DICTIONNAIRE des TERMES BOUDDHIQUES

français, japonais, chinois, sanscrit, pali


Trente-Deux Marques caractéristiques
lakshani (note)


Les 32 caractéristiques physiques remarquables que posséderaient les bouddhas, les bodhisattvas, Bonten, Taishaku et les Rois-qui-font-tourner-la-roue sont inspirées de "points de contrôle" yogique et constituaient un moyen visuel pour différencier les représentation du Bouddha des autres personnages. Ils devaient souligner sa transcendance spirituelle. Le Daichido Ron* les énumère ainsi :
1) pieds bien posés (suppatitthhapada)
2) Roue du Dharma tracée sur la plante de chaque pied (senbuku rin, hettha padatalesu cakkani)
3) doigts longs et effilés (dighanguli)
4) talons larges et plats (ayatapanhin)
5) pieds et mains palmés (jalahatthapada)
6) membres extrêmement souples (mudutalunahatthapada)
7) cous-de-pied hauts (ussankhapada)
8) jambes fines comme celles du cerf (enijangha)
9) mains qui descendent au-dessous des genoux, même en position debout (thitako va anonamanto ubhodi panitalehi jannukani parimasati)
10) organes génitaux invisibles (kosohitavatthaguyha)
11) corps aussi large que haut (
12) poils dirigés vers le haut (uddhaggaloma)
13) un poil sortant de chaque pore (ekekaloma)
14) peau dorée, (suvannavanna)
15) lumière irradiant du corps (kancanasannibhataca)
16) peau fine et souple (sukhumacchavin)
17) muscles bien développés des mains, des pieds, des épaules et de la nuque, (sattusada)
18) muscles bien développés sous chaque aisselle (samavattakkhanda)
19) torse digne comme celui d'un lion (sihapubbaddhakaya)
20) corps large et droit (nigrodhaparimandala)
21) épaules importantes
22) quarante dents (cattalisadanta)
23) dents égales (samadanta)
24) dents blanches (susukkhadatha)
25) joues pleines comme celles d'un lion (sihahanu)
26) sens du goût insurpassable (rasaggasaggin)
27) langue extrêmement longue et large (fumen-zetsu, pahutajivha)
28) voix qui peut atteindre le Ciel de Brahma (bonnon jo, brahmassara) : appelée ainsi parce que puissante et harmonieuse, la voix du Bouddha réjouit ceux qui l’entendent.
29) yeux de la couleur des boutons de lotus (abhinilanetta)
30) cils longs comme ceux d'une génisse (gopakhuma)
31) protubérance de chair ressemblant au noeud d'un turban en haut du front (muken choso, ushnisha, unhisasisa) On disait impossible d'apercevoir le haut de la tête d'un bouddha, manière imagée d'exprimer la grandeur inconcevable de sa sagesse)
32) touffe de poils blancs entre les sourcils bouclant vers la droite (byakugo-so ou miken-byakugo-sournaurna, kesha ou urna-kosha, unna)

Selon le Daichido Ron*, ces marques seraient acquises une à une comme résultat des bonnes causes accumulées sur un total de trois asogi de kaga et cent kalpa principaux, chacune étant la récompense de cent efforts méritoires. Dans le cas d'un roi-qui-fait-tourner-la-roue, il est encore dit que ces marques sont un peu vagues et mobiles, tandis que, dans le cas d'un bouddha, elles sont évidentes et définitives.

Il existe plusieurs dixaines de listes liste légèrement différentes dont la plus ancienne (sinon la plus authentique) serait le Lalita vistara chap. VII. Ci-dessous quelques traductions données par les indianologues cités par Burnouf

1.ushnisha shirchah : "tête couronnée par une protubérance", "excroissance qui couronne sa tête", "cheveux rassemblés en noeud sur un tubercule charnu au sommet de sa tête", "chevelure rassemblée en noeud sur le sommet du crâne".

2. bhinnandjana mayarakalapabhinila vallita pradakchinavarta kesha ou bien pradakchinya vattakeshah : littéralement : "ses cheveux qui tournent vers la droite sont bouclés, d'un noir foncé, et brillent comme la queue d'un paon ou le collyre aux reflets variés".

3. samavipulalalatah : "front large et uni". Cette marque est absente des autres listes.

4. urna bhruvor madhye djata himaradjataprakasha ou bien djarnya kesha urnya ou bien urna lagkritamukhata ou bien unnu bhamukantare hoti odata mudutalasannibha : littéralement "une laine est née entre ses sourcils, ayant l'éclat de la neige ou de l'argent". Touffe de poils blancs entre les sourcils. C'est de sa partie centrale que s'échappent les rayons qui vont éclairer les mondes à de prodigieuses distances.

5. gopakshmanetrah ou gopaksha ou gopakhumo : "cils comme ceux de la génisse".

6. abhinilanetrah ou abhinialanetera ou abhinilanetrata ou abhininilanetto : "oeil d'un noir foncé", "yeux de la couleur d'un métal bleu noirâtre".

7. samatshatvarimshaddanah ou tshatvarimashadanatah ou samatshavarimshaddanata : "quarante dents égales"

8. aviraladantha ou aviraladantata : "dents serrées", "dents sans interstices".

9. shukradantah ou sushukladantah : "dents parfaitement blanches".

10. brahmasvarah ou brahmassaro : "son de voix de Brahma".

11. rasarasagravan ou rasaggasaggi : "sens du goût excellent", "salive de haut goût" ; littéralement "il a la supériorité du goût des saveurs".

12 prabhutatanudjivah ou pahutadjivho : "langue large et mince" ou "langue longue et effilée.

13. simhahanuh ou sihahanu : "la machoîre du lion". Le grand-père de Shakyamuni s'appelait Simhahanu.

14. susamvritaskandhah ou samavattakkhandho : "épaules parfaitement arrondies", "bras arrondis et pleins", "bras égaux et ronds".

15. saptotsadah : "sept protubérences" ou "sept lieux pleins". Sens peu clair.

16. tshitantaramshah : "l'entre-deux des épaules couvert". Sens peu clair.

17. sukshmasuvarnatshtshhavih ou sakshmatshavih : "lustre [d'une peau] fine et dorée", "peau fine et de couleur de l'or".

18. sthito'navanatapralambabahuh : debout et sans qu'il se baisse, ses bras lui descendent jusqu'aux genoux".

19. simhapurvardhakayah : "partie antérieure du corps semblable à celle du lion".

20. nyagrodhaparimanfdalah : "taille d'un Nyagrodha", "taille comme la tige de l'arbre Nyogradha (ficus Indica)".

21. ekaikaroma : "ses poils naissent un à un", "dans ses pores il ne naît jamais deux poils à la fois" (= sans pilosité exagérée)

22. urdhagrabhipradakshinavartaroma : "poils tournés vers la droite à leur extrémité supérieure

23. koshopagatavastiguhyah : "organe secret de la région pubienne est rentré dans son étui", "ce qui doit être caché est caché".

24. suvartitoruh : "cuisses parfaitement rondes".

25. ainezamrigaradjadjagghah : "jambe du roi des gazelles" ou "jambe de l'antilope femelle"

26. dirghaggulih : "doigts longs" (probablement les doigts des pieds)

27. ayataparshnipadah : "pieds au talons développé".

28. utsaggapadhah : "cou-de-pied saillant", "dessus du pied relevé".

29. mridutarunahastapadhah : "pieds et mains douces et délicates".

30. djalaggulihastapadha : les doigts de ses pieds et de ses mains sont marqués de réseaux" ; littéralement : "il a des pieds et des mains dont les doigts ont des réseaux. (lignes qui se croisent sur les mains et les doigts potelés des personnes corpulentes et un peu âgées ? )

31. adhah kramatalayosh chakre djate chitre archishmati prabhasvara'site sahasrare sanemike sanabhike : "sous la plante de ses deux pieds sont nés deux roues belles, lumineuses, brillantes, blanches, ayant mille rais retenus dans une jante et dans un moyeu" ou "sous la plante de ses pieds sont nées deux roues aux mille rais, ayant une jante, un moyeu, accomplies de tout point, et dont les intervalles sont régulièrement partagés".

32. supratisthitasamapadah : "pieds unis et bien posés" ou "il se tient parfaitement droit sur ses pieds égaux".

Comparer avec la liste de Tien-tai

Retour
haut de la page