Bouddhisme de Tien-Tai


Les détresses émotionnelles – klesas

Peter Johnson

http : //www.tientai.net/glossary/


Les détresses émotionnelles (klesas ou klistomanas) sont des afflictions de l’esprit qui colorent ou déforment notre compréhension des réalités (dharmas)

Avant d’enseigner les douze maillons causaux de la production conditionnée, Shakyamuni a exposé la triple dépendance pour la deuxième Noble Vérité.

- La détresse émotionnelle crée les actions (karmas)
- Les karmas créent les souffrances qui leur correspondent (dukhas)
- Les souffrances créent les détresses émotionnelles.


Voici la liste généralement admise pour les dix klesas (bonno)
 
Intention erronée (motivation)
Pensées erronées (opinion)
1. Convoitise, désirs des sens 6. Refus de croire à la causalité
2 Détestation, colère 7. Attachement aux concepts
3. Stupidité, ignorance 8. Croyance en un ego, égocentrisme
4. Vanité, arrogance 9 Croyance à des dualités, ne tenant compte que des extrêmes
5. Doute 10 Croyance en des rites et pratiques ascétiques pouvant mener au salut ou à l’Eveil.

Généralement les quatre premières détresses (convoitise, détestation, stupidité, arrogance) sont considérées comme des motivations erronées, alors que le doute et les cinq détresses suivantes sont appelées pensées erronées.

La majorité des détresses émotionnelles sont des erreurs conceptuelles (fausses interprétations et fausses croyances – darsana-heya klesa). Elles peuvent être éliminées par la voie de l’Eveil qui prône les Quatre Nobles Vérités. Celles-ci corrigent entièrement le doute et des cinq pensées erronées, et partiellement les quatre motivations erronées.

Les détresses les plus prégnantes (bhavana-heya klesas), celles des motivations erronées, doivent être éliminées par un entraînement régulier à la méditation car ce sont des compulsions, des habitudes fortement enracinées.

Par une pratique bouddhique authentique les motivations erronées deviennent des motivations justes :
1. La convoitise devient générosité.
2. La détestation devient patience et endurance.
3. La stupidité devient sagesse.

Retour au menu Tien-Tai
haut de la page