Réponse au seigneur Matsuno

Lettres et traités de Nichiren Daishonin. ACEP - vol. 5, p. 163 ; SG* p. 850.
Gosho Zenshu p. 1388 - Matsuno Dono Gohenji ; Teihon no. 261, 2: 1389-90

Minobu, le 9ème jour du 9ème 1277, au seigneur Matsuno

J'ai bien reçu le kan de pièces de monnaie, le sho d'huile, une robe et dix pinceaux pour écrire. Je ne sais comment vous dire à quel point j'apprécie la sincérité dont vous faites preuve depuis longtemps à mon égard, je laisserai donc le Sutra du Lotus et le Bouddha Shakyamuni faire votre éloge.

Exactement comme je vous l'ai dit plus tôt, en tant que laïc, - vous devriez réciter résolument Namu Myoho Renge Kyo matin et soir, jour et nuit, et constater les résultats au dernier moment de votre vie. [A ce moment-là] hâtez-vous vers la montagne de la bodhéité merveilleuse, et regardez autour de vous dans toutes les directions. Vous verrez que l'univers entier est devenu la Terre de la lumière éternellement paisible. Le sol sera de lapis-lazuli, et l'octuple sentier sera marqué par des cordes d'or. Quatre sortes de fleurs tomberont du ciel, en pluie, et de la musique résonnera dans les airs. Tous les bouddhas et les bodhisattvas seront présents, caressés par les brises de l'éternité, du bonheur, du véritable soi et de la pureté (voir quatre vertus). Nous aussi, sans aucun doute, nous serons parmi eux. Telle est véritablement la splendeur du Sutra du Lotus !

Je suis pressé par le temps et ne peux vous écrire davantage.

Avec mon profond respect,
Nichiren.

Le neuvième jour du neuvième mois de la troisième année de Kenji (1277), signe cyclique hinoto-ushi.

Post-scriptum : pourriez-vous avoir la gentillesse d'envoyer environ dix ryo de graines de l'arbre mokurenju  ?

ARRIERE-PLAN. Nichiren envoya cette lettre du Mont Minobu au seigneur Matsuno Rokuro Zaemon, l'un de ses disciples qui vivait au village de Matsuno, dans le district d'Ihara, province de Suruga. Il est probable que le seigneur Matsuno connut le bouddhisme de Nichiren Daishonin par l'intermédiaire de sa fille, femme de Nanjo Hyoe Shichiro, et mère de Nanjo Tokimitsu. Son deuxième fils, Nichiji, devint par la suite l'un des Six Moines aînés. Le seigneur Matsuno envoya souvent des offrandes à Nichiren Daishonin et lui rendit périodiquement visite au Mont Minobu. (Commentaire ACEP)

En anglais : Reply to Lord Matsuno ou Reply to Matsuno

- http : //www.sgilibrary.org/view.php?page=843&m=1&q=Reply%20to%20Matsuno
- commentaires : http : //nichiren.info/gosho/bk_ReplyLordMatsuno.htm

Retour
haut de la page