Sutra du Lotus*
妙法蓮華經
Sutra aux Sens Infinis

(Ananta-nirdesa Sutra, Muryogi-kyo, 無量義, Wuliangyijing, Wu-liang-i ching)

Autres traductions en français et anglais : Sutra des sens infinis, Sutra des sens innombrables, Livre des Sens innombrables ; Sutra of Innumerable Meanings, Sutra of Infinite Meanings, Innumerable Meanings Sutra, The Sutra on Limitless Meanings (Tian-tai)

Traduit en chinois en 481 par Dharmagatayashas. Ce sutra est considéré comme une introduction à l'enseignement du Sutra su Lotus. Il comprend trois chapitres.

1 - Pratique vertueuse (Tokugyo, 德行品, Dexing pin )
2 - Prêche (
Seppo, 說法品, Shuofa pin)
3 - Dix Bienfaits (Jukudoku, 十功德品, Shigongde pin)

(Sources)

Certains savants considèrent ce sutra non comme une traduction mais un apocryphe composé en Chine.

Ce qu'en dit Nichiren dans son Ongi Kuden :

Le caractère "ryo" [de Muryogi] représente l'enseignement essentiel (honmon). Il signifie "discernement et compréhension". Le coeur de l'enseignement essentiel révèle les trois corps du Bouddha : Dharma, Sagesse, Action. Mais ces trois corps ne sont pas uniquement des propriétés du Bouddha, l'enseignement essentiel révèle que les tous les phénomènes de l'univers sont des manifestations du Bouddha parfaitement libéré et que ces phénomènes manifestent leur individualité par l'émergence de la nature de bouddha (hongaku) des profondeurs de leur vie.

Pour cette raison, tout en englobant la doctrine d'ichinen sanzen théorique exposée dans les enseignements théoriques (shomon), les enseignements essentiels (honmon) expliquent ichinen sanzen concret (ji no ichinen sanzen), le principe que chaque dharma (phénomène) est lui-même une manifestation du Bouddha, doté à l'origine des trois propriétés.

En d'autres termes toute entité individuelle est unique et "telle quelle est", comme, par exemple une cerise, prune, pêche ou abricot et se manifeste en tant que bouddha doté des trois propriétés. Voilà ce que signifie "ryo". Si bien que Nichiren et ses disciples qui récitent Namu Myoho Renge Kyo sont les seigneurs originels des trois propriétés. (Gosho Zenshu p. 786)

 

Liens :

http://www.rk-world.org/publications/lotussutra_A1.html

http://nichiren.info/OngiKuden/text/Muryogi.htm

http://www.tientai.net/lit/mrg/mrg1.htm (Tian-Tai)

 

 

haut de la page