DICTIONNAIRE des TERMES BOUDDHIQUES

français, japonais, chinois, sanscrit, pali


Dix objets de la pratique de l’arrêt et examen (jikkyo)

Dix catégories d’objets de la pratique de l’arrêt et examen (concentration/introspection, samatha/vipassana) précisés dans le cinquième volume du Maka Shikan. Il est dit : “Si l’on ouvre l’arrêt et l'introspection, on trouve dix (objets).

Le premier est constitué des ombres, des mondes et des entrées, le deuxième est les mauvaises passions, le troisième est la maladie, le quatrième est les expériences karmiques, le cinquième est l’œuvre du démon, le sixième est la concentration, le septième est les vues, le huitième est l’outrecuidance, le neuvième est les deux véhicules et le dixième est les bodhisattvas”. La pratique de l’observation des dix objets est appelée “dix méthodes de contemplation”

1) L’objet composé des ombres, des mondes et des entrées (on kai nyu kyo) : abréviation de “cinq ombres, dix-huit mondes (six racines, six objets et six consciences) et douze entrées (douze champs sensoriels composés des six racines et de leurs six objets). Ces objets apparaissent sans cesse au quotidien. Toutefois, si parmi eux nous choisissons notre propre cœur, c’est-à-dire l’ombre de la conscience pour en faire la contemplation, c’est alors “la contemplation de l’objet inconcevable”. L’objet composé des ombres, des dix-huit mondes et des douze entrées est la base des neuf objets suivants.

2) Objet constitué de passions déstructrices ( bonno kyo) : les bonno étant à la base des aspects actuels des ombres, des mondes et des entrées, ils constituent un objet de la contemplation.

3) Objet constitué de la maladie (byogen kyo) : faire des maladies physiques et mentales, l’objet de la contemplation.

4) Objet constitué des expériences karmiques (goso kyo) : faire de l’apparition des actes (karma), bons ou mauvais, l’objet de la contemplation.

5) Objet constitué de l’œuvre du démon (maji kyo) : faire des différents obstacles l’objet de la contemplation.

6) Objet constitué de la concentration (zenjo kyo) : faire des diverses concentrations l’objet de la contemplation afin d'en approfondir la vision.

7) Objet constitué des vues (shoken kyo) : faire des vues erronées et des vues extrêmes l’objet de la contemplation.

8) Objet constitué de l’outrecuidance (zojoman kyo) : faire de l’orgueil l’objet de la contemplation.

9) Objet constitué des deux véhicules (nijo kyo) : faire du cœur des deux véhicules (shavakas et pratyekabuddhas) l’objet de la contemplation.

10) Objet constitué des bodhisattvas (bosatsu kyo) : faire du cœur des bodhisattvas entrés dans la Voie des moyens l’objet de sa contemplation.

Par la méditation sur ces dix objets, une personne réalise les limitations des neuf états. Les dix méditations sont dirigées vers chacun de ces dix objets, formant ainsi cent méditations. La méditation sur le premier des dix objets (le monde phénoménal qui existe en vertu des cinq agrégats, la relation entre les six organes des sens et leurs six objets, et les six consciences naissant de cette relation) est la base des méditations sur les neuf autres. Une importance particulière est attachée à la méditation sur le cinquième des cinq agrégats, c'est-à-dire la conscience embryonnaire. Par cette méditation sur la conscience, une personne vise la perception de la vérité d'ichinen sanzen.

Retour à la définition
haut de la page