Grand mal et grand bien

Lettres et traités de Nichiren Daishonin. ACEP - vol. 5, p. 183 ; SG* p. 1126.
Gosho Zenshu p. 1300 - Dai aku dai zen gosho

Minobu février 1275   ?

 

Les grands événements ne sont pas annoncés par de petits présages. Un grand mal est toujours suivi d'un grand bien. Puisque les plus grandes oppositions au Dharma prévalent à travers tout le pays, le Grand Dharma suprême se répandra sans aucun doute. Quel regret pourriez-vous encore conserver  ? Même si vous n'êtes pas le vénérable Mahakashyapa, vous devriez sauter de joie  ! Même si vous n'êtes pas Shariputra, vous devriez vous lever et danser  ! Quand le bodhisattva Jogyo surgit de terre, il le fit en bondissant joyeusement, et, quand le bodhisattva Fugen apparut, le sol trembla de six façons différentes. Il y a bien des choses que j'aimerais vous dire, mais j'arrêterai ici. Je vous écrirai encore.

ARRIERE-PLAN. - On ne sait pas de manière certaine s'il s'agit là d'une lettre complète ou du fragment d'un texte plus long. Ni la date ni le destinataire ne sont connus. Une théorie voudrait que Nichiren Daishonin l'ait écrite le deuxième mois de 1275. Son contenu permet de penser qu'elle fut envoyée à un croyant confronté à des difficultés en raison de sa foi bouddhique.
Si brève qu'elle soit, cette lettre exprime clairement la conviction inébranlable de Nichiren Daishonin et son courage face aux oppositions. (Commentaire ACEP)

En anglais : Great Evil and Great Good

- http : //www.sgilibrary.org/view.php?page=1119&m=1&q=Great%20Evil%20and%20Great%20Good
- commentaire : http : //nichiren.info/gosho/bk_GreatEvilGreatGood.htm

Retour
haut de la page