Cérémonies de la Nichiren Shu

 

Célébration de la naissance du Buddha

 

Les shōmyō « versets chantés »

道場(どうじょう) 

Dōjō Gué Pour entrer dans le Dōjō

Conduit par Anne, ensemble à partir de jū hō sam bō etc….

  (が)      (し)      (どう)      (じょう)。  (にょ)    (てい)            ( しゅ)   

Ga     Chi      Dō    Jō.   Nyō      Tāi   Shu

 

(じゅう)      (ほう)    (さん)     (ぼう) (よ)  (げん)    (ちゅう)

Jū  Hō      San  Bō       Yo Gen     Chō

 

(が)     (しん)        (よ)    (げん)       (さん)  寶(ぼう)     (ぜん) 

Gā     Shin     Yō    Gen   San    Bō   Zen

 

(ず)        (めん)    (せ)    (そく) .       (き)      (みょう) (らい)     

Zū      Men     Ses-Sōku.     Ki  Myō  Rai.    

 

Ce  Dōjō, où je réside est comme un joyau dans le royaume d’Indra.

Que les Trois Trésors du monde des dix directions se rassemblent ici.

Maintenant, ils ont face à moi, je me prosterne en leur hommage  aux pieds du Buddha.

 

Sanbō-Rai (さん)(ぼう)(らい) « dévotion aux trois trésors »

Conduit par Anne, ensemble à partir de jū  hō is-sai ect….

          禮、        切、常     

Is-Shin kyō  Rai,   Jū  Hō Is-sāi,     Jō Jū   Fu

 

           ,                  

Is-Shin Kyō Rai,   Jū  Hō   Is-sāi,  Jō Jū   Hō       

 

          禮、                 

Is-Shin Kyō Rai,    Jū Hō   Is-Sāi, Jō  Jū Sō

 

De tout mon cœur, j’exprime mon  profond respect et ma dévotion aux Buddha des dix directions

 

De tout mon cœur, j’exprime mon profond respect et ma dévotion au Dharma des dix directions

 

De tout mon cœur, j’exprime mon profond respect et ma dévotion au Sangha des dix directions

 

Bujōrai奉請礼 verset pour l’invitation et prostration

        Shishin Chōrai

        Bodai Dōjō

        Shōgaku Ejō

Dai’on Kyōshu

Shakamuni Fū

 

En ce lieu de pratique et de l’Illumination spirituelle

De tout notre cœur, nous nous inclinons

Devant le maître, Le Buddha Šākyamuni

 Qui nous témoigne une grande faveur

 

Shōkōge焼香 offrande de l’encens

                Kai Jō E Ge Chi Ken Kō

                Hen Jippō Setysu Jō Fun Puku

                Gan Shikōen Yaku Nyoze

Shūhen Jita Gofunjin

 

Cet encens des préceptes, de la méditation, de la sagesse, de la libération, de la connaissance et de la vision.

Maintenant qu’il se répande dans les dix directions et qu’il imprègne tous les êtres.

Que ce parfum puisse embaumer tous les êtres et moi-même des quintuple corps (du Dharma).

  

Kiri-sange切散華 Répandre les pétales de fleurs (shōmyō, chants clairs)

 

欲ク説、法 ウ 華 経、 香 華 供 養

Yō-ku se ,  hō  u  ke   kyō.     kō ke    kūyo fū.

LE Buddha souhaitait  nous enseignez le Dharma, nous lui faisons des offrandes d’encens et des fleurs

大ィ哉 大ィ悟  大ィ聖 主、香 華 供 養

Dāi- zāi    dāi- gō      dai- sho  ju.     Kō ke kūyō  fū.

Grand ! Le Grand Illuminé, le Grand Seigneur sacré, avec de l’encens et des fleurs nous l’honorons

願  似 比    德。香 華  供 養

Gān  ni   shi, ku  do .  kō  ke  kūyō  fū

Que ces mérites que nous accumulons par ces offrandes soit offerts (distribué à tous les êtres vivants) nous lui faisons des offrandes d’encens et des fleurs

 

Santokuge les trois vertus de Souverain, Maître et Parent

 

Ce triple monde est ma propriété

Tous les êtres vivants sont mes enfants.

Il existe de nombreuses souffrances en ce monde.

Seul, je peux sauver tous les êtres vivants.

 

Dokkyō  ( hōben-pon, Juryō-hon,partie versifiée)

 

Sokun 祖訓 (lecture des écrits de notre Fondateur Nichiren  Daishōnin)

 

Kangyō Hachiman-shō 諫暁八幡抄

 (Retour du Dharma venant de l’Est)

L'Inde est appelée le pays de la lune, où le Buddha apparaît dans le monde aussi brillant que la lune.

Le Japon s'appelle l'origine du soleil. Comment se peut-il qu’aucun sage aussi éclatant que le soleil n'apparaisse au Japon? La lune se déplace d'ouest en est. C'est le présage que le bouddhisme à partir de l’Inde  se propage vers l'est. L’orbite du soleil va d'est en ouest. C'est un présage chanceux pour que le  bouddhisme du Japon revienne en Inde. La lune  n'est pas aussi brillante que le soleil. Ainsi, le Buddha a prêché le Sūtra du Lotus pendant seulement huit années de sa vie. La lumière du soleil est plus brillante que le clair de lune. C’est un présage de bon augure pour que le bouddhisme  japonais brille à travers les ténèbres de la période des cinq cent ans. Le Bouddha n'a pas sauvé ceux qui ont diffamé le Sūtra du Lotus, car il n'y avait aucune calomnie de son vivant. Dans le dernier âge de la dégénérescence du Dharma, partout il y aura de nombreux ennemis de l'enseignement du Véhicule Unique du Lotus. C’est le moment où nous pouvons récolter la moisson du Bodhisattva Jamais Méprisant, en semant la graine de la bouddhéité.  Chacun de mes disciples devra s’efforcer de répandre l’enseignement du Bouddha même au prix de sa propre vie.

 

Shōdai 唱題 (récitation de l’Odaimoku)

 

 

Ekō (propagation des mérites)

 

Avec respect, nous décorons l’autel du Buddha avec des fleurs pour représenter la beauté du jardin de Lumbinï.

Faisons des offrandes d’encens, fleurs, de lumière, d’Amrita, d’eau pure et claire, et célébrons l’anniversaire de cette naissance, celle du Grand Maître Originel, le Buddha Šākyamuni, notre Grand Bienfaiteur, qui a atteint la bouddhéité dans un passé lointain.

 

Qu’il enseigne sans cesse à  tous les êtres vivants du présent et du futur, juste comme il l'a fait dans le passé et qu’il éprouve de la compassion pour ceux qui suivent le Dharma et ceux qui s'y opposent. Que tous les êtres vivants dans le  Jambudvïpa se délivrent de  la poussière et des troubles grâce à ses enseignements. Que tous les gens du royaume du Dharma vivent longtemps dans ce domaine du mérite.

 

Le Bouddha a proclamé à sa naissance:

  • "Je suis le seul l'honoré sous tous les cieux et sur la terre."

Il dit aussi:

  • "Tous les êtres vivants dans le triple monde souffrent, moi seul peux les sauver."
  • Nous remercions sincèrement le Bouddha pour sa grande compassion.

Par cet acte, nous offrons notre sincère gratitude au Buddha pour sa compassion.

 

Namu Myō Hō Renge Kyō ( une fois)

 

Hostugan Les Quatre Grands vœux du Bodhisattva

衆有無邊誓顔度。

       Shujō Muhen Seigando

 

  煩悩無藪誓顔斷

    Bonnō Mushu Seigandan

 

法門無儘誓顔知。

    Hōmon Mujin Seiganchi

 

佛道無上誓顔成。

    Butsudō Mujō Seiganjō

 

 

 

 

Bien que les êtres vivants soient innombrables;

Je fais le serment de tous les sauver.

 

Bien que les troubles issus des attachements soient innombrables ;Je fais le serment de tous les éliminer.

 

Bien que les enseignements du Buddha soient    illimités ;

Je fais le serment de tous les étudier.

 

Bien que la Voie du Buddha soit insurpassable;

Je fais le serment de la réaliser.

 

南無妙法蓮華

Namu Myō Hō Renge Kyō (3 fois)

Honmon sanki 本門三

        Na Mu

        Ku On jitsu Jō

        Hon Shi

Sha Ka Mu Ni Fū

 

Na Mu

Byo Do Dai E Ichi Jō

Myō Hō Renge Kyō

 

Na Mu

Hon Ge Jō Gyō Kō So

Nichi Ren Dai Bo Sa

 

Nous rendons honneur au Buddha Eternel Šākyamuni

Notre maître originel

Qui a atteint l’Illumination dans un passé infini.

 

Nous rendons honneur au Sūtra de la fleur de lotus du Dharma merveilleux

L’enseignement de l’Equanimité, de la Grande sagesse, le Véhicule unique.

 

Nous rendons honneur à notre maître Originel « Pratique Supérieure »,

Notre Fondateur, le Grand Bodhisattva Nichiren Daishōnin.

 

Les shōmyō « versets chantés »

(ぶ)(そう) Busō Verset de reconnaissance à tous les Buddha, tous les Bodhisattva et les  Shoten zenjin dans les dix directions.

 

  願     諸,    聖     衆

Yui  Gan       Sho ,     Shō         Shū      

 

   定    證、   知      我

Kétsu- Jō        Shō         Chi        Ga

 

     到    随、  所   安

Kaku   Tō         Zui,      Sho      An      

 

     復     垂、  哀    赴

Go       Bu          Sui,      Ai         Fu     .

 

Que tous les êtres sacrés qui se sont assemblé en ce lieu soient les témoins de la résolution de ma foi et se retournant en leurs places respectives, qu’ils continuent à veiller à ma pratique, maintenant et dans le futur.

Retour
haut de la page