LEXIQUE

Extraits de gosho de Nichiren sur

MENU - LEXIQUE
DICTIONNAIRE
année d’infortune - âge néfaste
 

Aussi longtemps que vous méritez les éloges du Sutra du Lotus, quel motif de mécontentement pourriez-vous avoir  ? Vous dites que vous atteignez maintenant l'âge néfaste de trente-trois ans, et que, pour cette raison, vous envoyez des offrandes. J'en ai fait part au Bouddha Shakyamuni, au Sutra du Lotus et à la déesse Amaterasu. Une personne a deux épaules, la gauche et la droite, sur lesquelles se trouvent deux divinités appelées, l'une, Domyo, et l'autre, Dosho. Ce sont deux divinités que Bonten, Taishaku, les divinités Nitten et Gatten ont envoyées à chaque personne pour la protéger. Depuis le moment où elle entre dans la matrice de sa mère jusqu'au dernier instant de sa vie, elles accompagnent cette personne comme son ombre ou comme ses yeux. Si elle commet des fautes ou de bonnes actions, Domyo et Dosho rapportent tout aux divinités du Ciel, sans omettre le plus infime détail, fut-il aussi minuscule qu'une goutte de rosée ou un grain de poussière. C'est dit dans le Sutra Kegon*, et cité par le Grand-maître Zhiyi* dans le 8e volume de son Maka Shikan.
Il est dit, néanmoins, que si la foi d'une personne est faible, même s'il s'agit d'une femme qui pratique le Sutra du Lotus, elle sera abandonnée. Par exemple, si un général est hésitant, ses soldats prendront peur. Si le bois d'un arc est faible, la corde sera lâche. Si le vent est doux, les vagues ne s'élèveront pas haut. Tout cela obéit aux règles de la nature.
Mais, pour sa part, Saemon
[Shijo Kingo] est un croyant du Sutra du Lotus, qui n'a pas son égal parmi tous les croyants laïques du Japon. Parce que vous êtes mariée à un homme tel que lui, vous êtes aussi la première de toutes les femmes du Japon. Parce que vous consacrez votre vie au Sutra du Lotus, le Bouddha vous considère sans doute comme l'égale de la fille du Roi-Dragon elle-même. Le caractère chinois qui désigne la femme implique la dépendance. La glycine dépend du pin sur lequel elle pousse, et la femme dépend de l'homme. Prenez Saemon pour maître, et laissez-le vous guider dans la foi du Sutra du Lotus.
La malchance de votre trente-troisième année se changera en bonne chance de votre trente-troisième année. C'est ce que signifie le passage "les sept difficultés disparaissent et les sept bienfaits apparaissent immédiatement."(réf.) Vous rajeunirez et votre bonne fortune grandira.
L'unité de mari et femme (
Minobu, le 27 janvier 1275, à Nichigen-nyo, la femme de Shijo Kingo)

 

Retour au dictionnaire

haut de la page