent, ceux des quatre congrégations conçoivent, tous tant qu'ils sont, des doutes. Mon seul souhait est que le Vénéré du monde* veuille bien exposer plus longuement ces choses: pourquoi a-t-il tant insisté sur l'éloge du Dharma difficile à comprendre, si profond et subtil? "
我自昔來,未曾從佛聞如是說;今者四眾咸皆有疑。唯願世尊敷演斯事。
世尊何故慇懃稱歎甚深微妙難解之法?」

{§34} Alors Shariputra, afin de réitérer ce qu'il voulait dire, s'exprima en ces stances :
爾時舍利弗欲重宣此義,而說偈言:

{§35} Soleil de sagesse, Grand Saint vénérable,
tu prêches ce Dharma seulement au terme d'un long temps.
Tu nous affirmes avoir pu faire tiens
la force, l'absence de crainte, la maîtrise des concentrations-samadhi,
慧日大聖尊,  久乃說是法,
自說得如是,  力無畏三昧

{§36} des méditations-dhyana, des délivrances,
tous ces dharmas inconcevables.
acquis sur le lieu de la Voie* ,  
il n'y eut personne en mesure de te questionner*
禪定解脫等,  不可思議法。
道場所得法,  無能發問者。

{§37} Moi non plus je n'ai pas la capacité d'en sonder la profondeur
et de poser des questions [sur le Dharma].
(L'Ainsi-venu) s'est exprimé spontanément sans qu'on le questionne 
pour faire l'éloge de la Voie qu'il a pratiquée,  
我意難可測,  亦無能問者。
無問而自說,  稱歎所行道,

{§38} de cette prajna si sublime
que tous les bouddhas ont obtenue.
Les arhats qui n'ont plus d'infections,  
de même que ceux qui recherchent le nirvana,  
智慧甚微妙,  諸佛之所得。
無漏諸羅漢,  及求涅槃者,

{§39} voici maintenant qu'ils tombent tous dans le filet du doute:
"Pourquoi l'Éveillé prêche-t-il cela? "
Ceux qui recherchent l'Éveil par les liens causaux,  
les bhiksu* et bhiksuni*,   
"Pourquoi cet état de choses? "
Que l'Éveillé veuille bien leur expliquer.
今皆墮疑網,  佛何故說是?
其求緣覺者,  比丘比丘尼,
是事為云何,  願佛為解說。 

{§40} Les devas*, nagas*, démons, divinités terrestres,
les gandharvas* et autres
s'entre-regardent, l'hésitation au fond du coeur,
lèvent humblement les yeux vers le plus vénérable des êtres aux deux jambes*.
諸天龍鬼神,  及乾闥婆等,
相視懷猶豫,  瞻仰兩足尊。

{§41} A la foule des auditeurs-shravakas*
l'Éveillé déclara que j'en étais le premier ; 
mais à présent je m'égare dans les doutes
et je ne puis comprendre,
於諸聲聞眾,  佛說我第一。
我今自於智,  疑惑不能了。

{§42} Est-ce le Dharma parachevé? Est-ce la Voie à pratiquer ?
Les enfants qui ont pris vie de la bouche du Bouddha
joignent les paumes et lèvent humblement les yeux en leur attente. 
為是究竟法?  為是所行道?
佛口所生子,  合掌瞻仰待,

{§43}Ils souhaitent qu'il émette le son sublime
qui leur exposera ce qu'il en est en réalité.
Les devas*, nagas*, démons et autres,
dont le nombre est comme les sables du Gange,
願出微妙音,  時為如實說。 
諸天龍神等,  其數如恒沙,

{§44} les bodhisattvas en quête de l'état de bouddha,
au nombre de quatre-vingt mille,  
et des myriades de royaumes arrivent 
ainsi que les saints rois qui font tourner la roue (du Dharma)
Les paumes jointes, d'un coeur plein de respect,
ils désirent entendre la Voie en sa totalité.
求佛諸菩薩,  大數有八萬, 
又諸萬億國,  轉輪聖王至,
合掌以敬心,  欲聞具足道。

{§45} Alors l'Éveillé prévint Shariputra : "Cesse, cesse, tu ne dois pas en dire davantage. Si j'exposais ces choses, les devas* et les hommes de l'ensemble des mondes ne feraient tous que s'en étonner et douter."
爾時佛告舍利弗:「止,止!不須復說。若說是事,一切世間諸天及人皆當驚疑。」

{§46} Shariputra s'adressa de nouveau à l'Éveillé : "Vénéré du monde*, mon seul souhait est que vous l'exposiez, mon seul souhait est que vous l'exposiez. Et pourquoi cela? En cette assemblée, d'innombrables, d'incalculables myriades de myriades d'êtres ont déjà vu auparavant des bouddhas, leurs facultés sont terriblement aiguisées, leur sagesse est lucide ; s'ils entendent ce que l'Éveillé a à prêcher ils pourront alors le croire avec respect."
舍利弗重白佛言:「世尊,唯願說之,唯願說之!所以者何?是會無數百千萬億阿僧祇眾生,
曾見諸佛,諸根猛利,智慧明了,聞佛所說,則能敬信。」

{§47} Alors Shariputra, afin de réitérer ce qu'il voulait dire, s'exprima en ces stances :
爾時舍利弗欲重宣此義,而說偈言:

{§48} Roi du Dharma, Vénérable sans supérieur,
parle seulement, et veuille le faire sans réticence;
parmi la foule innombrable de cette assemblée,
il s'en trouve qui pourront croire avec respect.
「法王無上尊,  唯說願勿慮。
是會無量眾,  有能敬信者。」

{§49} Mais l'Éveillé, de nouveau: "Cesse, Shariputra. Si j'exposais ces choses, les devas*, les hommes et les asuras* de l'ensemble des mondes seraient tous en proie à l'étonnement et au doute, quant aux moines outrecuidants, ils tomberaient dans le grand abîme*".
佛復止舍利弗:「若說是事,一切世間天、人、阿修羅皆當驚疑,增上慢比丘將墜於大坑。」

{§50} Et l'Eveillé alors répéta en stances ses paroles :
Cesse, cesse, ne parle pas davantage  !
Mon Dharma est sublime, difficile à comprendre ;
en l'entendant, les outrecuidants
ne lui accorderont à coup sûr ni foi ni respect.
爾時世尊重說偈言:
「止止不須說,我法妙難思。
諸增上慢者,聞必不敬信。」

{§51} Shariputra alors s'adressa de nouveau à l'Éveillé : "Vénéré du monde*, mon seul souhait est que vous l'exposiez, mon seul souhait est que vous l'exposiez. A présent, il s'en trouve en cette assemblée qui, comparables à moi, ont par myriades de myriades reçu auparavant au cours d'existences antérieures l'action salvifique d'un Éveillé. De tels êtres, à coup sûr, seront capables de croire avec respect; en la longue nuit (des siècles), sereins et soulagés, ils auront abondance de bienfaits. 
爾時舍利弗重白佛言:「世尊!唯願說之,唯願說之!今此會中,如我等比百千萬億,
世世已曾從佛受化。如此人等,必能敬信,長夜安隱,多所饒益。」

{§52} Et Shariputra alors, afin de réitérer ce qu'il voulait dire, s'exprima en ces stances :
爾時舍利弗欲重宣此義,而說偈言:

{§53} Que le plus vénérable parmi les êtres aux deux jambes* 
expose le Dharma primordial, tel est mon souhait,
et je suis l'aîné des fils du Bouddha;
qu'il condescende seulement à prêcher avec discernement. 
「無上兩足尊,  願說第一法,
我為佛長子,  唯垂分別說。

{§54} En cette assemblée, des foules innombrables
pourront croire avec respect à ce Dharma.
L'Éveillé a déjà au cours des existences antérieures
sauvé de tels êtres par son enseignement. 
是會無量眾,  能敬信此法,
佛已曾世世,  教化如是等。

{§55} Tous, d'un seul coeur et les paumes jointes,
veulent ouïr les propos du Bouddha.
Nous, les mille deux cents,
et tous ceux qui sont en quête de l'état de bouddha,
皆一心合掌,  欲聽受佛語。
我等千二百,  及餘求佛者,

{§56} souhaitons que, pour cette foule,
vous condescendiez seulement à prêcher avec discernement.
Ceux-ci, à entendre ce Dharma,
concevront une grande joie.
願為此眾故,  唯垂分別說。
是等聞此法,  則生大歡喜。」

{§57} Alors le Vénéré du monde annonça à Shariputra : "Voilà trois fois que tu me le demandes avec insistance, comment pourrais-je ne pas prêcher? Écoute à présent avec lucidité, réfléchis-y bien, je vais pour toi m'expliquer avec discernement."
爾時世尊告舍利弗:「汝已慇懃三請,豈得不說。汝今諦聽,善思念之,吾當為汝分別解說。」

{§58} Quand il eut tenu ces propos, il y eut dans l'assemblée des bhiksu* et des bhiksuni*, de upasaka* et upasika*, cinq mille personnes qui se levèrent de leur place et, ayant salué l'Eveillé, se retirèrent. Pourquoi cela? Il s'agissait d'une troupe d'êtres aux racines de forfaits profondes et graves, d'outrecuidants qui prétendaient avoir acquis ce qu'ils n'avaient pas acquis, attesté ce qu'ils n'avaient pas attesté; c'est parce qu'ils avaient de tels défauts qu'ils ne demeurèrent point. Le Vénéré du monde* resta silencieux* et ne les retint pas.
說此語時,會中有比丘、比丘尼、優婆塞、優婆夷五千人等,即從座起,禮佛而退。所以者何?
此輩罪根深重及增上慢,未得謂得、未證謂證,有如此失,是以不住。世尊默然而不制止

{§59} Alors l'Éveillé annonça à Shariputra : "Il n'y a plus désormais dans la multitude qui m'entoure d'êtres recouverts de branches ni de feuilles*, mais uniquement ceux qui sont purs et non pas recouverts de vues fausses. Shariputra*, il est tout aussi bien que de tels outrecuidants se soient retirés, mais toi, écoute à présent attentivement, car je vais prêcher à ta demande."
爾時佛告舍利弗:「我今此眾,無復枝葉,純有貞實。舍利弗!如是增上慢人,退亦佳矣。汝今善聽,
當為汝說。」

{§60} Shariputra dit : "Qu'il en soit ainsi, Vénéré du monde* ; mon plus cher désir est de vous écouter."
舍利弗言:「唯然,世尊!願樂欲聞。」 

{§61} L'Éveillé annonça à Shariputra :
Un tel Dharma merveilleux, les bouddhas Ainsi-Venus le prêchent aussi rarement que fleurit l'udumbara. Shariputra, et vous tous, vous devez croire ce que prêche l'Éveillé, ses paroles ne sont pas vaines ni futiles. Shariputra moyens appropriés*, d'une variété de comparaisons, de paraboles, de locutions.
佛告舍利弗:
「如是妙法,諸佛如來時乃說之,如優曇缽華,時一現耳。舍利弗!汝等當信佛之所說,
言不虛妄。 舍利弗!諸佛隨宜說法,意趣難解。所以者何?我以無數方便,種種因緣、譬喻言辭,
演說諸法。

{§62} Ce Dharma, ce n'est pas la discrimination réflexive* qui peut le comprendre. Seuls les bouddhas peuvent en saisir la teneur. Comment cela se fait-il ? C'est que les bouddhas, Vénérés du monde, n'apparaissent au monde qu'en raison d'une Grande oeuvre unique.
是法非思量分別之所能解,唯有諸佛乃能知之。所以者何?諸佛世尊唯以一大事因緣故出現於世。

{§63} En quoi, Shariputra, la raison pour laquelle les bouddhas, Vénérés du monde, apparaissent au monde peut-elle être qualifiée de Grande oeuvre unique? C'est parce que les bouddhas, Vénérés du monde, veulent ouvrir les êtres au savoir et à la vision de la bodhéité et leur faire acquérir l'éveil. C'est parce qu'ils veulent montrer aux êtres le savoir et la vision de bouddha qu'ils apparaissent au monde. C'est parce qu'ils veulent faire comprendre aux êtres le savoir et la vision de bouddha qu'ils apparaissent au monde. C'est parce qu'ils veulent faire pénétrer les êtres dans le savoir et la vision de bouddha qu'ils apparaissent au monde.
舍利弗!云何名諸佛世尊唯以一大事因緣故出現於世?諸佛世尊,欲令眾生開佛知見,使得清淨故,
出現於世; 欲示眾生佛之知見故,出現於世;欲令眾生悟佛知見故,出現於世;欲令眾生入佛知見道故,
出現於世。

{§64} Voilà donc, Shariputra, comment les bouddhas apparaissent au monde en raison de leur unique Grande oeuvre. L'Éveillé déclara à Shariputra :
舍利弗!是為諸佛以一大事因緣故出現於世。」
佛告舍利弗:

{§65} L'enseignement salvifique des bouddhas Ainsi-Venus s'adresse aux seuls bodhisattvas: toutes leurs activités visent constamment une oeuvre unique, qui est seulement de montrer aux êtres l'Eveil profond au savoir et la vision de bouddha.
「諸佛如來但教化菩薩,諸有所作,常為一事,唯以佛之知見示悟眾生。

{§66} Shariputra, l'Ainsi-Venu ne prêche le Dharma aux êtres qu'à l'aide de l'Unique véhicule de bouddha, il n'y a pas d'autres véhicules, ni deux ni trois. Shariputra, le Dharma de l'ensemble des bouddhas des dix directions est ainsi.
舍利弗!如來但以一佛乘故,為眾生說法,無有餘乘,若二、若三。舍利弗!一切十方諸佛,法亦如是。

{§67} Shariputra, les bouddhas des temps passés ont exposé leurs enseignements aux êtres à l'aide d'innombrables et incalculablesmoyens appopriés*, une grande variété de comparaisons, de paraboles et de locutions. Parce que ces enseignements constituaient tous l'Unique véhicule de bouddha, tous ces êtres qui entendirent le Dharma de la bouche d'un bouddha parachevèrent l'acquisition de la science de tous les aspects*.
「舍利弗!過去諸佛,以無量無數方便,種種因緣、譬喻言辭,而為眾生演說諸法,是法皆為一佛乘故。
是諸眾生,從諸佛聞法,究竟皆得一切種智。

{§68} Shariputra, les bouddhas des temps futurs qui doivent apparaître au monde exposeront aussi leurs enseignements aux êtres à l'aide d'innombrables et d'incalculablesmoyens appopriés*, une grande variété de comparaisons, de paraboles et de locutions. Parce que ces enseignements constitueront tous l'Unique véhicule de bouddha, tous ces êtres qui entendront le Dharma de la bouche d'un bouddha parachèveront l'acquisition de la science de tous les aspects.
「舍利弗!未來諸佛當出於世,亦以無量無數方便,種種因緣、譬喻言辭,而為眾生演說諸法,
是法皆為一佛乘故。 是諸眾生,從佛聞法,究竟皆得一切種智。

{§69} Shariputra, les bouddhas, Vénérés du monde, du temps présent qui se trouvent dans les myriades de myriades de terres de bouddha des dix directions apportent aux êtres abondance de bienfaits et de réconfort; ces bouddhas aussi exposent leurs enseignements aux êtres à l'aide d'innombrables et incalculables moyens appopriés*, une grande variété de comparaisons, de paraboles et de locutions. Parce que ces enseignements constituent tous l'Unique véhicule de bouddha, tous ces êtres qui entendent le Dharma de la bouche d'un bouddha parachèvent l'acquisition de la science de tous les aspects.
「舍利弗!現在十方無量百千萬億佛土中,諸佛世尊多所饒益安樂眾生,是諸佛亦以無量無數方便,
種種因緣, 譬喻言辭,而為眾生演說諸法,是法皆為一佛乘故。是諸眾生,從佛聞法,
究竟皆得一切種智。

{§70} Shariputra, ces bouddhas adressent leur enseignement salvifique aux seuls bodhisattvas parce qu'ils veulent montrer aux êtres le savoir et la vision de bouddha, parce qu'ils veulent faire comprendre aux êtres le savoir et la vision de bouddha, parce qu'ils veulent faire pénétrer les êtres dans le savoir et la vision de bouddha.
「舍利弗!是諸佛但教化菩薩,欲以佛之知見示眾生故,欲以佛之知見悟眾生故,欲令眾生入佛之知見故。

{§71} Shariputra, je suis à présent comme eux; c'est en sachant que les êtres ont maints désirs et attachements au plus profond du coeur que je m'adapte à leur nature foncière et que je leur prêche le Dharma à l'aide d'une grande variété de comparaisons, de paraboles, de locutions et de moyens appopriés*.
「舍利弗!我今亦復如是,知諸眾生有種種欲,深心所著,隨其本性,以種種因緣、譬喻言辭,
方便力而為說法。

{§72} Shariputra, tout cela est pour qu'ils acquièrent la science de toutes les espèces de l'Unique véhicule de bouddha. Shariputra, dans les mondes des dix directions ne se trouvent pas même deux véhicules, comment en trouverait-on à plus forte raison trois? 舍利弗!如此皆為得一佛乘、一切種智故。「舍利弗!十方世界中,尚無二乘, 何況有三。

{§73} Shariputra, les bouddhas surgissent dans des âges mauvais marqués des cinq impuretés, qui sont l'affliction du kalpa (âge cosmique), l'affliction des passions, l'affliction des êtres, l'affliction des vues erronées et l'affliction de la durée de vie; telles sont-elles.
舍利弗!諸佛出於五濁惡世,所謂劫濁、煩惱濁、眾生濁、見濁、命濁。

{§74} Shariputra, dans les époques en proie aux désordres causés par l'affliction de l'âge cosmique, les êtres accumulent les souillures; leur cupidité et leur envie ont mené à la formation définitive de racines de malfaisance et à cause de cela les bouddhas, grâce à la puissance de leurs moyens appopriés*, opèrent une distinction dans le Véhicule unique et en prêchent trois.
如是,舍利弗!劫濁亂時,眾生垢重,慳貪嫉妒,成就諸不善根故,諸佛以方便力,於一佛乘 分別說三。

{§75} Shariputra, si mes disciples, se prétendant arhats ou pratyekabuddha*, ne veulent pas entendre cette chose, ne veulent pas savoir que les bouddhas ainsi-venus n'adressent leur enseignement salvifique qu'aux bodhisattvas, ils ne sont pas disciples du Bouddha, ce ne sont pas des arhats, ce ne sont pas des pratyekabuddha*
舍利弗!若我弟子,自謂阿羅漢、辟支佛者,不聞不知諸佛如來但教化菩薩事,此非佛弟子,非阿羅漢,
非辟支佛。

{§76} Qui plus est, Shariputra, ces bhiksu* et bhiksuni* qui s'imaginent avoir acquis l'état d'arhats, être dans leur ultime existence, avoir parachevé le nirvana* , et qui ne recherchent pas résolument, au-delà, l'Eveil complet et parfait sans supérieur*, ce sont tous, sache-le bien, un rassemblement d'outrecuidants.
Pourquoi cela? 又,舍利弗!是諸比丘、比丘尼,自謂已得阿羅漢,是最後身,究竟涅槃,便不復志求阿耨多羅三藐三菩提,
當知此輩皆是增上慢人。
所以者何。

{§77} Parce qu'il n'est pas possible que des bhiksu* ayant réellement obtenu l'état d'arhats, ne croient pas à cet enseignement et n'y fussent pas attachés; sauf si un bouddha est passé dans le nirvana et qu'un autre n'est pas encore apparu. Comment cela se fait-il? 若有比丘、實得阿羅漢,若不信此法,無有是處。除佛滅度後,現前無佛。
所以者何?

{§78} Après le parinirvana d'un Éveillé, il est difficile de trouver quelqu'un qui puisse recevoir, garder, lire et réciter des textes tels que celui-ci et en comprendre la teneur. C'est en rencontrant d'autres bouddhas que ces bhiksu* obtiendront de ces enseignements une compréhension décisive.
佛滅度後,如是等經受持讀誦解義者,是人難得。若遇餘佛,於此法中便得決了。

{§79} Shariputra, et vous tous, vous devez avec foi et compréhension recevoir et garder le Dharma du Bouddha. Les paroles des Eveillés Ainsi-Venus n'ont rien de vain ou futile. Il n'est pas d'autre véhicule, seulement l'Unique véhicule de bouddha.
舍利弗!汝等當一心信解受持佛語。 諸佛如來言無虛妄,無有餘乘,唯一佛乘。」

{§80} Alors le Vénéré du monde*, voulant réitérer cette idée, s'exprima en stances :
爾時世尊欲重宣此義,而說偈言:

{§81} Certains bhiksu* et bhiksuni*
recèlent en eux de l'outrecuidance,
Il est des upasaka*satisfaits d'eux-mêmes
et des upasika*, incrédules.
「比丘比丘尼,  有懷增上慢,
優婆塞我慢,  優婆夷不信。 

{§82} De telles gens des quatre congrégations,
il s'en trouve cinq mille en nombre.
Ils ne perçoivent pas leurs propres fautes,
ils enfreignent souvent les préceptes,  
如是四眾等,  其數有五千,
不自見其過,  於戒有缺漏,

{§83} défendent précieusement leurs défauts et leurs tares
et ont déjà prouvé leur peu d'entendement.
Ces hommes de peu de sagesse sont déjà partis
Ils sont comme la lie parmi la multitude
à cause de la majesté et de la vertu* du Bouddha, s'en sont allées.
護惜其瑕疵。  是小智已出,
眾中之糟糠,  佛威德故去。

{§84} De par leur peu de mérites
ils ne supportent pas de recevoir ce Dharma.
Parmi ceux qui sont restés il n'y a plus ni branches ni feuilles,  
mais seulement les purs qui ne sont pas couverts d'erreurs.
斯人尟福德,  不堪受是法。
此眾無枝葉,  唯有諸貞實。

{§85} Ecoute bien, Shariputra,
le Dharma que les bouddhas ont faite leur,
par d'innombrables moyens appopriés*
ils l'exposent aux êtres.
舍利弗善聽!  諸佛所得法,
無量方便力,  而為眾生說。

{§86} Ce que pensent les êtres en leur coeur,
la variété des voies qu'ils parcourent,
la diversité de nature de leurs désirs,
les rétributions bonnes et mauvaises de leurs existences antérieures,  
眾生心所念,  種種所行道,
若干諸欲性,  先世善惡業。

{§87} les bouddhas connaissent tout cela complètement.
Grâce aux comparaisons, paraboles et locutions,
grâce à la puissance de leurs moyens appopriés*,
ils les font tous exulter. 
佛悉知是已,  以諸緣譬喻、
言辭方便力,  令一切歡喜。

{§88} Ils leur exposent les sutras et les stances,
et aussi les vies d'antan
ce qui se passe et ce qui ne se passe pas*.
或說修多羅、  伽陀及本事、
本生未曾有,  亦說於因緣、

{§89} Ou bien ils prêchent par raisonnements et des différences,
les geya et les upadesha
Ceux de facultés obtuses se délectent du Dharma mineur;
ils sont avidement attachés au cycle des naissances et des morts.
譬喻并祇夜、  優波提舍經。
鈍根樂小法,  貪著於生死。

{§90} Malgré les innombrables bouddhas,
ils ne pratiquent pas la voie profonde et sublime
et sont tourmentés par une multitude de souffrances:
Pour eux je prêche le nirvana. 
於諸無量佛,  不行深妙道,
眾苦所惱亂,  為是說涅槃。

{§91} J'emplois ces moyens appopriés*
pour leur faire pénétrer dans la prajna de bouddha.
Je n'avais  encore jamais dit :
"Vous obtiendrez assurément de réaliser la Voie de bouddha." 
我設是方便,  令得入佛慧,
未曾說汝等,  當得成佛道。

{§92} Pourquoi ne pas l'avoir dit?
C'est que le temps n'en était pas venu.
Mais c'est à présent le moment,
je prêcherai résolument le Grand Véhicule
所以未曾說,  說時未至故,
今正是其時,  決定說大乘。

{§93} écrit en neuf procédés de sutra
en me conformant aux capacités des êtres.
Ce Sutra est fondamental pour l'entrée dans le Grand Véhicule,
voilà pourquoi je le prêche.
我此九部法,  隨順眾生說,
入大乘為本,  以故說是經。

{§94} Il est des fils de bouddha au coeur pur,  
souples et dociles, aux facultés aiguës,
qui ont, auprès d'innombrables bouddhas,
pratiqué la profonde Voie merveilleuse.
有佛子心淨,  柔軟亦利根,
無量諸佛所,  而行深妙道。

{§95} C'est pour ces fils de bouddha
que je prêche ce Sutra du Grand Véhicule;
j'annonce à de telles gens
qu'ils réaliseront la Voie de bouddha en une existence à venir.
為此諸佛子,  說是大乘經,
我記如是人,  來世成佛道,

{§96} Car ils récitent  le Bouddha
et observent ses préceptes en leur pureté.
En entendant qu'ils obtiendront d'être bouddha,
une grande joie les saisira tout entiers.  
以深心念佛,  修持淨戒故。
此等聞得佛,  大喜充遍身,

{§97} L'Éveillé connaît leur pensée et leur conduite,
c'est pourquoi il leur prêche le Grand Véhicule.
Les auditeurs-shravakas* comme les bodhisattvas
qui entendront le Dharma que j'expose,  
佛知彼心行,  故為說大乘。
聲聞若菩薩,  聞我所說法,

{§98} n'en serait-ce qu'une seule stance,
réaliseront tous l'état de bouddha, sans aucun doute.
Dans les terres de bouddha des dix directions
il n'existe qu'un seul et unique Véhicule.
乃至於一偈,  皆成佛無疑。
十方佛土中,  唯有一乘法。

{§99} Il n'y en a pas deux, il n'y en a pas trois,
sauf dans les moyens appopriés* prêchés par l'Éveillé,
et ils ne sont que vocables conditionnels et provisoires
destinés à guider les êtres. 
無二亦無三。  除佛方便說。
但以假名字,  引導於眾生。

{§100} C'est seulement afin de prêcher la sagesse de bouddha
que les bouddhas apparaissent dans le monde. 
Seule cette unique entreprise est réelle,
les deux autres ne sont pas authentiques.
說佛智慧故,  諸佛出於世。
唯此一事實,  餘二則非真,

{§101} Ce n'est certainement pas par le Petit Véhicule
que les bouddhas sauveront les êtres.
L'Éveillé, quant à lui, demeure dans le Grand Véhicule;
tout comme le Dharma qu'il détient;
終不以小乘,  濟度於眾生。
佛自住大乘,  如其所得法,

{§102} La puissance de sa concentration et de sa sagesse est sublime
c'est par lui qu'il mène les êtres à l'autre rive.
Il atteste en personne la Voie sans supérieure,  
Dharma du Grand Véhicule égal pour tous.
定慧力莊嚴,  以此度眾生。
自證無上道,  大乘平等法。

{§103} Si je convertissais ne fût-ce qu'un seul homme
à l'aide du Petit Véhicule,
je serai semblable à l'avare.
Cette conduite ne serait pas concevable : 
若以小乘化,  乃至於一人,
我則墮慳貪,  此事為不可。

{§104} Si l'on croit en l'Éveillé et s'en remet à lui,
on ne sera pas trompé par l'Ainsi-Venu;
qui n'a nulle intention cupide ou jalouse,
il a retranché tout mal de ses attributs. 
若人信歸佛,  如來不欺誑,
亦無貪嫉意,  斷諸法中惡。

{§105} Aussi seul l'Éveillé, dans les dix directions,
est-il exempt de crainte.
En mon corps orné des marques
j'ai de ma lumière illuminé le monde. 
故佛於十方,  而獨無所畏。
我以相嚴身,  光明照世間。

{§106} Vénéré de foules sans nombre,
je leur prêche le sceau de l'aspect réel* .
Shariputra, il te faut savoir
que j'ai à l'origine fait un voeu,  
無量眾所尊,  為說實相印。
舍利弗當知,  我本立誓願,

{§107} m'engageant à rendre l'ensemble des êtres
égaux à moi, sans différence;
ce voeu, tel que je l'ai fait autrefois,
aujourd'hui se trouve accompli : 
欲令一切眾,  如我等無異。
如我昔所願,  今者已滿足,

{§108} Je convertis l'ensemble des êtres
et les incite à entrer sur la voie du Bouddha.
Quand je rencontre les êtres
je les instruis en totalité grâce à la Voie de bouddha.
化一切眾生,  皆令入佛道。
若我遇眾生,  盡教以佛道。

{§109} Ceux qui n'ont pas le jnana, ceux qui sont dans l'erreur et le désordre
ne reçoivent pas ma doctrine. 
Je sais que tous ces êtres 
n'ont jamais cultivé la base de bonnes racines par le passé.
無智者錯亂,  迷惑不受教。
我知此眾生,  未曾修善本。

{§110} Ils s'accrochent avec ténacité aux cinq désirs;
stupidité et appétence font naître en eux la souffrance
et par les causes et conditions des désirs,
ils tombent dans les trois mauvaises voies* ;
堅著於五欲,  癡愛故生惱。
以諸欲因緣,  墜墮三惡道,

{§111} tournoyant dans les six mondes inférieurs,
ils subissent jusqu'au bout le poison de la douleur.
Ces souffrances infimes dans le sein de leur mère
croissent constamment d'âge en âge.
輪迴六趣中,  備受諸苦毒,
受胎之微形,  世世常增長。

{§112} Ces gens de mince vertu* et de peu de bonne fortune (fuku'un)
sont opprimés par la multitude des douleurs;
ils s'enfoncent dans l'épaisse forêt des vues erronées,
que ce soit à propos de l'existence ou la non-existence; 
薄德少福人,  眾苦所逼迫,
入邪見稠林,  若有若無等。

{§113} Faisant fond sur ces vues,
soixante-deux au total, (note)
ils s'attachent profondément à des dharmas (enseignements) vains et futiles,
opiniâtres qu'ils sont, ils ne peuvent y renoncer; 
依止此諸見,  具足六十二,
深著虛妄法,  堅受不可捨。

{§114} Du haut de leur orgueil et de leur assurance,
ils sont obséquieux et retors, sans consistance de pensée;
pendant des millions et myriades de kalpa,
ils n'ont pas écouté même les noms du bouddha,  
我慢自矜高,  諂曲心不實,
於千萬億劫,  不聞佛名字,

{§115} et encore moins le Dharma correct.
Il est difficile de faire passer de telles gens sur l'autre rive.
Voilà pourquoi, Shariputra,
j'ai instauré pour eux les moyens appopriés*.
亦不聞正法,  如是人難度。
是故舍利弗!  我為設方便。

{§116} Je leur expose les voies qui épuisent la douleur
et leur montre pour cela le nirvana;
mais bien que j'expose le nirvana,
ce n'est pas non plus le parinirvana authentique. 
說諸盡苦道,  示之以涅槃。
我雖說涅槃,  是亦非真滅。

{§117} Tous les dharmas sont, dès l'origine et pour l'éternité,
marqués du sceau de leur propre apaisement et disparition.
Les fils du Bouddha qui auront pratiqué la Voie 
deviendront à l'avenir bouddhas.
諸法從本來,  常自寂滅相。
佛子行道已,  來世得作佛。

{§118} J'ai eu recours à la puissance de mes moyens appopriés*  
pour faire montre de l'enseignement des trois véhicules;
l'ensemble des Vénérés du monde, eux,
ne prêchent tous que la voie du Véhicule unique.
我有方便力,  開示三乘法。
一切諸世尊,  皆說一乘道。

{§119} A présent, cette Grande Assemblée
doit se débarrasser des doutes;
les propos des bouddhas sont sans divergence:
il n'est qu'un seul, et non pas deux, véhicule.
今此諸大眾,  皆應除疑惑,
諸佛語無異,  唯一無二乘。

{§120} Au cours d'incalculables kalpas du passé
il y eut d'innombrables bouddhas qui entraient dans le nirvana
ils étaient des millions de myriades,
incalculables en nombre.
過去無數劫,  無量滅度佛,
百千萬億種,  其數不可量。

{§121} Ces Vénérés du monde,
par une variété de relations et paraboles,
par la puissance de leurs moyens appopriés* sans nombre,
ont exposé les enseignements en leurs divers aspects. 
如是諸世尊,  種種緣譬喻,
無數方便力,  演說諸法相。

{§122} Ces Vénérés du monde
ont tous prêché le Dharma du Véhicule unique,
ont converti des êtres innombrables,
et les ont fait entrer dans la Voie de bouddha
是諸世尊等,  皆說一乘法,
化無量眾生,  令入於佛道。

{§123} De plus, les Seigneurs Grands saints
savent ce que, dans l'ensemble des mondes,  
les devas* et les hommes et les divers êtres
désirent au profond de leur coeur.
又諸大聖主,  知一切世間,
天人群生類,  深心之所欲。

{§124} Par d'autres moyens appopriés* encore,
ils aident à manifester le sens primordial.
S'il se trouve des espèces d'êtres
qui ont rencontré les bouddhas du passé,  
更以異方便,  助顯第一義。
若有眾生類,  值諸過去佛,

{§125} si, ayant entendu le Dharma, ils ont pratiqué le don,
ou bien l'observance des commandements, la patience,
l'énergie, la méditation, la sagesse,
cultivant les mérites en leur variété,  
若聞法布施,  或持戒忍辱、
精進禪智等,  種種修福慧。

{§126} de telles gens
ont tous désormais réalisé la Voie de bouddha.
Après le parinirvana du Bouddha,
s'il se trouve des gens au coeur bon et doux,  
如是諸人等,  皆已成佛道。
諸佛滅度已,  若人善軟心,

{§127} de tels êtres
ont tous désormais réalisé la Voie de bouddha.
Après le parinirvana des Eveillés,
ceux qui ont fait offrande aux reliques,  
如是諸眾生,  皆已成佛道。
諸佛滅度已,  供養舍利者,

{§128} dressé des pagodes de myriades de sortes,
qui d'or et d'argent, ainsi que de cristal,
de nacre et d'agate*,
de mica, de béryl et de perles,  
起萬億種塔,  金銀及頗梨、
車磲與馬腦、  玫瑰琉璃珠,

{§129} autant d'ornements vastes et purs,
ont embelli ces pagodes,
ou bien ont élevé des temples de pierre,
de santal ou d'aloès,  
清淨廣嚴飾,  莊校於諸塔。
或有起石廟,  栴檀及沈水,

{§130} de déodar* ou d'autres bois,
de briques ou de pisé;
si dans les landes désertes,
ils ont entassé de la terre pour faire des chapelles à l'Éveillé,  
木[木*蜜]并餘材,  塼瓦泥土等。
若於曠野中,  積土成佛廟,

{§131} voire, dans leurs jeux d'enfants,
fait en sable des pagodes de bouddha,
de telles gens
ont tous désormais réalisé la Voie de bouddha. 
乃至童子戲,  聚沙為佛塔,
如是諸人等,  皆已成佛道。

{§132} Si certains, pour l'Éveillé,
ont édifié images et statues,
sculpté et gravé les nombreuses marques (lakshana),
ils ont tous désormais réalisé la Voie de bouddha. 
若人為佛故,  建立諸形像,
刻彫成眾相,  皆已成佛道。

{§133} Certains les ont confectionnées à l'aide des sept matières précieuses,
ou de bronze, de cuivre rouge ou blanc*,
de  métal blanc*, de plomb ou d'étain,
de fer, de bois ou encore d'argile;
或以七寶成,  鋀石赤白銅、
白鑞及鉛錫,  鐵木及與泥,

{§134} ou bien, à l'aide de la laque,
ils ont décoré et embelli les images de bouddhas :
de telles gens
ont désormais tous réalisé la Voie de bouddha. 
或以膠漆布,  嚴飾作佛像,
如是諸人等,  皆已成佛道。

{§135} Ceux qui ont peint et coloré les images de bouddhas
en leurs marques ornementales issues des cent mérites,
qu'ils l'aient fait eux-mêmes ou l'aient fait faire aux autres,
ont tous désormais réalisé la Voie de bouddha.
彩畫作佛像,  百福莊嚴相,
自作若使人,  皆已成佛道。

{§136} Ceux qui, même en leurs jeux d'enfants,
que ce soit avec des brins d'herbe, des baguettes, des pinceaux
avec le doigt ou l'ongle,
ont dessiné l'image du Bouddha,
乃至童子戲,  若草木及筆,
或以指爪甲,  而畫作佛像,

{§137} de telles gens
ont graduellement accumulé les mérites,
parfait la pensée de grande compassion
et ont tous désormais réalisé la Voie de bouddha. 
如是諸人等,  漸漸積功德,
具足大悲心,  皆已成佛道。

{§138} Les bouddhas ont enseigné les seuls bodhisattvas
mais ont aussi mené à la délivrance des foules innombrables.
Si des gens, dans les temples et pagodes,
devant les statues précieuses et les images,  
但化諸菩薩,  度脫無量眾。
若人於塔廟、  寶像及畫像,

{§139} ont par fleurs et encens, bannières et dais,
d'un coeur respectueux fait leurs offrandes,
s'ils ont demandé aux autres à faire de la musique,
battre les tambours, souffler en cornes et conques,  
以華香幡蓋,  敬心而供養。
若使人作樂,  擊鼓吹角貝,

{§140} flûtes et musettes, jouer de la cithare et de la harpe,
du luth, des cloches et des cymbales,
et, ont apportés ces sons sublimes et abondants,
intégralement en offrande;
簫笛琴箜篌、  琵琶鐃銅鈸,
如是眾妙音,  盡持以供養。

{§141} ou s'ils ont, d'un coeur exultant,
célébré en hymnes et cantiques les mérites du Bouddha,
même si leur voix était faible,
ils ont tous désormais réalisé la Voie de bouddha.
或以歡喜心,  歌唄頌佛德,
乃至一小音,  皆已成佛道。

{§142} Si des gens, même d'une pensée troublée,
ne serait-ce que d'une seule fleur,
ont fait offrande à une image peinte ou sculptée du Bouddha,
ils verront graduellement d'innombrables bouddha;
若人散亂心,  乃至以一華,
供養於畫像,  漸見無數佛。

{§143} ou s'il en est qui leur rendent hommage,
ne serait-ce qu'en joignant les paumes,
voire en levant une seule main,
ou même en inclinant légèrement la tête,
或有人禮拜,  或復但合掌,
乃至舉一手,  或復小低頭,

{§144} faisant de la sorte offrande aux images,
ils verront graduellement d'incalculables bouddha
et réaliseront d'eux-mêmes la Voie insurpassable,
feront passer sur l'autre rive d'innombrables êtres 
以此供養像,  漸見無量佛。
自成無上道,  廣度無數眾,

{§145} et entreront dans le nirvana sans reliquat,
comme le feu s'éteint à l'épuisement du bois à brûler.
Si des gens, même d'une pensée troublée,
entrant dans un temple ou une pagode,
入無餘涅槃,  如薪盡火滅。
若人散亂心,  入於塔廟中,

{§146} ont proclamé, même une seule fois, «Namu Bouddha,
ils ont tous désormais réalisé la Voie de bouddha.
Si, de bouddhas du passé,
que ce fût en leur présence ou après leur parinirvana,  
一稱南無佛,  皆已成佛道。
於諸過去佛,  在世或滅度,

{§147} les gens ont entendu ce Dharma,
tous désormais ont réalisé la Voie de bouddha.
Les Vénérés du monde de l'avenir,
en nombre incalculable,
若有聞是法,  皆已成佛道。
未來諸世尊,  其數無有量,

{§148} tous ces Ainsi-Venus,
prêcheront aussi le Dharma par les moyens appopriés*
l'ensemble des Ainsi-Venus,
à l'aide d'expédients innombrables,
是諸如來等,  亦方便說法。
一切諸如來,  以無量方便,

{§149} mèneront les êtres à la délivrance,
les feront pénétrer dans la sagesse sans infection de Bouddha.
S'il trouve des gens pour entendre le Dharma,
il n'en est pas un qui ne deviendra Éveillé.
度脫諸眾生,  入佛無漏智,
若有聞法者,  無一不成佛。

{§150} Les bouddhas ont dès l'origine fait voeu et serment:
"La Voie de bouddha que je pratique,
je ferai en sorte que l'universalité des êtres
la fassent pareillement leur."
諸佛本誓願,  我所行佛道,
普欲令眾生,  亦同得此道。

{§151} Les bouddhas de l'avenir
prêcheront, en millions de myriades,
méthodes et enseignements sans nombre,
mais ceux-ci constitueront en réalité le Véhicule unique. 
未來世諸佛,  雖說百千億,
無數諸法門,  其實為一乘。

{§152} Les bouddhas, vénérés des humains aux deux jambes*,
savent à jamais que le Dharma est celui de la non-substance
et que les graines de bodhéité proviennent des liens causaux,
c'est pourquoi ils prêchent le Véhicule unique. 
諸佛兩足尊,  知法常無性,
佛種從緣起,  是故說一乘。 

{§153} Ce Dharma existe par les attributs propres aux dharmas.
C'est pourquoi le sceau du Dharma est le temps hors du temps.
Une fois qu'ils l'ont connu au lieu de la Voie,
les guides l'exposent à l'aide des moyens appopriés*
是法住法位,  世間相常住,
於道場知已,  導師方便說。

{§154} Les devas* et les hommes font des offrandes
Aux bouddhas du présent des dix directions
leur nombre étant comme les sables du Gange,
apparaissent au monde
天人所供養,  現在十方佛,
其數如恒沙,  出現於世間,

{§155} afin de soulager les êtres
et prêchent aussi ce Dharma.
Connaissant la sérénité et le parinirvana sans égal,
grâce à la puissance de leurs moyens appopriés*,  
安隱眾生故,亦說如是法。
知第一寂滅,以方便力故,

{§156} même lorsqu'ils font montre d'une variété de voies,
ils prêchent en réalité le Véhicule de bouddha.
Connaissant les actions des êtres,
ce qu'ils pensent au profond de leur coeur,
雖示種種道,  其實為佛乘。
知眾生諸行,  深心之所念,

{§157} le karma dont ils se sont constitué au cours du passé,
la nature de leurs désirs, la force de leur énergie,
ainsi que leurs facultés aiguës ou obtuses,
Car il existe toutes sortes de causes et de conséquences.
過去所習業,  欲性精進力,
及諸根利鈍,  以種種因緣、

{§158} Ils parlent en métaphores et en paraboles,
et adaptent leurs prêches par des moyens appopriés*,
Maintenant, j'agis aussi comme eux:
afin de soulager les êtres,
譬喻亦言辭,  隨應方便說。
今我亦如是,  安隱眾生故。

{§159} A l'aide d'une variété de méthodes et enseignements,
je montre la Voie de bouddha;
De par la puissance de ma sagesse,
je prends connaissance des désirs naturels aux êtres.
以種種法門,  宣示於佛道。
我以智慧力,  知眾生性欲。

{§160} A l'aide de moyens appopriés* je prêche les enseignements,
provoquant chez tous l'allégresse.
Shariputra, il te faut savoir
que de ma vision de bouddha je les considère.
方便說諸法,  皆令得歡喜。
舍利弗當知!  我以佛眼觀。

{§161} Je vois les êtres des six voies,
misérables, dépourvus de mérites et de sagesse,
entrer dans les voies périlleuses des naissances et des morts,
où se poursuit sans trêve la douleur,  
見六道眾生,  貧窮無福慧,
入生死嶮道,  相續苦不斷,

{§162} s'attacher profondément aux cinq désirs,
comme un yak obnubilé par la queue;
obscurcis par l'avidité et l'appétence,
dans la ténèbre aveugle, ils ne voient plus rien.
深著於五欲,  如犛牛愛尾,
以貪愛自蔽,  盲瞑無所見。

{§163} Ils ne cherchent pas de bouddha au grand pouvoir,
pas plus que de méthodes pour retrancher la douleur ;
ils entrent profondément dans les vues erronées,
s'aident de la douleur pour abandonner la douleur ; 
不求大勢佛,  及與斷苦法,
深入諸邪見,  以苦欲捨苦。

{§164} Pour ces êtres,
j'ai suscité une pensée de grande compassion :
quand je me suis assis sur le lieu de la méditation,
j'ai contemplé l'arbre et j'ai déambulé
,  
為是眾生故,  而起大悲心。
我始坐道場,  觀樹亦經行,

{§165} trois fois sept jours durant,  
je réfléchis à de telles choses:
«La sagesse-prajna que j'ai faite mienne,
est subtile, merveilleuse et éminente.
於三七日中,  思惟如是事,
我所得智慧,  微妙最第一。

{§166} Or les êtres, en leurs facultés obtuses,  
s'attachent au plaisir, aveuglés par la sottise;
des gens de cette espèce,
comment pourrai-je les faire passer sur l'autre rivem»
眾生諸根鈍,  著樂癡所盲,
如斯之等類,  云何而可度?

{§167} A ce moment, les rois brahmiques,
ainsi que Çakra (Indra), empereur des devas*,
les Quatre rois célestes gardiens du monde,
et le Seigneur Ishvara*,
爾時諸梵王,  及諸天帝釋、
護世四天王,  及大自在天,

{§168} avec la foule des autres devas*
et leur suite, par centaines de milliers,
rendirent hommage en joignant les paumes
et me prièrent de mettre en branle la roue du Dharma
并餘諸天眾,  眷屬百千萬,
恭敬合掌禮,  請我轉法輪。

{§169} Je réfléchis alors en moi-même :
"Si je ne fais que l'éloge du Véhicule de bouddha,
les êtres plongés dans la douleur
ne pourront croire ce Dharma.
我即自思惟:  『若但讚佛乘,
眾生沒在苦,  不能信是法。

{§170} Ils l'enfreindront en leur manque de foi
et tomberont dans les trois mauvaises voies*.
Ne ferais-je pas mieux de ne pas exposer le Dharma
et d'entrer rapidement dans le parinirvana ? " 
破法不信故,  墜於三惡道。
我寧不說法,  疾入於涅槃。

{§171} Je me rappelai ensuite les bouddhas du passé,
la puissance des moyens appopriés* qu'ils avaient pratiqués:
"La voie que j'ai faite à présent mienne,
je dois moi aussi la prêcher en trois véhicules."
尋念過去佛,  所行方便力,
我今所得道,  亦應說三乘。』

{§172} Quand je me fis cette réflexion,
les bouddhas des dix directions m'apparurent tous
et de leur voix brahmique m'encouragèrent :
"Fort bien, Shakyamuni,
作是思惟時,  十方佛皆現,
梵音慰喻我:  『善哉釋迦文!

{§173} le plus éminent des guides  !
Bien que tu aies fait tien le Dharma insurpassable,
tu suis tous les bouddhas
en ayant recours à la force des moyens appopriés*.
第一之導師,  得是無上法,
隨諸一切佛,  而用方便力。

{§174} Nous aussi, qui avons tous acquis
le plus sublime, l'éminent Dharma,
à l'intention des diverses classes d'êtres,
mais nous distinguons en notre prédication trois véhicules ; 
我等亦皆得,  最妙第一法,
為諸眾生類、  分別說三乘。

{§175} Ceux de peu de sagesse se délectent d'un Dharma mineur,
sans croire qu'eux-mêmes deviendront bouddha ;
aussi, à l'aide des moyens appopriés*,
distinguons-nous, en nos prédications, les multiples fruits ; 
少智樂小法,  不自信作佛,
是故以方便,  分別說諸果。

{§176} Mais, même si nous prêchons trois véhicules,
c'est seulement pour enseigner les bodhisattvas."
Ô Shariputra, il te faut le savoir :
en entendant de ces saints maîtres-lions
雖復說三乘,  但為教菩薩。』
舍利弗當知!  我聞聖師子,

{§177} la voix profonde et pure, subtile et sublime,
je criai dans ma joie : "Namu Bouddha  ! "
et j'eus cette pensée :
"Je suis apparu en un âge de souillures et de maux ;
深淨微妙音,  喜稱南無佛。
復作如是念:  『我出濁惡世,

{§178} comme le prêchent les bouddhas,
c'est ainsi que j'agirai, en pleine conformité."
Ayant réfléchi à ces choses,
je me dirigeai vers Varanasi.
如諸佛所說,  我亦隨順行。』
思惟是事已,  即趣波羅柰。

{§179} Le sceau de la disparition nirvanée des phénomènes
ne se peut exprimer en paroles.
C'est de par le pouvoir des moyens appopriés*
que j'ai prêché aux cinq bhiksu.
諸法寂滅相,  不可以言宣,
以方便力故,  為五比丘說。

{§180} Cela s'appela la "Mise en branle de la roue du Dharma".
et je parlais de "nirvana"
ainsi que d'"arhat",
de "Dharma" et de "Sangha". 
是名轉法輪,  便有涅槃音,
及以阿羅漢,  法僧差別名。

{§181} Depuis d'infiniment longs âges cosmiques,
j'ai loué et montré le Dharma du nirvana :
afin que la douleur des naissances et des morts soit à jamais épuisée.
C'est ce que je prêchais en permanence.
從久遠劫來,  讚示涅槃法,
生死苦永盡,  我常如是說。

{§182} Shariputra, il te faut le savoir,
j'ai vu les fils de bouddha,
aspirer à la Voie de bouddha,
innombrables, par milliers de myriades.
舍利弗當知!  我見佛子等,
志求佛道者,  無量千萬億。

{§183} Tous, en pensée déférente,
ils venaient auprès du Bouddha ;
ils avaient auparavant entendu des bouddhas
le Dharma prêché en moyens appopriés*.
咸以恭敬心,  皆來至佛所,
曾從諸佛聞,  方便所說法。

{§184} J'eus alors cette pensée:
"Ce pour quoi les bouddhas apparaissent
est la prédication de la sagesse de bouddha;
c'en est exactement le moment.
我即作是念:『如來所以出,
為說佛慧故,今正是其時。』

{§185} Shariputra, il te faut le savoir,
les gens de facultés obtuses, de peu de sagesse,
ceux, pétris d'orgueil, qui s'attachent à l'aspect
sont incapables de croire en ce Dharma. 
舍利弗當知!  鈍根小智人、
著相憍慢者,  不能信是法。

{§186} A présent, joyeux et sans crainte,
parmi les bodhisattvas,
je vais rejeter les moyens appopriés*
et ne plus prêcher que la Voie insurpassable. 
今我喜無畏,  於諸菩薩中,
正直捨方便,  但說無上道。

{§187} Les bodhisattvas, à entendre ce Dharma,
seront tous débarrassés des filets du doute;
les mille deux cents arhats aussi
seront tous appelés à devenir bouddha.
菩薩聞是法,  疑網皆已除,
千二百羅漢,  悉亦當作佛。 

{§188} Tout comme les bouddhas des trois phases
ont procédé pour prêcher le Dharma,
de même, moi aussi, je vais à présent
prêcher le Dharma sans distinctions. 
如三世諸佛,  說法之儀式,
我今亦如是,  說無分別法。

{§189} Les bouddhas surgissent dans le monde
à de longs intervalles, les rencontrer est difficile ;
quand bien même ils sont au monde,
il leur est encore difficile de prêcher ce Dharma. 
諸佛興出世,  懸遠值遇難,
正使出于世,  說是法復難。

{§190} En d'innombrables et incalculables âges cosmiques,  
entendre ce Dharma est aussi difficile;
Quelqu'un capable d'écouter ce Dharma,
de telles gens aussi sont difficiles à trouver.
無量無數劫,  聞是法亦難,
能聽是法者,  斯人亦復難。

{§191} Comparés à la fleur du figuier sauvage,  
qui fait les délices de tous,
rare chez les devas* et les hommes,
n'apparaissant qu'une fois de temps en temps,
譬如優曇花,  一切皆愛樂,
天人所希有,  時時乃一出。

{§192} Ceux qui, à entendre le Dharma, exultent et le louent,
ne serait-ce que d'un seul mot,
cela revient à avoir fait offrande
à l'ensemble des bouddhas des trois phases de la vie,  
聞法歡喜讚,  乃至發一言,
則為已供養,  一切三世佛,

{§193} et de telles gens sont très rares,
plus encore que la fleur de l'udumbara.
N'ayez aucun doute:
je suis le roi des enseignements 
是人甚希有,  過於優曇花。
汝等勿有疑,  我為諸法王,

{§194} et je le proclame universellement à ces grandes foules :
ce n'est qu'à l'aide de la voie du Véhicule unique
que je convertis par ma doctrine les bodhisattvas,
il n'y a parmi mes disciples nul auditeur-shravaka*
普告諸大眾,  但以一乘道,
教化諸菩薩,  無聲聞弟子

{§195} Vous autres, Shariputra,
auditeurs-shravakas et bodhisattvas,
il vous faut le savoir :
ce Dharma merveilleux est l'essentiel secret des bouddhas. 
汝等舍利弗,  聲聞及菩薩,
當知是妙法,  諸佛之祕要

{§196} De par les âges mauvais, affligés des cinq souillures (note),
ne se délectant que dans leur attachement aux désirs,
de tels êtres
ne recherchent finalement pas la Voie de bouddha. 。
以五濁惡世,  但樂著諸欲,
如是等眾生,  終不求佛道。

{§197} Les méchants des âges à venir,
entendant le Véhicule unique prêché par l'Éveillé,
égarés qu'ils sont, ne le recevront pas avec foi;
ils ruineront le Dharma, tomberont dans les mauvaises voies.
當來世惡人,  聞佛說一乘,
迷惑不信受,  破法墮惡道。

{§198} Il s'en trouvera, plein de honte et vergogne, en toute pureté,
qui aspireront à la Voie de bouddha.
C'est pour de telles gens
que je ferai amplement l'éloge de la voie du Véhicule unique. 
有慚愧清淨,  志求佛道者,
當為如是等,  廣讚一乘道。

{§199} Shariputra, il te faut le savoir :
tel est le Dharma des bouddhas;
grâce à des myriades des moyens appopriés*,
ils prêchent le Dharma en s'accommodant aux dispositions. 
舍利弗當知!  諸佛法如是,
以萬億方便,  隨宜而說法,

{§200} Ceux qui ne l'étudient pas
sont incapables de l'élucider et de le comprendre.
Puisque dorénavant vous savez
comment les bouddhas, les instructeurs du monde,  
其不習學者,  不能曉了此。
汝等既已知,  諸佛世之師

{§201} se servent des moyens appopriés* accommodés aux dispositions,
vous ne serez plus égarés par le doute,
et concevrez en pensée une grande allégresse,
sachant vous-mêmes que vous deviendrez bouddha. ,
隨宜方便事,  無復諸疑惑,
心生大歡喜,  自知當作佛。

SUITE (chapitre III)

Commentaire de Nikkyo Niwano sur ce chapitre

Ce qu'en dit Nichiren ; Citations dans les goshos

haut de la page