Lettre à Endo Saemon-no-jo

Lettres et traités de Nichiren Daishonin. ACEP - vol. 6, p. 97; SG* p. 456
Gosho Zenshu p. 1336 - Endo Saemon-no-jo Gosho

Sado, 12e j. du 3e mois 1274 à Endo Saemon-no-jo, peut-être un samouraï et peut-être aussi un parent d'Abutsu-bo

 

Je viens d'apprendre officiellement que j'étais gracié et je m'apprête à rentrer à Kamakura. Cette année sera peut-être celle où les mots "le vœu que j'ai fait autrefois est maintenant exaucé"(réf.) deviendront pour moi une réalité. Sans votre protection, comment aurais-je pu rester en vie  ? Comment aurais-je pu survivre jusqu'au moment du pardon  ? Si j'ai quelque mérite en cette vie, c'est à vous seulement que cela sera dû. Il est dit dans le Sutra du Lotus  : "Les jeunes fils des êtres célestes l'assisteront et se mettront à son service. Sabres et bâtons n'auront pas le pouvoir de le toucher ni le poison de lui nuire."(réf.) Quel magnifique passage du Sutra !

Ainsi, vous êtes sans doute l'envoyé des divinités célestes Bonten et Taishaku. Je vais vous confier mon sceau pour authentifier la promesse que vous renaîtrez sur la Terre pure du Pic du Vautour. Emportez-le dans votre vie prochaine au Pic du Vautour et [quand vous y serez parvenu], appelez "Nichiren, Nichiren  ! " Je viendrai aussitôt à votre rencontre.

Je vous écrirai à nouveau de Kamakura.
Nichiren

Le 12e jour du 3e mois de la 11e année de Bun'ei [1274], sous le signe cyclique kinoe-inu.

ARRIÈRE-PLAN - Le 8e jour du 3e mois de la 11e année de Bun'ei (1274), un envoyé du gouvernement parvint à l'île de Sado avec une lettre de pardon pour Nichiren Daishonin. Ainsi prirent fin plus de deux années d'exil, période au cours de laquelle Nichiren Daishonin écrivit plusieurs de ses gosho les plus importants et établit les bases doctrinales qui conduisirent à l'inscription de l'objet de vénération permettant d'atteindre la bodhéité et légué à l'humanité entière.
Nichiren Daishonin et le groupe de personnes qui l'accompagnaient quittèrent Sado le 13e jour du 3e mois. Il envoya cette lettre à Endo Saemon-no-jo la veille même de son départ. On sait peu de choses de ce destinataire, sinon qu'il était peut-être un samouraï et peut-être aussi un parent d'Abutsu-bo. On ne connaît pas d'autre lettre qui lui soit adressée. En ce sens, on peut dire qu'il est représentatif de nombreux disciples courageux de Nichiren Daishonin dont les noms ne sont pas parvenus jusqu'à nous. (Commentaire ACEP)

En anglais : Letter to Endo Saemon-no-jo
- http : //www.sgilibrary.org/view.php?page=454&m=1&q=Letter%20to%20Endo%20Saemon-no-jo
- commentaires : http : //nichiren.info/gosho/bk_LetterEndoSaemonnojo.htm

Retour
haut de la page