ACCUEIL
 

LEXIQUE

Extraits de gosho sur

MENU - LEXIQUE
DICTIONNAIRE
 
âge des conflits - tojo kengo
 

Dans le Hokke Shuku, le Grand-maître Saicho* dit aussi  : "La propagation de l'enseignement correct commencera à la fin de l'époque du Dharma formel et au début des Derniers jours du Dharma, dans un pays à l'est de Tang (note) et à l'ouest de Katsu (note), parmi des hommes en proie aux cinq impuretés et vivant à une époque de conflits.
Traité pour ouvrir les yeux (
Sado, février 1272 à Shijo Kingo)

Né au Japon, il [Saicho*] prévoyait le début des Derniers jours du Dharma, en disant : "La propagation de l'enseignement orthodoxe commencera à la fin des jours du Dharma formel et au début des Derniers jours du Dharma, dans un pays Tang (note) et à l'ouest de Katsu (note), au sein d'un peuple souillé par les cinq impuretés qui vivra à une époque de conflits. Le Sutra dit : " Puisque haine et jalousie abondent déjà du vivant du Bouddha, ne seront-elles pas pires encore après son trépas  ? "(réf.) "Il y a une bonne raison pour déclarer cela."(réf.)
Le véritable objet de vénération (Sado, avril 1273 à Toki Jonin)

Le Grand-maître Saicho* a dit  : "La propagation de l'enseignement correct commencera à la fin de l'époque du Dharma formel et au début de celle des Derniers jours du Dharma, dans une terre à l'est de Tang (note) et à l'ouest de Katsu (note), parmi des gens souillés par les cinq impurtés et vivant dans une période de conflits. Le Sutra dit  : "Puisque jalousie et haine abondent déjà du vivant du Bouddha, cela ne sera-t-il pas pire encore dans le monde après son trépas  ? "(réf.) "Il y a de bonnes raisons pour dire cela." (réf.) Le Grand-maître Saicho*&eacuvte;criait comme s'il s'était agi de sa propre époque mais, en fait, il se référait à l'époque actuelle.
Sur les prédictions du Bouddha (Sado, 11 mai 1273 aux croyants)

A plus forte raison maintenant, à l'époque des Derniers jours du Dharma, bien que l'enseignement, la capacité des gens et la période de propagation concordent, nous devons nous attendre à une hostilité encore plus grande. Car notre époque est celle des conflits, celle où le Dharma pur a disparu, où le maître n'est qu'un simple mortel et ses disciples des incroyants en proie aux trois poisons. C'est pourquoi les hommes rejettent le bon maître et lui préfèrent les mauvais moines.
[...] Le Bouddha, ces bodhisattvas et grands sains étaient tous des adeptes du Sutra du Lotus, et malgré cela, ils subirent de grandes persécutions. Si vous niez qu'ils aient pratiqué comme le Bouddha l'enseigne, où donc trouverez-vous des personnes qui l'aient fait  ? Nous sommes à l'époque des conflits, celle où le Dharma pur a disparu. De plus, dans ce mauvais pays, le dirigeant, ses ministres, et le peuple dans son ensemble, tous calomnient le Dharma correct. Ils se sont opposés au véritable enseignement du Bouddha et révèrent des mauvais moines et des doctrines erronées. C'est pourquoi les démons ont furieusement envahi le pays, provoquant un déchaînement constant des trois calamités et des sept désastres.
La Pratique telle que le Bouddha l'Enseigne (mai 1273 à plusieurs de ses disciples)

La cinquième période de 500 ans, la période des discordes et conflits, tombe aujourd’hui, dans le Dernier Age de la Dégénérescence. Par conséquent, si nous considérons le monde aujourd’hui, (nous voyons que) le Japon et l’empire mongol sont engagés dans une guerre, juste sous votre nez.
Une guerre, juste sous votre nez. (Minobu 11 mois 1274)

Ainsi le véritable esprit de l'école Tendai-Hokke ne fleurit véritablement que du vivant du Grand-maître Saicho*. Saicho* vécut à la fin de l'époque du Dharma formel, dans la période qui correspond à ce que le Sutra Daijuku appelle l'ère de la construction des temples et des stupa. Le temps n'était pas encore arrivé où "parmi les adeptes de mes enseignements, il y aura des conflits et des disputes et le Dharma pur sera obscurci et perdu".
Il ne s'est pas écoulé plus de deux cents ans depuis que nous sommes entrés dans l'époque des Derniers jours du Dharma, dans la période que le Sutra Daijuku décrit comme celle où "des conflits s'élèveront parmi les adeptes de mon enseignement et le Dharma pur sera obscurci et perdu". Si les mots du Bouddha sont véridiques, c'est le moment où inévitablement luttes et conflits vont faire rage dans le monde entier.
[...]
Saicho* dit encore : "La propagation du Grand Dharma commencera à la fin de l'époque du Dharma formel et au début des Derniers jours du Dharma dans un pays à l'est de Tang (note) et à l'ouest de Katsu (note), parmi des gens imprégnés des cinq impuretés qui vivront à une époque de conflits.
[...] En outre, les six cents et quelques provinces de Koryo, ainsi que les États de Silla et de Paekche ont déjà tous été conquis par le grand empire mongol, et de la même manière les Mongols ont attaqué jusqu'aux îles d'Iki, de Tsushima et de Tsukushi [act. Kyushu] au Japon. Ainsi, la prédiction du Bouddha concernant la venue d'une époque de luttes et de conflits ne s'est absolument pas révélée fausse. C'est comme le flux et le reflux de l'océan qui ne manquent jamais de se produire, le moment venu.
Le choix en fonction du temps (
Minobu, 10 juin 1275 ; adressé à Yui)

Notre époque correspond à la cinquième des cinq périodes successives de cinq cents ans mentionnée dans le Sutra Daijuku. Elle est décrite comme "une ère de conflits" où "le Dharma pur sera obscurci et perdu". [Le Bouddha affirme qu'alors] le cœur des hommes sera plein de brutalité et de malveillance, [qu'] ils seront dominés par l'avidité et l'arrogance de sorte que les conflits et les guerres se multiplieront sans cesse. Parmi les divers enseignements bouddhiques, ceux qui ont été largement propagés, comme le Shingon, le Zen, le Nembutsu ou Ritsu, seront obscurcis et perdus. [...] en une telle "époque de conflits", quand le Dharma pur des autres sutras a perdu tout pouvoir, le Sutra du Lotus est l'excellent remède assez puissant pour guérir les graves plaies causées par ces désastres.
Parvenir directement à la bodhéité grâce au Sutra du Lotus (Minobu, le 3e mois de 1277   ? )

[...] en lisant certains passages du Sutra du Lotus, la raison pour laquelle cet objet de vénération n'a jamais été établi m'est clairement apparue. Il y est précisément interdit d'établir cet objet de vénération tant que l'époque des conflits, celle des Derniers jours du Dharma, n'est pas encore venue.
Sur l'établissement des Quatre Bodhisattva (Minobu, 17 mai 1279 à Toki Jonin)

 

 

Retour au dictionnaire

haut de la page