ACCUEIL
 

LEXIQUE

Extraits de gosho sur

MENU - LEXIQUE
DICTIONNAIRE
 
cinq principes majeurs
 

Dans le Hokke Gengi, Zhiyi définit les cinq principes majeurs du nom, de l'essence, de la qualité, de la fonction, et de l'enseignement, et, dans cette perspective, expliqua le pouvoir et l'efficacité des cinq caractères Myoho Renge Kyo. Dans la partie abordant la qualité du Sutra du Lotus, il écrit : "Lorsque l'on tire sur la corde centrale d'un filet, il n'y a pas une seule maille qui ne bouge, et lorsque l'on soulève, par un pan, une robe, il n'y a pas un seul fil de la robe qui ne soit soulevé."
Conversation entre un sage et un ignorant (
1265   ? à un samouraï   ? )

Mais pour ma part, je trouve plus probant le passage du chapitre Hoben* (II) sur le véritable aspect de tous les phénomènes (shoho jisso), et le passage en quatre strophes du chapitre Jinriki* (XXI) mentionnant "tous les principes maîtrisés par l'Ainsi-venu." Ce dernier passage est également cité dans le commentaire du Grand-maître Zhiyi formulant cinq principes majeurs pour comprendre le Sutra du Lotus. Par conséquent, ce passage précis [du chapitre Jinriki* (XXI)] me semble la preuve irréfutable que c'est bien l'essence du Dharma Merveilleux qui est désignée.
L'ainsité du Dharma Merveilleux (Sado, 1273   ? à Sairen-bo)

Le nom de toute chose est important. C'est pourquoi le Grand-maître Zhiyi plaçait la "désignation" en tête des cinq principes majeurs. M'être moi-même donné le nom de Nichiren (Soleil-Lotus) signifie que j'ai atteint l'Eveil par moi-même. Cela peut sembler prétentieux, mais j'ai de bonnes raisons de parler ainsi.
Lettre à Jakunichi-bo (
Minobu, 16 septembre 1279, à Jakunichi-bo Nikke)

 

Retour au dictionnaire

haut de la page