ACCUEIL
 

LEXIQUE

Extraits de gosho sur

MENU - LEXIQUE
DICTIONNAIRE
 
shoji (vie-mort) 

Si vous souhaitez vous libérer des souffrances de la naissance et de la mort endurées de toute éternité et parvenir absolument à l'illumination en cette vie, vous devez vous éveiller au principe mystique inhérent à toute vie. Ce principe est Myoho Renge Kyo. Réciter Myoho Renge Kyo vous permettra de saisir ce principe mystique dans votre propre vie. [...] Ainsi le Sutra Jomyo révèle que l'Eveil du Bouddha se trouve dans la vie humaine, montrant que de simples mortels peuvent devenir bouddha et que les souffrances de la naissance et de la mort peuvent se changer en nirvana.
Sur l'atteinte de la bodhéité (Kamakura 1255, à Toki Jonin )

Depuis le temps sans commencement, l’errance de mon cœur/esprit, à l’intérieur de mon corps, m’a amené à tourner inlassablement dans le cycle des vies-morts. A présent, ayant rencontré ce Sutra, j’apparais comme celui qui récite l’Ainsi-Venu à l’Eveil originel (hongaku) aux trois Corps en un (sanjin soku ichi). Attester intérieurement de l’Eveil dans cette vie s’appelle devenir bouddha dès ce corps (sokushin jobutsu). En mourant, émettre une lueur s’appelle "fonction extérieure de l’Eveil". C’est obtenir de devenir bouddha dans la vie suivante.
La doctrine d’Ichinen Sanzen (1258)

Tous les êtres humains dans les dix mondes-états possèdent de manière inhérente, l'état de bouddha. Ils habitent donc dans la Terre pure. Il est dit dans le chapitre Hoben* (II) : "les phénomènes sont des manifestations du Dharma et les aspects changeants du monde sont par essence éternels." Les vies et morts sont les manifestations constantes de la vie éternelle qui se poursuit à travers les trois phases de l'existence.
Enfer et bodhéité (Minobu, le 11 juillet 1274 à la mère de Nanjo Tokimitsu)

En Inde, il y eut des brahmanes capables de se verser toute l'eau du Gange dans l'oreille et de l'y conserver pendant douze ans ; de boire d'un seul trait l'océan tout entier, d'attraper de la main le soleil et la lune, et de changer en boeufs ou en moutons les disciples du Bouddha Shakyamuni. Mais ces pouvoirs n'eurent d'autre effet que de les rendre plus arrogants et d'alourdir leur karma de souffrance à travers vies et morts. C'est d'eux que parle Zhiyi* lorsqu'il dit : "Ils ne recherchent que la gloire et le profit, et ne font qu'accroître les illusions de la pensée et du désir."(ref.)
Traité sur la dette de reconnaissance (Minobu, le 21 juillet 1276, à Joken-bo et Gijo-bo)

A l’époque où Tojo Kagenobu projetait de me tuer, le 28 avril 1253, vous, Joken-bo et Gijo-bo m’escortèrent hors du temple Kiyosumi. Bien que rien ne soit arrivé, votre action doit être considérée comme un service au Sutra du Lotus. Ainsi, vous et Gigo-bo, vous pouvez être en état de quitter le cycle de naissance et mort.
Questions - réponses concernant l’objet de vénération (Minobu,  septembre 1278 à Joken-bo)

 

Voir également : mort, samsara

 

Retour

haut de la page