ACCUEIL
 

LEXIQUE

Extraits de gosho sur

MENU - LEXIQUE
DICTIONNAIRE
 
Taira no Munemori

Pendant huit ans, Liu Bang et Xiang Yu se disputèrent l'empire de Chine  ; pendant sept ans, Minamoto no Yoritomo et Taira no Munemori se battirent pour les îles du Japon  ; Taishaku lutta contre les asuras, et les rois-dragons contre les oiseaux garuda au lac de Glace. La lutte pour déterminer quel sutra est supérieur aux autres est encore plus violente.
Traité pour ouvrir les yeux (Sado, février 1272 à Shijo Kingo)

En Inde, le roi Mihirakula fut amené à joindre respectueusement les mains devant le roi Baladitya, et au Japon, Taira no Munemori fut contraint de s'incliner devant Kajiwara Kagetoki. C'est conforme au principe selon lequel les personnes de grande arrogance doivent toujours finalement se soumettre à leurs ennemis.
Le choix en fonction du temps (Minobu, 10 juin 1275 ; adressé à Yui)

Votre père semble maintenant être devenu l'ennemi du Sutra du Lotus, alors que votre frère va devenir un véritable Pratiquant du Sutra du Lotus (note). Vous, qui ne vous préoccupez que de vos intérêts immédiats, obéirez à votre père, et les ignorants feront donc l'éloge de votre piété filiale. Munemori obéit aux ordres tyranniques de son père [Taira no Kiyomori] et fut finalement décapité à Shinohara. Shigemori désobéit à son père et le précéda dans la mort. Lequel des deux fit preuve de la plus grande piété filiale  ?
Les Trois Obstacles et les Quatre Démons (Minobu, le 20 novembre 1277 à Hyoe no Sakan Munenaga)

Les effets de son grand crime retombèrent ensuite sur son deuxième fils, Munemori. On l'avait cru noyé dans la mer de l'Ouest [au cours de la bataille navale de Dan-no-ura], mais son bateau réapparut à l'horizon, toujours flottant, à l'est ; et il fut capturé, enchaîné et contraint de s'agenouiller devant le général de la Droite, Minamoto no Yoritomo.
Sur les cérémonies d'urabon (Minobu, le 13 juillet 1279  ? (1277 ou 1280)

 

 

haut de la page
retour