ACCUEIL
 

LEXIQUE

Extraits de gosho sur

MENU - LEXIQUE
DICTIONNAIRE
 
mushi mochi


Je viens de recevoir cent mushi mochi ainsi qu'une corbeille de fruits. Le jour de l'an marque le premier jour, le premier mois, le commencement de l'année et le début du printemps. Celui qui le célèbre gagnera en vertu et sera aimé de tous, comme la lune devient de plus en plus pleine en allant d'ouest en est (note) ou le soleil de plus en plus brillant en voyageant d'est en ouest.
Gosho du Nouvel an (janvier 12xx, à la femme du Seigneur Omosu)

J'ai bien reçu les soixante mushi mochi, le petit fût de saké raffiné, les cinquante ignames, les vingt koji et les kakis séchés" (note) que vous avez eu la grande bonté de m'envoyer. J'ai placé ces divers dons devant l'autel du Sutra du Lotus. Je les ai présentés en offrande au Sutra, le troisième jour du printemps. Les fleurs s'épanouissent et donnent des fruits. La lune que l'on aperçoit ne manque jamais de devenir pleine. Une lampe brille avec plus d'éclat quand on y ajoute de l'huile. De même que la pluie est toujours profitable aux plantes et aux arbres, lorsque les êtres humains créent de bonnes causes, ils ne peuvent que prospérer. La sincérité dont vous avez fait preuve, au troisième jour de la nouvelle année, est encore plus précieuse que celle de vos offrandes du Jour de l'An. Ces mushi mochi ont la beauté de la pleine lune. Je vous écrirai de nouveau.
Le troisième jour de la nouvelle année (Minobu, le 11 janvier 1280 à Nanjo Tokimitsu)

J'ai bien reçu tous vos dons : un tonnelet de saké clair et dix pots verseurs en métal (hisage), cent mushi mochi et un baril contenant un ou deux sho de sirop, un panier de mandarines et dix brochettes de kakis séchés. J'ai lu votre message. Vous y dites votre joie au début du printemps (note), comparable à ce que l'on ressent devant l'épanouissement des fleurs de cerisier et l'éclat de la pleine lune.
Le don de saké clair (Minobu, le 13 janvier 1281à Ueno-ama Gozen)

 

 

haut de la page
retour