ACCUEIL
 

LEXIQUE

Extraits de gosho sur

MENU - LEXIQUE
DICTIONNAIRE
 
cause fondamentale - honnin myo


Par conséquent, il lui fut possible de trouver précisément des passages qui clarifiaient la cause fondamentale des calamités et les raisons de l'inefficacité des prières jusqu'alors offertes. Il décida d'adresser des remontrances aux responsables du gouvernement, et dans cet esprit écrivit le Rissho Ankoku Ron (Traité pour la pacification du pays par l'établissement du Dharma correct).
Le 16 juillet 1260, Nichiren Daishonin soumit ce document à Hojo Tokiyori, à l'époque régent retiré qui demeurait cependant le membre le plus influent de tout le clan Hojo, par l'intermédiaire du majordome de Tokiyori, Yadoya Mitsunori. Dans ce document, en s'appuyant sur les sutras Ninno, Yakushi, Daijuku et Konkomyo, il affirma que la cause fondamentale des trois calamités et des sept désastres était le refus de croire dans le Dharma correct et la foi en des enseignements qui s'opposent aux véritables intentions du Bouddha.
Rissho Ankoku ron (Kamakura-Matsubagayatsu, juillet 1260)

Quand les effets des quatre enseignements sont réduits à néant, les causes (note) le sont aussi. Ainsi, l'enchaînement des causes et des effets dans les dix modalités d'expression de la vie, tels que le décrivent les premiers sutras et l'enseignement théorique* du Sutra du Lotus, est annulé, et les liens de cause et d'effet dans les dix mondes-états, tels que les définit l'enseignement essentiel*, sont révélés. C'est le principe de la cause fondamentale* et de l'effet fondamental* (note). Il implique que les neuf autres états sont tous présents dans la bodhéité depuis le temps sans commencement, et que la bodhéité est inhérente aux neuf autres états depuis le temps sans commencement. Voilà la révélation concrète de l'inclusion mutuelle des dix états, des cent mondes et des mille modalités ; voilà en quoi consiste concrètement ichinen sanzen.
Traité pour ouvrir les yeux (Sado, février 1272 à Shijo Kingo)

Si les effets des Quatre Enseignements sont annulés, leurs causes perdent aussi toute efficacité. Le mot "causes" désigne ici la pratique bouddhique pour parvenir à l'Eveil ou les différentes étapes des disciples dans la pratique. Ainsi les causes et les effets des enseignements antérieurs au Sutra du Lotus et de l'enseignement théorique* du Sutra du Lotus sont-ils entièrement réfutés, et les causes et les effets des dix mondes-états de l'enseignement essentiel* sont révélés (note). C'est le principe de la cause fondamentale et de l'effet fondamental (honga-myo). Il enseigne que les neuf autres états sont tous présents dans l'état de bouddha depuis le temps sans commencement et que l'état de Bouddha est éternellement inhérent aux neuf autres états. C'est le véritable sens de l'inclusion mutuelle des dix mondes-états, des cent mondes et mille modalités, le vrai principe d'ichinen sanzen.
Le coeur du chapitre Juryo (17 avril 1271 ou 1272)

Le sage, en prenant ce Dharma pour maître, est parvenu à l'Éveil. Il a créé la cause fondamentale [honnin myo] et obtenu simultanément l'effet fondamental (honga-myo), la bodhéité, en devenant l'Ainsi-venu de l'Eveil parfait, aux vertus pleinement réalisées.
L'ainsité du Dharma merveilleux (Sado, 1273   ? à Sairen-bo)


voir également : cause

Retour au dictionnaire

haut de la page