DICTIONNAIRE des TERMES BOUDDHIQUES

français, japonais, chinois, sanscrit, pali


Hachiman


Hachiman est le dieu shinto de la guerre, et le protecteur du Japon et du peuple japonais. Il protège plus particulièrement les guerriers, notamment les archers, ainsi que les agriculteurs et les pêcheurs. Il est révéré aussi bien par les puissants que par les gens du commun. Après l’arrivée du bouddhisme au Japon, Hachiman incarne le rapprochement de la religion indigène shinto et du bouddhisme. Au début de la période Heian (794-1185), la Cour impériale lui donne le nom de Grand Boddhisattava (Dai Bosatsu). C’est un des premiers exemples de la fusion d’éléments shinto et bouddhiques. Plusieurs statues le représentent en tenue de moine bouddhiste, signe de son acceptation des enseignements bouddhiques.
Vers le milieu du IXème siècle, Hachiman est révéré comme protecteur de la capitale et de la lignée impériale, et, plus tard, avec l’ascension de la classe des
samouraïs, il est vénéré tout particulièrement par le clan Minamoto (Genji). A la fin du XIIème siècle, Minamoto no Yoritomo, le fondateur du shogunat de Kamakura, bâtit un sanctuaire de Hachiman à Tsurugaoka, Kamakura. Avec l’extension du pouvoir samouraï, le culte de Hachiman se répand à travers l’ensemble du Japon, non seulement chez les samouraïs, mais aussi dans la paysannerie, où il est considéré comme un protecteur de l’agriculture.
Nichiren présente Hachiman comme une personnification de la fonction de fertilité du sol. Dans une lettre intitulée  Le grand Bodhisattva Hachiman, qui lui est attribuée, il identifie Hachiman comme une manifestation du Bouddha Shakyamuni et non du Bouddha Amida, comme le croyaient beaucoup de gens de Kamakura. On sait aussi que Nichiren apostropha Hachiman lors de la persécution de Tatsunokuchi, le sommant d’apporter son aide au  Pratiquant du Sutra du Lotus, qualité que se donne Nichiren (ce récit figure dans  Les actions du Pratiquant du sutra du lotus). Nichiren a inscrit le nom de Hachiman sur le Gohonzon.

(Référence)

Retour au dictionnaire
haut de la page