ACCUEIL
 

LEXIQUE

Extraits de gosho sur

MENU - LEXIQUE
DICTIONNAIRE
 
le chapitre III (Hiyu, Parabole) du Sutra du Lotus
 

"Maintenant, ce monde des trois plans est tout entier mon domaine. Les simples mortels qui y vivent sont tous mes enfants. Ce monde est en proie à de nombreuses difficultés et à des troubles dont je suis seul à pouvoir les délivrer. Mais j'ai beau les instruire et leur enseigner, ils ne parviennent ni à croire ni à accepter mon enseignement."
Encouragements à une personne malade (décembre 1264, à Nanjo Hyoe Shichiro)

De plus, nous avons l'avertissement donné au chapitre Hiyu* (III)  dans le deuxième volume, "l'unique désir de recevoir et de garder l'écrit du Mahayana, sans accepter un seul vers d'aucun autre sutra." Ce passage indique que, quelle que soit l'année de la vie du Bouddha où un sutra a été enseigné, il ne faut pas accepter un seul vers d'un sutra autre que le Sutra du Lotus.
Conversation entre un sage et un ignorant (
1265  ? à un samouraï  ? )

Dans ce passage du Sutra, après avoir entendu le chapitre Hiyu* (III)  et compris quel enseignement permet d'atteindre la bodhéité, les Quatre grands auditeurs expriment la très grande difficulté de s'acquitter de la dette de reconnaissance envers le Bouddha et le Sutra du Lotus.
Sur la prière (Sado, 1272 à Sairen-bo)

En considérant les trois catégories d'auditeurs, on peut dire que tout le chapitre Hoben* (II) expose [pour la première catégorie] le lotus essence du Dharma, tandis que dans les chapitres Hiyu* (III) et chapitre Kejoyu* (VII) [pour les deuxième et troisième catégories] le lotus est employé comme métaphore.
L'ainsité du Dharma merveilleux (Sado, 1273   ? à Sairen-bo)

Les descriptions détaillées que l'on trouve au chapitre Fukyo* (XX) dans le 7e volume, au chapitre Hosshi* (X) dans le 4e volume, au chapitre Hiyu* (III)  dans le 2e volume du Sutra du Lotus, ou celles que l'on trouve dans le Sutra du Nirvana en 40 volumes ou dans le Sutra Shugo, s'appliquent parfaitement à notre situation d'aujourd'hui.
Réponse à Jibu-bo (Minobu, le 22 août 1281, à Jibu-bo Nichii)

 
voir également : : les citations du chapitre III dans les goshos

Retour au dictionnaire

haut de la page