DICTIONNAIRE des TERMES BOUDDHIQUES

français, japonais, chinois, sanscrit, pali


Les écoles se réclamant de Nichiren

Différentes lignées
Les ° indiquent le degré de linéage par rapport à Nichiren



Mont Minobu

où Nichiren s'installe en 1272

Nichiren nomme 6 grands disciples pour propager sa doctrine après sa mort 1281 :
Nissho (1221-1323), Nichiro (1245-1320), Nikko (1246-1333), Nitcho (1252-1317), Niko (1253-1314) et Nichiji ( ? - 1250).

Un peu d'histoire

L'Ecole Minobu (ou Nichiren Shu) est d'abord dirigée par Nikko puis, à partir de 1289, par Niko. Le temple principal est le Kuon-ji inauguré par Nichiren et reconstruit par Nîtcho (1422-1500). Actuellement d'obédience Nichiren Shu qui regroupe une grande quantité de temples ayant chacun leur spécificité.

1289 première scission
Les six moines (Nissho, Nichiro, Nikko, Niko, Nitcho, Nichiji) conviennent d'assurer, à tour de rôle, le service sur la tombe de Nichiren au Mt Minobu-Kuon-ji. Cependant la pression du shogunat contre les disciples de Nichiren continue et ses prêtres sont assignés à résidence. Seul Nikko est en mesure d'assurer le service puis il est rejoint par Niko.

Cependant un conflit éclate entre les deux hommes au tempérament et à la formation très différents. Niko a reçu les préceptes de Nichiren alors que les autres 5 moines ont reçu les préceptes Tendai. Il est moins rigoriste que Nikko. Le proprietaire du domaine, Hakiri Rokuro Sanenaga, est un adepte de Nichiren mais en tant que seigneur responsable de toutes les écoles sur ses terres il se montre protecteur des temples Jodo et Shinto qu'il visite périodiquement. Nikko et Niko réprouvent tous deux son attitude mais Niko essaie d'être conciliant et laisse à Hakiri le temps d'évoluer dans sa foi. Hakiri offre à l'école Jodo du bois avec lequel cette école construit un Hall de Réception. Puis, Niko laisse Hakiri ériger une statue de Shakyamuni, en se basant sur les écrits de Nichiren, alors que Nikko estime que seule la statue de Nichiren peut être admise dans les temples. La tension entre les deux hommes devient si forte qu'en 1289 Nikko préfère quitter le Mt Minobu et s'installer à Oishi ga hara où il fonde l'école Fuji (actuellement Nichiren Shoshu).

Niko dirige le Kuon-ji, en tant que grand patriarche. Après le départ de Nikko, Hakiri Rokuro Sanenaga lègue le domaine à son fils pour se consacrer au bouddhisme de Nichiren mais le fils continue à protéger toutes les écoles.

 

°Niko (Ecoles Minobu 1289 et Mobara), (temple Myoko-ji à Mobara, actuellement Nichiren Shu

 

°°Nisshin (Ecole Minobu)

°°°Nichide [Nichiren Shu] (temple Honkaku-ji à Mishima ; Honkaku-ji à Kamakura)

°°°°Nichii [Nichiren Shu] (temple Myoden-ji à Kyoto)

°°Nisshu (Ecole Mobara)

 

http://ecolefuji.free.fr/Taisekiji.htm
 


Sept temples principaux dont le Séminaire d'Omosu, devenu le Kitayama Hommon-ji, sont passés sous la juridiction de la Nichiren Shu en 1941.


°Nikko
(Ecole Nikko ou Ecole Fuji actuellement Nichiren Shoshu). Fonde le temple Taiseiki-ji à Oishi ga hara et le Honmon-ji à Omosu près du Mont Fuji.

°° Nichimoku* (1260-1333) (branche Taiseki-ji). Voir la lignée jusqu'au grand patriarche actuel. Toutefois la branche Honmon shoshu aujourd'hui séparée de la Nichiren Shoshu se réclame de Nichimoku.

°°° Nichido* (1283-1341) [Nichiren Shoshu] (Taiseki-ji).

°°° Nichigo* (1293-1353). Fonde le temple Myohon-ji à Hota (temple indépendant) et le Kuon-ji, Koizumi [actuellement Nichiren Shu]

°°°°Nichijaku (fonde le Josen-ji à Niko, temple indépendant)

°° Nikke* (1252-1334) [Nichiren Honshu] (fonde Honmon-ji à Sanuki et Shimo-jo à Kyoto)

°° Nichizon* (1265-1345) (branche Nichizon) [Nichiren Honshu], temples Jitsujo-ji à Aizu et Jogyoin à Kyoto

°°° Nisshin (1407-1488) [Nichiren Honshu, branche Nakayama] (Yobo-ji à Kyoto)

°° Nichidai * (1294-1394) (Honmon-ji à Nishiyama) [Honmon Shoshu]

°° Nichimyo [Nichiren Shu] (Honmon-ji à Omosu)

°° Nitto [Nichiren Shu] (Régisseur des études au Honmon-ji, séminaire d'Omosu)

°° Nichiman [Nichiren Shu] (Myosen-ji dans l'île de Sado)

Nichiren Shu - Nissho

°Nissho [Nichiren Shu] (temple Myohoke-ji à Hamada ; Myoho-ji à Murata)


Nichiyu (branche Hamada) [Nichiren Shu] (temple Myohoke-ji à Hamada)
Nissei (branche Murata) [Nichiren Shu] (temple Myoho-ji à Murata)

L'Ecole Nissho (ou Hamma shu). Avec, à l'origine, le temple Hokke-ji de Hammado, à Kamakura, et le temple Myoho-ji à Nase. Affiliée plus tard à l'Ecole Minobu.


Ecole Nichiro
°Nichiro (Ecole Nichiro) [Honmon Shu / Nichiren Shu] (temple Myohon-ji à Hikigayatsu ; Honmon-ji à Ikegami)

°° Nichizo fonda le Myoken-ji à Kyoto en 1321. (Ecole Shijo) [Nichiren Shu]

°°° Nichijitsu [Nichiren Shu] (temple Myokaku-ji à Kyoto)

°°°° Nichien [Nichiren Shu] (temple Honkaku-ji à Kyoto)

Ecole Fuju-fuse

°°°°° Nichio (1565-1630) (Ecole Fuju-fuse)

Fuju Fuse-ha

°°°°°° Nichiju (branche Myokaku-ji) [Nichiren Shu Fuju Fuse-ha] (temple Myokaku-ji à Okayama)

°°°°°° Nisshu [Nichiren Komonshu] (Honkaku-ji à Okayama)

°°°° Nissei

°°°°° Getsumei

Hokkeshu branche Shinmon

°°°°°° Nisshin (Ecole Honryu-ji) [Hokkeshu branche Shinmon] (temple Honryu-ji à Kyoto)

°°°°°° Nichijitsu [Nichiren Shu] (temple Ryuhon-ji à Kyoto)

°°°°° Nikkei

Honmon Hokkeshu

°°°°°° Nichi'o [Honmon Hokkeshu] (temple Myoren-ji à Kyoto)

Hokkeshu Honmon-ryu

°°°°° Nichiryu (branche Nichiryu, Ecole Happon [Hokkeshu Honmon-ryu] (temple Honno-ji à Kyoto)

Honmon Butsuryu-shu

°°°°°°Nissen (branche Nissen [Honmon Butsuryu-shu] (temple Yusei-ji à Kyoto)

 

°°Nichirin (branche Ryozan)

°°Nichizen

°°Nichiden (branche Hondo-ji) [Nichiren Shu] (temple Hondo-ji à Hiraga)

°°Nippan [Nichiren Shu] (temple Josho-ji à Fukuchiyama)

°°Nichi'in [Nichiren Shu] (temple Honsei-ji à Echigo ; Honkoku-ji à Kyoto)

 

°°°Nissei (Ecole Rokujo, branche Honkoku-ji [Nichiren Shu] (Honkoku-ji à Kyoto)

°°°°Nichijaku [Nichiren Shu] (Myoho-ji à Kamakura)

°°°°Nichiden

°°°°°Nisshu [Nichiren Shu] (temple Honman-ji)

°°°°°Nicho [Nichiren Shu] (Honryu-ji à Nirayama)

°°°°Nitchin (temple Honzen-ji à Kyoto)

Hokkeshu Jinmon-ryu

°°°°°Nichizon* (1265-1345) (branche Honsei-ji) [Hokkeshu Jinmon-ryu]

°°°°°Nitto (branche Honzen-ji) [branche Hokkeshu Jinmon]

Nichiren Shu

°°Nichigyo [Nichiren Shu] (Daimyo-ji à Kyoto)

°°Rokei [Nichiren Shu] (temple Horen-ji à Nakanobu)

 

°Nitcho [Nichiren Shu] (quitte Gubo-ji et entre au séminaire d'Omosu)

°Nichiji (dit Matsuno) - [Nichiren Shu] (Matsuno, Ren'ei-ji ; et hors du Japon)

 

Ecole Nakayama - Toki Jonin


L'Ecole Nakayama fondée par Nichijo (Toki Jonin) avec 3 temples à Shimosa : Mama Guho-ji, Nakayama Hommyo-ji, et Wakamiya Hokke-ji. Nakayama Hommyo-ji avait été la résidence d'Ota Jomyo et Wakamiya Hokke-ji avait été le temple familial de Toki Jonin. Le fils d'Ota Nikko (different du Nikko grand patriarche) était le supérieur de ces 2 temples. Le Mama Guho-ji avait été un temple tendai avant d'être dirigé par Nitcho, le fils adoptif de Toki Jonin.

°Nichijo  (1214 ou 1216-1299) (Toki Jonin) (Ecole Nakayama) [Nichiren Shu] (3 temples à Shimosa : Mama Guho-ji, Nakayama Hommyo-ji, et Wakamiya Hokke-ji, à Jakunomiya).

°°Nisshin* (1407-1488) [Nichiren Shu] (Kyoto, Honpo-ji à Kyoto)

°°Nichiju (1314-1392) (Ecole Nichiju) [Kempon Hokkeshu] Nichiju fonde la branche Jumon dont vont sortir les écoles Kempon et Honmon Butsuryu Shu (Kyoto, Myoman-ji à Kyoto).

Autres successeurs
°Nippo [Nichiren Shu] (temples, Kocho-ji à Okamiya ; Ryusho-ji à Kyusoku)
°Nichii [Nichiren Shu] (temple, Honkaku-ji à Ikeda)
°Nichigen [Nichiren Shu] ( temples Homyo-ji à Soshigaya ; Hokke-ji à Himonya)
°Nichiben [Nichiren Shu] (temples Jusan-ji à Jusu ; Homyoko-ji à Mine)
°Tenmoku [Nichiren Shu] (temples Myoken-ji à Shimoya Sano ; Honko-ji à Shinagawa)
°Nissei [Nichiren Shu] (Myosho-ji à Sado)
°Nikke [Nichiren Shu] (Tanjo-ji à Kominato)
°Nippo [Nichiren Shu] (Myokaku-ji à Kazusa)

 

Par ordre alphabétique :
Fuju Fuse ha ( fondée par Nichio (1565-1630). Lignée de Nichiro)
Hamma shu
(Lignée de Nissho ; affiliée à la Nichiren Shu de Minobu)
Happon
ou Honmon Hokke Shu (Lignée de Nichiro ; temple Hommonji à Ikegami)
Happon ha (Ecole de huit chapitres, Honmon ryu)
Hokke Shu (temple Honko-ji)
Hokke Shu Shimmon (Lignée de Nichiro)
Honmon butsuryuka (Lignée de Nichiro)
Honmon Butsuryu Shu (fondée par Nichiryu (1385 - 1464) et réformée par Nissen (1817 - 1890)
Jimmon ou Jumon (Lignée de Nichiro)
Kempon Hokkeshu
Nakayama (Lignée Toki Jonin et Nichiju)

Nichiren Shoshu (Taisekiji école Fuji)
Nichiren Shu (Minobu)
Nichiren Shoshinkai
Shijo Shu (Lignée de Nichiro)

Références :

http ://www.nichirenshueuropa.com/lignaggiE.html

http://www.nichiren-shu.org/Houston/pages/lineage.htm

 
Retour
haut de la page