ACCUEIL
 

LEXIQUE

Extraits de gosho sur

MENU - LEXIQUE
DICTIONNAIRE
 
Anavatapta - lac de Glace
 

Pendant huit ans, Liu Bang et Xiang Yu se disputèrent l'empire de Chine  ; pendant sept ans, Minamoto no Yoritomo et Taira no Munemori se battirent pour les îles du Japon ; Taishaku lutta contre les asuras, et les rois-dragons contre les oiseaux garuda au lac de Glace. La lutte pour déterminer quel sutra est supérieur aux autres est encore plus violente.
[...] Ceux qui n'ont pas commis l'erreur de s'opposer au Sutra du Lotus dans leurs existences passées et qui pratiquent le Sutra du Lotus dans leur vie présente, s'ils sont accusés à tort de crimes qu'ils n'ont pas commis, leurs persécuteurs subiront immédiatement une rétribution négative. Ils [ces persécuteurs] seront comparables aux asuras qui lancent des flèches à Taishaku ou aux oiseaux garuda qui veulent dévorer les Rois-dragons du lac de Glace, mais ne font en définitive que se détruire eux-mêmes. [Pourtant] Zhiyi* dit  : "Les maux et les douleurs dont je souffre à présent sont tous dus à des causes passées, et les actions méritoires que j'ai accomplies dans ma vie présente auront leur récompense à l'avenir."(réf.)
Traité pour ouvrir les yeux (
Sado, février 1272 à Shijo Kingo)

Le démon asura qui voulut décocher une flèche au dieu Taishaku vit sa flèche rebondir et c'est l'œil de celui qui l'avait lancée qu'elle revint crever. Quand les oiseaux garuda s'efforcèrent de cracher des flammes sur le Roi-dragon Anavatapta, ils furent consumés par les flammes qui émanaient de leurs propres corps. Le pratiquant du Sutra du Lotus est-il inférieur à Taishaku ou au Roi-dragon Anavatapta  ?
Réfuter l'opposition au Dharma bouddhique pour se libérer de ses fautes passées (Sado, 1273 à Shijo Kingo)

Si une personne brûlant de fièvre s'assied au bord du lac de Glace et y demeure un certain temps, elle sentira la fraîcheur ; mais, si elle se repose auprès d'un petit étang, elle continuera à souffrir comme avant. De la même manière, si une personne d'une incroyance incorrigible, [icchantika], ayant commis les cinq forfaits et s'étant opposée au Dharma, tente de se rafraîchir auprès de ce petit étang que représentent les sutras Agama*, Kegon*, Kammuryoju et Vairocana* , la fièvre ardente provoquée par ses graves offenses ne se dissipera jamais. Par contre, si cette personne s'allonge sur l'immense pic neigeux du Sutra du Lotus, la fièvre intense qui la brûle, due à ses cinq forfaits, à son opposition au Dharma correct et à son incroyance incorrigible, se dissipera instantanément.
Traité sur la dette de reconnaissance (
Minobu, le 21 juillet 1276, à Joken-bo et Gijo-bo)

 

Retour au dictionnaire

haut de la page