DICTIONNAIRE des TERMES BOUDDHIQUES

français, japonais, chinois, sanscrit, pali


Les frères Soga : Tokimune et Sukenari


Episode célèbre de l'affrontement entre les clans des Minamoto (Genji) et les Taira (Heike).

Le shogun Minamoto no Yoritomo(1147-1199), chef du clan des Genji veut unifier le Japon et assurer sa puissance par le sang. Il fait exécuter toutes les personnes du sang Taira et du clan Ito, allié des Taira.

Kawazu Saburo Sukeyasu du clan Ito, un lutteur de sumo, se fait assassiner dans les collines de Hakone par son cousin. Il laisse une veuve et deux jeunes garçons de trois et cinq ans. L'aîné Juro Sukenari est adopté par Soga, le deuxième mari de sa mère et le plus jeune, Goro Tokimune, est envoyé au temple bouddhiste afin qu’il devienne moine. Devenus hommes les deux frères gardent en eux le vœu secret de venger leur père et l’honneur de la famille.

Apprenant que Kudo Suketsune, l’assassin de leur père est sorti de son domaine pour une partie de chasse avec le shogun Yoritomo, Juro Sukenari prend un cheval et va chercher son frère au temple. Pendant la nuit, en plein orage, Sukenari et Tokimune pénètrent le camp de chasse, repairent la tente de Suketsune et le tuent. Au lieu de fuir après leur vengeance les deux frères proclament haut et fort leur honneur retrouvé. Les clameurs réveillent tout le camp. Un rude combat s’en suit et l'aîné Sukenari est tué. Tokimune réussit à se dégager et parvient jusqu’au camp du shogun Yoritomo. Un lutteur de sumo, Goromaru, se déguise en femme de compagnie et le capture. Tokimune est alors amené devant Yoritomo qui veut l'épargner. Mais le fils de Suketsune exige vengeance à son tour. Tokimune est exécuté.
Les frères Soga avaient 20 et 22 ans lorsqu’ils moururent en vengeant leur père.

Retour au dictionnaire
haut de la page