Narration de la vision de 
Fudo et Aizen Myoo

Lettres et traités de Nichiren Daishonin
Fudō Aizen Kanken-ki, ふどうあいぜんかんけんき, 不動・愛染感見記

Page 16 du « Showa Teihon Nichiren Shōnin Ibun »
Page 1 Writing of Nichiren Shōnin Biography and disciples

Traduit et annoté par Nichiren Shu France


Introduction

Dans la soirée rougeoyante du premier jour du premier mois de la sixième année de Kenchō (1254) Nichiren Shōnin eut  une vision de l’apparition  d’Aizen Myōō (note). Il eut également une seconde vision, celle de Fudō Myōō (note) du 15 au 17ème  jour du même mois ainsi plus tard il élabora des  dessins de ces deux apparitions et les présenta au Nouveau Bouddha le 25ème jour du sixième mois de la même année. Le manuscrit original et ces dessins sont conservés au Temple Myōhonji à Hota. Nichiren  déclare lui-même dans cet écrit être le vingt-troisième successeur de l'enseignement ésotérique de Tendai confié par le Grand Bouddha Soleil. L'impact sur Nichiren de cette expérience de la vision d’Aizen et de Fudō était tel qu'il  inscrivit en  caractère sanscrit le nom représentant les deux protecteurs divins du bouddhisme lors de la rédaction du Mandala Gohonzon

Narration de la vision de  Fudō et Aizen Myōō

Aizen Myō-ō m’est apparue à la lueur du coucher de soleil au premier jour de la nouvelle année. Je suis devenu le vingt-troisième successeur du dharma transmis par le Grand Bouddha Soleil (note).

25ème  jour du 6ème  mois de la 6ème  année de Kencho (1254)

Nichiren présente cela au nouveau Bouddha.

Retour
haut de la page