haut de la page

Le Sûtra du Lotus

texte français de Sylvie Servan-Schreiber et Marc Albert

taduit de l'anglais de The Lotus Sûtra traduit du chinois par Burton Watson (éd. Indes Savantes Paris 2007)

http://www.acep-vpc.com/text/SutraduLotus.php

CHAPITRE II - Moyens opportuns

DICTIONNAIRE


À ce moment, l'Honoré du monde, quittant sereinement sa samadhi, s'adressa en ces termes à Shariputra:

La sagesse des bouddhas est infiniment profonde et incommensurable. La porte de cette sagesse est aussi difficile à comprendre qu'à franchir. Aucun des auditeurs* ni des pratyekabuddha ne peut l'appréhender.

Quelle en est la raison ? Un bouddha a personnellement assisté cent, mille, dix mille, un million, d'innombrables bouddhas, et il a poursuivi en totalité un nombre incalculable de pratiques religieuses. S'étant exercé avec vigueur, il a acquis un renom universel. Il
est éveillé à la Loi profonde, inconnue auparavant et la prêche en accord complet avec ce qui est adéquat. Malgré cela, son intention demeure difficile à comprendre.

Depuis que je suis parvenu à la boddhéité, Shariputra, j'ai largement exposé mes enseignements en m'aidant de différentes causes et de multiples paraboles* et me suis servi d'innombrables moyens opportuns* pour guider les êtres vivants et les inciter à renoncer à leurs attachements. Pourquoi cela? Parce que l'Ainsi-venu est en pleine possession des moyens opportuns aussi bien que de la paramita* de la sagesse.

Shariputra, la sagesse de l'Ainsi-venu est vaste et profonde. Il est doté d'une [compassion] illimitée, d'une [éloquence] sans bornes, de force, de courage, de concentration, d'émancipation et de samadhi; il a pénétré très avant dans l'infini et s'est éveillé à la Loi à laquelle nul n'avait encore accédé.

Shariputra, l'Ainsi-venu sait établir plusieurs sortes de distinctions et énoncer avec habileté ses enseignements. Ses paroles sont douces et gentilles et savent réjouir le coeur de ceux qui les entendent.

En bref, Shariputra, le Bouddha a pleinement réalisé la Loi infinie, incommensurable, jamais atteinte auparavant. Arrêtons-là, Shariputra, je n'en dirai pas plus.

Pourquoi cela? Parce que ce à quoi le Bouddha est parvenu, est la Loi la plus difficile à appréhender, rarissime entre toutes. La véritable entité de tous les phénomènes ne peut être comprise et partagée que par des bouddhas. Cette réalité consiste en l'apparence, la nature, l'entité, le pouvoir, l'influence, la cause inhérente, la relation, l'effet latent, l'effet manifeste et leur cohérence du début jusqu'à la fin.

Glossaire

auditeurs : (Skt. shravaka, Ch. Shengwen, Jap. shômon). Ceux qui entendent la voix Disciples du Bouddha qui écoutent son enseignement et font tous leurs efforts pour atteindre l'Éveil. Le terme était à l'origine utilisé chez les bouddhistes pour désigner aussi bien les moines que les nonnes qui entendirent le Bouddha exposer ses enseignements. Plus tard, le terme en vint à désigner ceux qui suivaient l'enseignement du Hinayana. Le véhicule d'auditeurs constitue l'un des trois véhicules. Il y a quatre sortes d'auditeurs: srota-apanna, sakridagamin, anagamin, et arhat.

pratyekabuddha : Un être éveillé par lui-même, celui qui s'est éveillé à la vérité par ses propres efforts mais qui ne cherche pas à éveiller les autres.

moyens opportuns : (Skt. upâya, Ch. fang bian, Jap. hôben). Moyens temporaires utilisés pour soulager les êtres de leur souffrance et les amener à l'Éveil. Ce sont des enseignements dits provisoires prêchés comme moyen pour guider les êtres vers la vérité.

samadhi : (Samadhi). État d'intense concentration de l'esprit, provoquant une sensation de profonde sérénité.


haut de la page
Retour