ACCUEIL
 

LEXIQUE

Extraits de gosho sur

MENU - LEXIQUE
DICTIONNAIRE
 
Mont Dandaka

Quand Shakyamuni, seigneur du monde des trois plans, parvint à l'âge de dix-neuf ans, il quitta la ville de Gaya (note) et se retira sur le Mont Dandaka (note) où il pratiqua diverses austérités difficiles et pénibles. Il atteignit la bodhéité à l'âge de trente ans, et, à ce moment-là, élimina instantanément les trois catégories d'illusion, et mit un terme à la nuit profonde de l'ignorance.
[...] Le roi ne se borna pas à s'efforcer d'apaiser l'esprit de son fils en lui présentant le monde de cette manière. Il fit poster cinq cents gardes aux quatre portes du palais. Mais, pour finir, lorsque le prince eut dix-neuf ans, à minuit, le huitième jour du deuxième mois, il appela son page Chandaka, lui demanda de seller son cheval, Kanthaka, et quitta la ville de Gaya.
Il se rendit au Mont Dandaka où, pendant douze ans, il ramassa du bois mort sur les hautes pentes, puisa de l'eau dans les vallées profondes, s'imposa diverses austérités et pratiques difficiles. A l'âge de trente ans, il obtint le fruit merveilleux de l'Eveil, devenant le seul être digne de respect dans le monde des trois plans, et le seigneur de toutes les doctrines qu'il exposa sa vie durant. Il apporta le salut à son père et à sa mère, et ouvrit la voie pour tous les êtres vivants. Peut-on l'accuser d'avoir manqué à la piété filiale ?
Conversation entre un sage et un ignorant (
1265 ? à un samouraï ? )

La question mérite qu'on y réfléchisse : quel bouddha enseigna ce Sutra qu'on appelle le Sutra du Lotus  ? A l'ouest du Japon, à l'ouest aussi de la Chine, très loin vers l'ouest, au-delà des déserts et des hauts plateaux du Pamir, se trouve l'Inde. Dans ce pays, un grand roi nommé Shuddhodana eut un fils héritier qui, à l'âge de dix-neuf ans, renonça au trône, se retira du monde et partit vivre la vie d'un religieux sur le Mont Dandaka. A l'âge de trente ans, il devint Bouddha. Son corps se teinta d'une couleur dorée et son esprit acquit la capacité de tout percevoir dans les trois phases de la vie. Ce Bouddha, dont l'esprit reflétait comme un miroir tout ce qui s'était produit par le passé et tout ce qui se produirait à l'avenir, pendant plus de cinquante ans de sa vie exposa divers sutras.
Le sutra permettant véritablement d'honorer sa dette (Minobu, le 28 juillet 1278 à Sennichi-ama)

Le Bouddha Shakyamuni, héritier du roi Suddhodana, fut un grand roi respecté dans les 84.210 provinces du monde. Tous les rois du Jambudvipa s'inclinèrent devant lui et il eut des milliards de sujets. Pourtant, à l'âge de dix-neuf ans, il quitta le palais de son père le roi Suddhodana et se retira sur le Mont Dandaka [où il pratiqua les austérités] pendant douze ans. A l'époque, il n'était accompagné que de cinq ascètes : Ajnata Kaudinya, Ashvajit, Bhadrika, Dashabala Kashyapa Mahanama. Sur les cinq, toutefois, deux quittèrent Shakyamuni au cours de la sixième année et les trois qui restaient l'abandonnèrent dans les six années qui suivirent. Shakyamuni poursuivit sa pratique seul et devint le Bouddha.
Plus la source est lointaine, plus le courant est long (Minobu, le 15 septembre 1278, à Shijo Kingo)

 

 

 

haut de la page
retour