ACCUEIL
 

LEXIQUE

Extraits de gosho sur

MENU - LEXIQUE
DICTIONNAIRE
 
Subhadra
 

Où pouvons-nous trouver, dans les cinq mille ou sept mille volumes d'écrits bouddhiques ou dans les plus de trois mille volumes d'écrits non bouddhiques, la moindre indication que le rêve de planter une flèche dans le coeur du soleil est un rêve de bon augure ? Examinons plutôt ce que disent les textes à ce sujet. Le roi Ajatashatru fit un rêve dans lequel il voyait la lune tomber du ciel."(réf.) Quand il en demanda la signification à son ministre Jivaka, celui-ci lui répondit que c'était un signe de la disparition du Bouddha. Et quand Subhadra rêva que le soleil tombait du ciel, il se dit que cela annonçait la disparition du Bouddha. Quand les démons ashura luttèrent contre le dieu Taishaku, ils commencèrent par décocher des flèches au soleil et à la lune. (réf.) Les mauvais souverains des dynasties Xia et Yin (Shang) et Zhou, avaient, dit-on, pour coutume de lancer des flèches au soleil et tous deux se détruisirent eux-mêmes en même temps que leur dynastie.
Le choix en fonction du temps (Minobu, 10 juin 1275 ; adressé à Yui)

En Inde, le roi Ajatashatru renonça à ses anciennes conceptions erronées et devint un disciple du Bouddha. De retour dans son palais, il s'assoupit mais se réveilla en sursaut en disant à ses ministres : "J'ai rêvé que le Soleil avait quitté le ciel et était tombé sur la Terre  ! " Ses ministres répondirent : "Peut-être est-ce là un signe annonçant la mort du Bouddha." Subhadra avait aussi fait le même genre de rêve [juste avant la disparition du Bouddha].
Traité sur la dette de reconnaissance (Minobu, le 21 juillet 1276, à Joken-bo et Gijo-bo)

 

 

 

haut de la page
retour