Réponse à Nichigon-ama

(Réponse à la nonne séculière Nichigon)

Lettres et traités de Nichiren Daishonin. ACEP - vol. 5, p. 337 ; SG* p. 1088.
Gosho Zenshu p. 1262 - Nichigon-ama gozen Gohenji

Minobu, 1280 à Nichigon-ama

Le huitième jour du onzième mois de la troisième année de Koan (1280), j'ai placé devant le Sutra du Lotus la requête écrite par laquelle vous, Nichigon-ama, exprimez votre prière, ainsi que votre offrande d'un kan de pièces de monnaie et d'une robe sans doublure en fibres d'écorce tissées, et j'en ai déjà fait part aux divinités Nitten et Gatten. De plus, ne vous hasardez pas à calculer [les bienfaits du Gohonzon]. Que votre prière soit exaucée ou pas dépend de votre foi ; [si elle ne l'est pas] je n'en suis, moi, Nichiren, aucunement responsable.
Quand l'eau est claire, on peut y voir le reflet de la lune. Quand le vent souffle, les arbres se balancent. L'esprit des êtres humains est comparable à l'eau. Une foi faible est semblable à une eau boueuse, mais une foi résolue est comme une eau pure. Les arbres sont comme les principes [de toutes choses], et la récitation du Sutra est comparable au vent qui les fait bouger. Vous devriez bien comprendre cela.

Avec mon profond respect,
Nichiren.

Le vingt-neuvième jour du onzième mois.

ARRIERE-PLAN. - Nichiren Daishonin écrivit cette lettre du Mont Minobu, en 1280, alors qu'il était âgé de cinquante-neuf ans, en réponse à l'une de ses disciples, Nichigon-ama, qui lui avait envoyé une prière écrite avec des offrandes.
On pense que Nichigon-ama était de la famille du nyudo Takahashi, personnage central parmi les croyants du district Fuji, dans la province de Suruga. On pense également qu'elle était la mère de Nichigen, d'abord moine au temple Jisso-ji de l'école Tendai à Suruga, qui se convertit par la suite aux enseignements de Nichiren Daishonin. Toutefois, on ne sait pas grand-chose d'elle.
Le contenu de sa pétition n'est pas connu. (Commentaire ACEP)


En anglais : Reply to Nichigon-ama

- http : //www.sgilibrary.org/view.php?page=1079&m=1&q=Nichigon-ama
- commentaires : http : //nichiren.info/gosho/bk_ReplyNichigonama.htm

Retour
haut de la page