Sutra du Lotus*
妙法蓮華經
Chapitre XII
(Chapitre XI dans la version sanscrite)
Devadatta (Don des Dieux)
(Daibadatta hon, Dipodaduo pin, 提婆達多品)

 

{§1} A ce moment*, le Bouddha déclara aux bodhisattvas, aux devas*, aux hommes et aux quatre congrégations :
爾時佛告諸菩薩及天人四眾:

{§2} J'ai, au cours d'innombrables kalpas du passé, recherché le Sutra du Lotus du Dharma sans connaître de lassitude; pendant de nombreux kalpas, j'ai constamment pris naissance comme souverain d'un royaume, lequel avait fait voeu de rechercher l'Éveil insurpassable, son esprit ne régressant jamais.
「吾於過去無量劫中,求法華經,無有懈惓。於多劫中常作國王,發願求於無上菩提,心不退轉。

{§3} Dans son désir de mener à leur plénitude les six paramitas, il pratiquait le don avec diligence: en son coeur, il n'était jamais avare d'éléphants, de chevaux, des sept raretés, de villes fortifiées, de femmes et enfants, d'esclaves ou de serviteurs; que ce fût la tête ou les yeux, la moelle ou le cerveau, le corps ou la chair, les mains ou les pieds, il n'épargnait pas même sa vie corporelle.
為欲滿足六波羅蜜,勤行布施,心無吝惜,象、馬、七珍、國、城、妻、子,奴婢、僕從,頭、目、髓、腦,身、肉、手、足,不惜軀命。

{§4} En ce temps-là, la durée de vie des gens était incalculable; pour l'amour du Dharma, il avait rejeté royaume et trône, confiant le pouvoir politique au prince héritier, et fait battre tambour pour proclamer aux quatre vents qu'il recherchait le Dharma: «Qui sera capable de m'exposer le Mahayana? Ma vie durant je lui fournirai mes services.»
時世人民壽命無量,為於法故,捐捨國位,委政太子,擊鼓宣令四方求法: 『誰能為我說大乘者,吾當終身供給走使。』

{§5} Il se trouva alors un ermite (richi) pour venir proposer au roi: «Je possède le Mahayana, il a nom Sutra de la fleur de Lotus du Dharma merveilleux. Si tu ne me désobéis point, je te l'exposerai.» Le roi, entendant les paroles de l'ermite, exulta d'allégresse; dès lors, il le suivit pour lui fournir le nécessaire: il cueillait les fruits, puisait de l'eau, ramassait le bois, préparait les repas, lui faisait même une couche et un siège de son corps, sans se lasser en corps ou en esprit. Le temps qu'il passa à son service fut de mille années et, dans son zèle à l'assister, il ne le laissa jamais manquer de rien.
時有仙人來白王言:『我有大乘,名妙法華經。若不違我,當為宣說。』王聞仙言,歡喜踊躍,即隨仙人,供給所須採果、汲水、拾薪、設食,乃至以身而為床座 身心無惓,于時奉事。經於千歲,為於法故,精勤給侍,令無所乏。」

{§6} Alors le Vénéré du monde*, voulant réitérer cette idée, s'exprima en stances :
爾時世尊欲重宣此義,而說偈言:

{§7} Je me remémore les kalpas passés,
alors que, dans ma quête du Dharma,
je me trouvais être ce roi d'un royaume séculier,
pourtant nullement avide de satisfaire les cinq désirs.
「我念過去劫, 為求大法故,
雖作世國王, 不貪五欲樂。

{§8} Il battit la cloche pour proclamer aux quatre orients :
«Qui donc possède le grand Dharma?
S'il l'explique à mon intention,
je ferai de ma personne son esclave.»
搥鍾告四方, 誰有大法者,
若為我解說, 身當為奴僕。

{§9} Il y eut alors un ermite nommé Asita,
qui vint proposer au grand roi :
«Je possède un enseignement subtil et sublime,
qui se trouve rarement dans le monde;
時有阿私仙, 來白於大王:
『我有微妙法, 世間所希有。

{§10} Si tu es capable de t'exercer à la pratique,
je te l'exposerai.»
Le roi, entendant les paroles de l'ermite,
conçut en son coeur grande liesse.
若能修行者, 吾當為汝說。』
時王聞仙言, 心生大喜悅,

{§10} Il se mit à le suivre
et subvint à son nécessaire,
ramassant bois, fruits et légumes
pour les lui offrir respectueusement au moment propice;
即便隨仙人, 供給於所須,
採薪及果蓏, 隨時恭敬與

{§11} parce qu'il s'en tenait en pensées et inclinations au Dharma sublime,
il n'avait nulle lassitude de corps ou d'esprit.
C'était pour les êtres en général
qu'il recherchait avec diligence le grand Dharma,
情存妙法故, 身心無懈惓。
普為諸眾生, 勤求於大法,

{§12} certes pas pour lui-même
ni pour la délectation des cinq désirs;
ainsi, tout en étant roi,
dans sa quête diligente il gagna ce Dharma
et obtint finalement de réaliser l'état de bouddha;
voilà pourquoi je vous parle à présent.
亦不為己身, 及以五欲樂。
故為大國王, 勤求獲此法,
遂致得成佛, 今故為汝說。」

{§13} L'Éveillé déclara aux bhiksu* :
佛告諸比丘:

{§14}Le roi de ce temps-là, c'était moi-même, et l'ermite [Asita] d'alors, c'est l'actuel Devadatta. C'est grâce à Devadatta, l'ami de bien (zenshishiki), que je fus amené à disposer totalement des quatre bienveillances infinies : de l'amour empathie (maitri), de la compassion (karuna), de la joie partagée, de l'équanimité, des trente-deux marques, des quatre-vingts signes secondaires, l'éclat semblable à la couleur d'or, des dix forces, des quatre assurances, des quatre éléments de rapprochement, des dix-huit conditions avenika, des pouvoirs mystiques, de la puissance de la Voie, à réaliser l'Éveil égal et correct et à sauver les êtres dans les dix points de l'espace. Tout cela est grâce à Devadatta, l'ami de bien.
「爾時王者,則我身是;時仙人者,今提婆達多是。由提婆達多善知識故,令我具足六波羅蜜,慈悲喜捨,三十二相,八十種好,紫磨金色,十力、四無所畏、四攝法、十八不共神通道力,成等正覺,廣度眾生,皆因提婆達多善知識故。」

{§15} Il déclara aux quatre congrégations :
告諸四眾:

{§16} Devadatta, bien plus tard, au terme d'innombrables kalpas, obtiendra de réaliser l'état de bouddha et sera appelé l'Ainsi-Venu Devaraja*, Arhat*, Samyak-Sambuddha*, Vidya-carana-sampanna*, Sugata*, Lokavit*, Purusa-damya-sarathi*, Sasta deva-manusyanam*, Buddha*, Bhagavat* ; son monde aura nom Devasoppana (Voie des devas).
「提婆達多卻後過無量劫,當得成佛,號曰天王如來、應供、正遍知、明行足、善逝、世間解、無上士、調御丈夫、天人師、佛、世尊。世界名天道。

{§17} L'Éveillé Devaraja* demeurera au monde vingt kalpa moyens et prêchera largement aux êtres le Dharma merveilleux. Des êtres nombreux comme les sables du Gange obtiendront le fruit d'arhat. Il fera voir, face à face, l'état d'arhat à des êtres aussi innombrables que les sables du Gange. Ils tourneront la pensée vers la Voie sans supérieure des pratyekabuddha*, obtiendront l'attestation secrète de l'absence des naissances [ce qui échappe à la production conditionnée, tels le nirvana et le bouddha] et demeureront dans l'état de non-régression.
時天王佛住世二十中劫,廣為眾生說於妙法,恒河沙眾生得阿羅漢果,無量眾生發緣覺心,恒河沙眾生發無上道心,得無生忍,至不退轉。

{§18} Après le nirvana final du bouddha Devaraja*, en son temps, le Dharma correct demeurera au monde vingt kalpa moyens; on ne verra pas son corps divisé en plusieurs parties, sous forme de reliques, mais il subsistera en son entier dans un stupa de sept matières précieuses, dont la hauteur sera de soixante yojana, la largeur et la profondeur de quarante yojana.
時天王佛般涅槃後,正法住世二十中劫。全身舍利起七寶塔,高六十由旬,縱廣四十由旬,

{§19} Les devas* et les hommes, tous tant qu'ils sont, feront offrande de fleurs diverses, de poudres, de fumigations, d'onguents, de vêtements, de guirlandes, de bannières, de dais précieux, de musique et d'hymnes au merveilleux stupa des sept matières précieuses. D'innombrables êtres obtiendront le fruit d'arhat, d'innombrables êtres auront l'intellection de pratyekabuddha* ; un nombre inconcevable d'êtres tourneront leur pensée vers la bodhi et atteindront l'état de non-régression.»
諸天人民,悉以雜華、末香、燒香、塗香,衣服、瓔珞、幢幡、寶蓋,伎樂、歌頌,禮拜供養七寶妙塔。無量眾生得阿羅漢果,無量眾生悟辟支佛,不可思議眾生發菩提心,至不退轉。」 

{§20} L'Éveillé déclara aux bhiksu* :
佛告諸比丘:

{§21} Dans les âges à venir, s'il est des fils et des filles de foi sincère (kulaputra) qui entendent le chapitre Devadatta du Sutra du Lotus du Dharma merveilleux et y accordent foi et respect d'un coeur pur sans concevoir doutes ni égarements, ils ne tomberont pas dans les enfers, ni parmi les démons affamés, ni parmi les animaux, mais renaîtront en présence des bouddhas des dix directions. Là où ils renaîtront, ils entendront constamment ce Sutra. S'ils renaissent parmi les hommes ou les devas*, ils éprouveront des plaisirs exquis et, s'ils se trouvent en présence d'un Éveillé, ils renaîtront merveilleusement à partir de fleurs de lotus.
「未來世中,若有善男子、善女人,聞妙法華經提婆達多品,淨心信敬不生疑惑者,不墮地獄、餓鬼、畜生,生十方佛前,所生之處,常聞此經。若生人天中,受勝妙樂若在佛前,蓮華化生。」

{§22} À ce moment, un bodhisattva du nom de Prajnakuta*, qui escortait Taho*, Vénéré du monde dans la direction du nadir, s'adressa à cet Éveillé: «Retournons à notre terre d'origine.» Le Bouddha Shakyamuni s'adressa à Prajnakuta* : «Fils de foi sincère*, attends donc un instant  ! Il y a ici un bodhisattva du nom de Manjushri* , que tu pourrais rencontrer afin de discuter du Dharma merveilleux, pour retourner ensuite à ta terre d'origine.»
於時下方多寶世尊所從菩薩,名曰智積,白多寶佛:「當還本土。」釋迦牟尼佛告智積曰:「善男子!且待須臾。此有菩薩,名文殊師利,可與相見,論說妙法,可還本土。」

{§23} À ce moment, Manjushri*, assis sur une fleur de lotus à mille pétales, aussi grande que la roue d'un char, escorté d'un bodhisattva également assis sur une fleur de lotus de matière précieuse, surgit spontanément du palais du dragon Sagara* dans l'océan et demeura dans l'espace. Il se rendit au Pic du Vautour, descendit de la fleur de lotus, s'approcha des bouddhas et salua en les touchant de la tête les pieds des deux Vénérés du monde. Ayant manifesté son respect, il alla auprès de Prajnakuta* : ils se saluèrent l'un l'autre et s'assirent ensuite sur le côté. Prajnakuta* demanda à Manjushri* : "Quel est le nombre des êtres que tu as convertis en te rendant au palais du dragon? "
爾時文殊師利,坐千葉蓮華,大如車輪——俱來菩薩亦坐寶蓮華——從於大海娑竭羅龍宮自然踊出,住虛空中,詣靈鷲山,從蓮華下,至於佛所,頭面敬禮二世尊足。修敬已畢,往智積所,共相慰問,卻坐一面。智積菩薩問文殊師利:「仁往龍宮,所化眾生,其數幾何?」

{§24} Manjushri* dit : "Leur nombre est incalculable, on ne saurait le supputer ; la bouche ne peut l'exprimer, la pensée ne peut le jauger. Attends donc un instant et tu en auras une preuve par toi-même."
文殊師利言:「其數無量,不可稱計,非口所宣,非心所測,且待須臾,自當有證。」

{§25} Il n'avait pas fini de parler que d'innombrables bodhisattvas, assis sur des fleurs de lotus de matières précieuses, surgirent de la mer, se rendirent au Pic du Vautour et demeurèrent dans l'espace.
所言未竟,無數菩薩坐寶蓮華,從海踊出,詣靈鷲山,住在虛空。

{§26} Il n'avait pas fini de parler que d'innombrables bodhisattvas, assis sur des fleurs de lotus de matières précieuses, surgirent de la mer, se rendirent au Pic du Vautour et demeurèrent dans l'espace. Ces bodhisattvas avaient tous été convertis par Manjushri*. Munis de la totalité des pratiques de bodhisattva, ils discutaient tous ensemble des six paramitas. Ceux qui, à l'origine, étaient des auditeurs-shravakas* exposaient dans l'espace les pratiques d'auditeurs-shravakas* : à présent, ils connaissaient tous le sens de la vacuité selon le Mahayana. Manjushri* dit à Prajnakuta* : « C'est ainsi que s'est passée la conversion par l'enseignement au fond de la mer. »
此諸菩薩,皆是文殊師利之所化度,具菩薩行,皆共論說六波羅蜜。本聲聞人,在虛空中說聲聞行,今皆修行大乘空義。文殊師利謂智積曰:「於海教化,其事如是。」

{§27} Alors le bodhisattva Prajnakuta* prononça ces stances d'éloge :
爾時智積菩薩,以偈讚曰:

{§28} Grand en sagesse et mérites, intrépide,
tu as converti des êtres sans nombre;
tout à l'heure, cette grande assemblée,
ainsi que moi-même, nous venons de le voir.
「大智德勇健, 化度無量眾,
今此諸大會, 及我皆已見。

{§29} Tu exposes le sens de l'aspect réel (jisso shinnyo),
tu dévoiles le Dharma du Véhicule unique,
tu guides amplement les êtres
à la réalisation rapide de l'Éveil
演暢實相義, 開闡一乘法,
廣導諸眾生, 令速成菩提。」

{§30} Manjushri* parla : «Sous la mer, je n'ai fait que prêcher constamment le Sutra du Lotus du Dharma merveilleux. »
文殊師利言:「我於海中,唯常宣說妙法華經。」

{§31} Prajnakuta* interrogea Manjushri* : «Ce Sutra est fort profond et subtil, c'est le joyau des Écritures, rarement trouvé en ce monde. Se peut-il qu'il y ait des êtres pour obtenir rapidement l'état de bouddha en mettant leur zèle à pratiquer ce texte ? »
智積問文殊師利言:「此經甚深微妙,諸經中寶,世所希有。頗有眾生,勤加精進,修行此經,速得佛不?」

{§32} Manjushri* parla : «Il y a la fille du roi du dragon Sagara*, qui vient d'avoir huit ans; sage, de facultés aiguës, connaissant bien les actes des êtres des diverses facultés, elle a fait siennes les formules détentrices (dharani) et a pu recevoir et garder complètement le très profond réceptacle des mystères prêchés par les bouddhas; entrée profondément en concentration, elle a eu accès aux enseignements.
文殊師利言:「有娑竭羅龍王女,年始八歲,智慧利根,善知眾生諸根行業,得陀羅尼,諸佛所說甚深祕藏,悉能受持。

{§33} Elle a déployé en un instant la pensée de l'Éveil et a obtenu un état de non-régression. Son éloquence ne connaît pas d'obstacle; elle considère les êtres avec tout autant de tendresse que s'il s'agissait de nourrissons; pleinement munie des mérites, ce qu'elle conçoit en pensée et exprime par sa bouche est subtil et ample, empreint de compassion et de tolérance; sa volonté est toute de délicatesse et elle est capable d'arriver à l'Éveil.»
深入禪定,了達諸法,於剎那頃發菩提心,得不退轉,辯才無礙。慈念眾生、猶如赤子,功德具足,心念口演,微妙廣大,慈悲仁讓,志意和雅,能至菩提。」

{§34} Le bodhisattva Prajnakuta* dit : «J'ai vu l'Ainsi-Venu Shakyamuni pratiquer de dures ascèses au cours d'innombrables kalpas, accumuler les mérites, amasser les qualités dans sa quête incessante de la voie de l'Éveil. Que l'on considère le monde tricosmique : il n'y a pas un endroit, même de la taille d'un grain de moutarde, où, bodhisattva, il n'ait renoncé à son corps et à sa vie pour l'amour des êtres. C'est après tout cela qu'il a pu réaliser la voie de l'Éveil. Je ne croîs pas que cette fillette ait pu réaliser l'Éveil correct en l'espace d'un instant.»
智積菩薩言:「我見釋迦如來,於無量劫難行苦行,積功累德,求菩提道,未曾止息。觀三千大千世界,乃至無有如芥子許非是菩薩捨身命處,為眾生故,然後乃得成菩提道。不信此女於須臾頃、便成正覺。」

{§35} Il n'avait pas fini de parler que, soudain, la fille du Roi-Dragon apparut devant eux; elle salua, la tête baissée, puis se retira sur le côté pour dire ces stances d'éloge :
言論未訖,時龍王女忽現於前,頭面禮敬,卻住一面,以偈讚曰:

{§36} Pur d'une profonde pureté,
il brille de toutes parts dans l'espace
ce corps de dharma,
orné des trente-deux marques,
「深達罪福相, 遍照於十方,
微妙淨法身, 具相三十二,

{§37} et des quatre-vingts signes secondaires
Devas* et hommes le regardent avec vénération,
nagas* et divinités terrestres
le respectent tous;
以八十種好, 用莊嚴法身。
天人所戴仰, 龍神咸恭敬,

{§38} de toutes les espèces d'êtres vivants,
il n'est nul qui ne le révère.
C'est en l'entendant, que je réaliserai l'Éveil;
et cela, le Bouddha en attestera.
Je dévoilerai la doctrine du Grand Véhicule,
je délivrerai de la douleur les êtres.
一切眾生類, 無不宗奉者。
又聞成菩提, 唯佛當證知,
我闡大乘教, 度脫苦眾生。」

{§39} Alors Shariputra* déclara à la fille-dragon: «Tu estimes obtenir la Voie insurpassable avant longtemps, c'est chose dure à croire. Pourquoi cela? Le corps féminin est souillé, ce n'est point un vaisseau du Dharma; comment pourrait-il obtenir l'Éveil insurpassable? La Voie de bouddha est hors de toute proportion: on passe d'innombrables kalpas s'appliquant avec peine à accumuler les pratiques, à s'exercer pleinement aux paramitas, et ce n'est qu'après cela qu'on la réalise.
.時舍利弗語龍女言:「汝謂不久得無上道,是事難信。所以者何?女身垢穢,非是法器,云何能得無上菩提。佛道懸曠,經無量劫勤苦積行,具修諸度,然後乃成。

{§40} Le corps de la femme comporte de surcroît les cinq entraves: en premier lieu, il ne peut devenir roi des Mahabrahmas* ; ni Indra, en deuxième ; ni le roi-démon en troisième ; ni un saint roi qui fait tourner la roue du Dharma en quatrième ; ni un bouddha en cinquième. Comment un corps de femme pourrait-il réaliser rapidement l'état de bouddha?»
又女人身猶有五障:一者、不得作梵天王,二者、帝釋,三者、魔王,四者、轉輪聖王,五者、佛身。云何女身速得成佛?」

{§41} La fille-dragon avait alors une perle précieuse, dont le prix valait trois mille de mondes tricosmiques. Elle la prit et la tendit au Bouddha, qui l'accepta aussitôt. La fille-dragon dit à Prajnakuta* et au vénérable Shariputra* : «J'ai offert une perle précieuse et le Vénéré du monde* l'a acceptée; cela s'est-il passé rapidement ou non?» Ils répondirent que cela avait été très rapide. La fillette reprit: «Regardez, grâce à vos pouvoirs mystiques, combien je réaliserai plus rapidement encore l'état de bouddha.»
爾時龍女有一寶珠,價直三千大千世界,持以上佛。佛即受之。龍女謂智積菩薩、尊者舍利弗言:「我獻寶珠,世尊納受,是事疾不?」 答言:「甚疾。」女言:「以汝神力,觀我成佛,復速於此。

{§42} Toute l'assemblée vit alors la fille-dragon prendre soudainement l'apparence d'un homme, se munir des pratiques du bodhisattva, se diriger vers la Terre Vimala en direction du sud, prendre place sur une fleur de lotus de matière précieuse et réaliser l'Éveil égal et correct, avec les trente-deux marques et les quatre-vingts signes secondaires, exposant le Dharma merveilleux à l'ensemble des êtres partout dans les dix directions.
當時眾會,皆見龍女忽然之間變成男子,具菩薩行,即往南方無垢世界,坐寶蓮華,成等正覺,三十二相、八十種好,普為十方一切眾生演說妙法。

{§43} À la même heure, dans le monde Saha*, les bodhisattvas, auditeurs-shravakas*, devas*, nagas*, les huit classes d'êtres, les humains et non-humains virent tous, de loin, la fille-dragon réaliser l'état de bouddha et prêcher universellement le Dharma aux hommes et devas* de l'assemblée d'alors; le coeur en grande liesse, ils lui rendirent hommage de loin. Des êtres innombrables, entendant le Dharma, le comprirent et obtinrent un état de non-régression. Des êtres innombrables purent obtenir la prédiction de la Voie. La Terre Vimala (Immaculée) trembla de six manières. Dans le monde Saha*, trois mille êtres prirent demeure dans la terre de non-régression, trois mille déployèrent la pensée de bodhi et purent recevoir la prédiction .
爾時娑婆世界,菩薩、聲聞、天龍八部、人與非人,皆遙見彼龍女成佛,普為時會人天說法,心大歡喜,悉遙敬禮。無量眾生,聞法解悟,得不退轉;無量眾生,得受道記。無垢世界,六反震動;娑婆世界,三千眾生住不退地,三千眾生發菩提心而得受記。

{§44} Le bodhisattva Prajnakuta*, Shariputra* et toute l'assemblée, gardant le silence, crurent et acceptèrent.
智積菩薩及舍利弗,一切眾會,默然信受。

SUITE (chapitre XIII)

Voir le commentaire de Nikkyo Niwano sur ce chapitre

Ce qu'en dit Nichiren ; Citations dans les goshos


haut de la page