Bouddhisme de Tien-Tai


Monde des Trois Plans

Peter Johnson

http : //www.tientai.net/teachings/dharma/6realms/fa3.htm

 

L’errance dans les cycles vie/mort peut être considérée sous l’angle de trois plans suivants : - le plan du désir (kama-dhatu)
- le plan de la forme (rupa-dhatu)
- le plan du sans-forme (arupa-dhatu)

C’est le point de vue sur l’existence du moi et, puisque le moi est impermanent, on peut parler du point de vue sur la mort. La mort, inévitable, est ce qu'on craint le plus. On craint également la douleur et la souffrance. Le moi naît dans ce monde et doit veiller à sa survie, ses besoins et ses désirs. Il importe, en tout premier lieu, de satisfaire les besoins essentiels. Puis viennent progressivement les besoins plus raffinés et les désirs.

Le plan inférieur est celui qui est le plus alourdi par les erreurs (causes karmiques du mal), par les souffrances (effets du mal) et les attachements accablants à des désirs corporels, ainsi que par toute sorte de détresses émotionnelles (bonno, klesas).

Au dessus, se trouvent les plans de plus en plus légers et affinés, où joie et contentement remplacent souffrances et frustrations. Pour faire bref, on pourrait dire que la joie et le contentement sont de bonnes rétributions, des récompenses pour le karma (causes) positif.

Les mondes supérieurs sont dépourvus de désirs du corps (kama) et sont ceux du plan de la forme (rupa) et du sans-forme (arupa). Ces deux plans-là préexistent à notre apparition et demeurent en dehors de notre plan du désir. Mais nous ne les comprenons pas dans leur pureté. Bien que nous en percevions une partie, nous ne les appréhendons pas en tant qu’objets de nos désirs sensoriels. Notre esprit les colore selon notre conditionnement intérieur.

Il est écrit dans le Sutra de la Guirlande de Fleurs : "L’esprit est comme un peintre qui crée différentes représentations avec les cinq agrégats du moi."

Les cinq agrégats du moi (skandhas, go'on) sont les éléments qui, en se combinant, créent l’illusion d’un moi permanent, d’une existence réelle. Ce faux moi détermine notre vie psychique dans le monde des trois plans : plan du désir, plan de la forme, plan du sans-forme.

SUITE : Les mondes célestes

Retour au menu Tien-Tai

haut de la page

Copyright © Peter Johnson 2001 - All rights reserved