ACCUEIL
 

LEXIQUE

Extraits de gosho sur

MENU - LEXIQUE
DICTIONNAIRE
 
Akshobhya
 

Le moine Kakutoku rendit alors hommage au roi en ces termes : ‘C’est merveilleux ! Vous êtes, o roi, un authentique défenseur du Dharma correct. Dans les âges à venir, ce corps qui est le vôtre deviendra à coup sûr un réceptacle illimité du Dharma.’A ce moment-là, le roi qui avait déjà entendu les enseignements du Dharma, ressentit une grande joie en son coeur. Sa vie parvint alors à son terme, et il renaquit sur la Terre du bouddha Akshobhya (Ashuku) où il devint le premier disciple de ce bouddha. De plus, tous les généraux, sujets et alliés du roi qui avaient combattu à ses côtés ou l'avaient rejoint dans la bataille furent emplis d'une détermination inébranlable d'atteindre l'Eveil et, après leur mort, ils renaquirent tous sur la Terre du bouddha Akshobhya. Par la suite, le moine Kakutoku mourut à son tour, renaquit également sur la Terre du bouddha Akshobhya et devint le second disciple à recevoir directement les enseignements du bouddha. Par conséquent, si le Dharma correct est sur le point de disparaître, voici comment il faut le soutenir et la défendre.
Rissho Ankoku ron (
Kamakura, juillet 1260)

Aux Derniers jours du Dharma du bouddha Kangi, le moine Kakutoku propageait le Dharma correct. D'innombrables moines, coupables d'avoir transgressé les préceptes, éprouvaient un profond ressentiment à l'encontre de ce dévot et l'attaquèrent, mais le roi Utoku, décidé à protéger le Dharma correct, lutta contre ces opposants. Pour finir, il perdit la vie et renaquit sur la Terre du bouddha Akshobhya où il devint le principal disciple de ce bouddha. (réf.)
Conversation entre un sage et un ignorant (
1265 (  ? ) à un samouraï (  ? )

 

Retour au dictionnaire

haut de la page