DICTIONNAIRE des TERMES BOUDDHIQUES

français, japonais, chinois, sanscrit, pali


enseignement, pratique et preuve

kyo gyo sho


L'enseignement du Bouddha, la pratique de son enseignement, et la preuve, c'est-à-dire le "bienfait" à strictement parler, l'Éveil qui est le résultat de la pratique de l'enseignement

Le Jujikyo Ron, le Hokke Gengi et d'autres ouvrages traitent de ce concept. Cien, dans son Daijo Hoon Girin Jo, l'examine du point de vue de chacune des trois périodes, Dharma correct, Dharma formel et Derniers jours du Dharma. Dans la première période, dit-il, l'enseignement, la pratique et la preuve existent. A l'époque du Dharma formel, il y a enseignement et pratique mais plus aucune preuve. A l'époque des Derniers jours du Dharma, seul l'enseignement subsiste, sans pratique ni preuve. Bien que cela soit devenu une définition courante des trois périodes, à strictement parler, l'interprétation de Cien fait référence au bouddhisme theravada. Du point de vue du Mahayana provisoire, poursuit Cien, à l'époque du Dharma formel, on trouve encore l'enseignement, la pratique et la preuve, alors qu'à l'époque des Derniers Jours, seuls subsistent l'enseignement et la pratique. Cependant, le processus général de déclin est le même. A l'époque des Derniers jours du Dharma, il n'est plus possible d'atteindre l'Éveil grâce au Theravada ou au Mahayana provisoire.

Du point de vue du bouddhisme de Nichiren, le seul enseignement doté de la pratique aussi bien que de la preuve, à l'époque des Derniers jours du Dharma, est le Namu Myoho Renge Kyo des Trois Grands Dharmas cachés.

Retour au dictionnaire
haut de la page