ACCUEIL
 

LEXIQUE

Extraits de gosho sur

MENU - LEXIQUE
DICTIONNAIRE
 
Daoxian et (Hokke Mongu) Fusho Ki
 

Le Grand-maître Zhiyi déclare dans son Hokke Mongu* : "Le Bouddha a dit aux bodhisattvas Surgis de Terre : "Vous êtes mes véritables disciples, destinés à propager le Dharma auquel je me suis éveillé." Zhanlan déclare, dans le Hokke Mongu Ki*  : "Quand les fils propagent les enseignements de leur père, ils peuvent sauver tous les êtres." Daoxian commente cela ainsi dans son Fusho Ki : "Parce que le Dharma fut exposé par le Bouddha primordial (honbutsu), il fut confiéà ses disciples primordiaux."(réf.)
[...] Les bodhisattvas qui avaient surgi de la terre, aussi nombreux que les particules de mille mondes réduits en poussière, tous d'un même cœur, joignirent leurs mains en prière, levèrent les yeux avec respect sur son visage solennel et dirent au Bouddha : "Honoré du monde ! Nous faisons serment de propager ce Sutra après votre trépas dans toutes les terres où vous vous manifestez et où vous entrez dans le nirvana." Zhiyi dit : "La Grande assemblée fut témoin du fait que seuls les bodhisattvas Surgis de Terre firent ce serment"(réf.) Daoxian fait remarquer  : "Le Bouddha transmit ce Sutra uniquement aux bodhisattvas Surgis de Terre. Parce que le Dharma fut exposé par le Bouddha primordial, il fut confié à ses disciples primordiaux"(réf.).

Traité pour ouvrir les yeux (Sado, février 1272 à Shijo Kingo)

Zhanlan* déclare, dans le Hokke Mongu Ki*  : "Quand les fils propagent les enseignements de leur père, ils peuvent sauver tous les êtres." Daoxian commente cela ainsi dans son Fusho Ki : "Parce que le Dharma fut exposé par le Bouddha Atemporel (Honbutsu), il fut confié à ses disciples atemporels."(réf.)
Le véritable objet de vénération (Sado, avril 1273 à Toki Jonin)

C'est pourquoi Zhiyi écrivit : [La Grande assemblée] fut témoin que seuls les bodhisattvas Surgis de Terre prirent cet engagement."(réf.) Et il rappelle aussi [que Shakyamuni dit] : "Ce sont eux mes disciples, ceux qui sont destinés à propager mon Dharma."(réf.) Zhanlan* indique  : "Les fils répandront le Dharma du père."(réf.) Et Daoxian déclare  : "Parce que c'est le Dharma qui révèle l'atteinte de la bodhéité dans un passé illimité, il est transmis à ses disciples de ce passé illimité."(réf.) C'est ainsi que les cinq caractères de Myo Ho Ren Ge Kyo ont été confiés aux quatre bodhisattvas Surgis de Terre.
Réfuter l'opposition au Dharma bouddhique pour se libérer de ses fautes passées (
Sado, 1273 à Shijo Kingo) .

J'en ai besoin parce que les moines Shingon depuis quelques temps se liguent contre moi. Apportez aussi avec vous les volumes 1 et 2 du Maka Shikan, Grand Arret et Examen de Zhiyi. J'apprécierais aussi le Toshun commentaire sur le Hokke Mongu* de Zhiyi par Zhi-du* et le Fusho Ki commentaire de Zhanlan sur le Hokke Mongu* si vous pouvez vous les procurer.
Lettre aux moines du Seicho-ji (
Minobu, le 11 janvier 1276 aux moines du temple Seicho-ji)

Lorsqu'il [Saicho] demanda où les trouver, on lui répondit qu'un moine du nom de Ganjin, du temple Longxing-si au Yang-Zhou en Chine, avait étudié les enseignements de Zhiyi et qu'il avait été le disciple du maître des préceptes Daoxian.
Traité sur la dette de reconnaissance (
Minobu, le 21 juillet 1276, à Joken-bo et Gijo-bo)

 

Retour au dictionnaire

haut de la page