DICTIONNAIRE des TERMES BOUDDHIQUES

français, japonais, chinois, sanscrit, pali


Ryunyo - Fille du Roi-Dragon


D
ans le chapitre XII du Sutra du Lotus Manjushri veut démontrer aux disciples que la pratique du Sutra du Lotus du Dharma merveilleux permet d'atteindre rapidement l'Eveil sans ascèse ni accumulation de mérites pendant d'innombrables âges cosmiques. Il donne alors l'exemple de la fille du roi des dragons, pourtant seulement âgée de huit ans, suscitant aussitôt l'opposition des assistants, et notamment de Shariputra, le grand disciple, qui déclare : "Le corps féminin est souillé, ce n'est point un vaisseau du Dharma". "Toute l'Assemblée vit alors la fille-dragon se transformer soudainement en homme, …prendre place sur une fleur de lotus de matière précieuse et réaliser l'Eveil égal et correct…".

C'est, pour Nichiren, la voie ouverte à une révision profonde du statut des femmes, et c'est ce qu'il ne cessera d'affirmer dans nombre d'écrits. Selon lui, la transformation, dans ce cas, en un corps d'homme est une simple concession sociale et culturelle. En fait, puisque quiconque a accès à "trois mille mondes en un instant de vie" (doctrine de ichinen sanzen), ce qui signifie que toute vie, sans changer de forme, recèle ces milliers de possibilités, et cela en un seul instant, dès lors, tous les êtres humains peuvent, sans changer de forme, déployer tous ces possibles, y compris l'état de Bouddha. Même si le chapitre XII est considéré aujourd'hui par certains spécialistes comme une adjonction postérieure au reste du sutra, on retiendra que Nichiren a considéré ce chapitre comme valide et l'a pris comme base de sa démonstration en l'intégrant dans une perspective plus vaste selon laquelle tous les phénomènes sont contenus en un seul instant de vie. Par là, tous les êtres humains, y compris les femmes, ont en eux, de façon inhérente, le potentiel d'atteindre la bodhéité. Nichiren fait aussi référence au chapitre XIII qui, lui, ne fait pas l'objet des mêmes discussions sur sa date de rédaction. Dans ce chapitre, on voit Yasodhara, la mère de Rahula, le fils de Shakyamuni, recevoir la promesse du Bouddha de devenir "Grand-maître du Dharma" et "un Eveillé dans le royaume de Bonté" : "alors la nonne Mahaprajapati et la nonne Yasodhara, avec leur suite, se réjouirent grandement de ce fait sans précédent". Pour Nichiren, à l'encontre de tous les préjugés sociaux et religieux de l'époque, le Sutra du Lotus efface toutes les discriminations et ouvre la voie de la bodhéité à toutes les femmes, sans changement de sexe. Lui-même envoie souvent des lettres d'encouragement à nombre de ses disciples femmes, dont la puissance de la foi l'impressionnait fortement. Il remettait donc radicalement en cause la doctrine de henjo nanshi.

Retour au dictionnaire
haut de la page